Vous êtes ici: UNIL > Section d'histoire > Enseignement > Archives > 2008-2009 > Programme des cours 2008-2009 > Maîtrise universitaire

Maîtrise universitaire (2008-2009)

Histoire culturelle | Histoire économique et sociale | Histoire suisse
 

Histoire culturelle

Période médiévale

Persécutions, censures, condamnations, de l'an mille à la genèse du sabbat
Prof. Agostino Paravicini, Mme Kathrin Utz Tremp

A partir d'une discussion du livre de R. I. Moore, Persecuting society, qui interprète l'évolution de l'Europe des derniers siècles du Moyen Age comme une histoire presque ininterrompue persécutions, dirigées contre toutes sortes de groupes - hérétiques, Juifs, hommes de science, sorciers et sorcières, femmes etc., ordres religieux (Templiers), voire même de grands personnages (Boniface VIII) - le cours- séminaire entend étudier un certain nombre de cas, à partir de l'"An mille" (qui voit l'éclosion en France et en Italie) de persécutions contre hérétiques et Juifs, jusqu'au XVe siècle, qui voit l'apparition du sabbat des sorciers et des sorcières. Ce cours-séminaire, réservé aux étudiants en Master, donnera l'occasion à ses participants de se familiariser avec de grands thèmes de l'histoire médiévale (lutte contre les Cathares, les Vaudois etc., procès contre les Templiers, émergence du sabbat des sorciers et des sorcières), ainsi qu'avec des démarches fondamentales dans la recherche historique - étude des sources (littéraires, documentaires), analyses historiographiqes - sur la base d'orientations modernes en matière d'histoire de la répression, de l'inquisition,des procès contre hérétiques et sorciers, ou encore de l'histoire des condamnations doctrinales et littéraires et de la censure médiévale. Le séminaire est conçu pour donner aux étudiants un aperçu différencié de ce phénomène si important pour l'histoire de l'Europe des XI-XVe siècle, intéressant à la fois l'histoire religieuse et sociale, l'histoire intellectuelle et des pouvoirs.

Lundi, 10-12 h. et 13-15 h. Cours-séminaire Automne Anthropole Salle 5081

Bergers et troupeaux : techniques, économie et imaginaire
M. Pierre Dubuis

Ce séminaire s'articulera en deux parties assez différentes. Le semestre d'automne sera consacré au personnage du berger, dans l'Europe des XIIe - XVIe siècles. Nous verrons en lui l'homme de métier important pour l'économie rurale, mais aussi le porteur de valeurs et de symboles dans l'imaginaire médiéval. Le semestre de printemps sera consacré à l'élevage dans les Alpes occidentales, dans une approche autant que possible pluridisciplinaire, conduite dans une durée historique longue et attentive aux pratiques de la recherche.

Mercredi, 10h15-12h Cours-séminaire Automne Anthropole Salle 5081

Paléographie et diplomatique des sources médiévales et modernes, cours et travaux pratiques
M. Bernard Andenmatten

Orienté essentiellement sur la période médiévale, ce cours présente un panorama général de l'évolution de l'écriture latine, de la fin de l'Antiquité aux Temps modernes. Il traite aussi des principales catégories documentaires (sources narratives, chartes, comptabilité, etc.) et il est conçu comme une initiation à la recherche. Il comprend en outre des exercices collectifs de lecture et de compréhension, ainsi que des visites de bibliothèques et de dépôts d'archives. Ce cours est destiné aux historiens (médiévistes et modernistes), historiens de l'art, philologues (français médiéval, latin).

Jeudi, 10h15-12h. Cours-TP Annuel Anthropole Salle 5081

Introduction à la codicologie.
M. Bernard Andenmatten

Débutant par une introduction générale à la codicologie des manuscrits et des documents d'archives, ce cours/séminaire se poursuivra par des exercices pratiques d'analyse et de description des manuscrits médiévaux conservés à la BCU. Il comportera aussi des visites de plusieurs départements de manuscrits et de dépôts d'archives de Suisse romande (Lausanne, Genève, Fribourg, Saint-Maurice, etc.).

Jeudi, 13h15-17 h. Cours-TP Automne Anthropole Salle 5081

Période moderne

Introduction à l'histoire suisse (1500-1800)
Prof. Sandro Guzzi-Heeb, Prof. Béla Kapossy

Ce cours semestriel est conçu comme une introduction à l'histoire suisse, afin de donner une orientation de base et une vision d'ensemble aux étudiant-e-s qui s'intéressent à l'histoire de la Confédération, mais qui n'ont pas encore une connaissance approfondie de la matière. Cette année le cours se concentrera sur les aspects économiques ainsi que sur les aspects culturels et politiques.L'enseignement se compose de deux parties : une première heure de véritable cours ex catedra,suivie d'une deuxième heure consacrée à la lecture en commun de textes ou sources qui permettent d'approfondir les thèmes abordés. Chaque séance présuppose donc la lecture préalable d'un texte, qui sera distribué la semaine précédente.La première partie du cours (Sandro Guzzi-Heeb) sera consacrée à l'histoire économique et abordera plusieurs sujets tels que les systèmes agricoles, le développement des villes, la proto-industrialisation... La deuxième partie (Béla Kapossy) se concentrera sur l'histoire culturelle et politique, en considérant les phénomènes les plus importants, tels que les mythes fondateurs, le fonctionnement de la Confédération, la neutralité et les Lumières.L'objectif est de traiter de façon synthétique, mais non superficielle, quelques étapes clés de l'histoire helvétique moderne : le cours propose une bibliographie essentielle et commentée pour les sujets traités, un choix de textes et de sources à lire en commun. Pour chaque thème, les enseignants considéreront les spécificités de l'histoire de la Confédération, mais aussi ses rapports essentiels avec l'histoire européenne et mondiale.

Lundi, 10h15-12 h. Cours Automne Anthropole Salle 3032

Lausanne et les idées européennes au siècle des Lumières
Prof. Béla Kapossy, Prof. François Rosset, Mme Miriam Nicoli

Deux sources d'une valeur exceptionnelle serviront de fondement à ce séminaire interdisciplinaire (histoire et littérature) : Les Extraits des Conférences de la Société de Monsieur le Comte de la Lippe et les Mémoires lus à Lausanne dans une société de gens de lettres. Ces recueils manuscrits rendent un compte très précis des thèmes et des idées qui étaient débattus dans deux cercles des élites lausannoises, respectivement vers 1740 et 1770. En situant et en analysant certains de ces thèmes, il s'agira de mesurer la réception locale, dans une province des Lumières, des grandes idées politiques, philosophiques, morales et esthétiques qui circulaient en Europe en ce temps. Des travaux spécifiques seront proposés aux étudiants d'histoire moderne et à ceux de littérature française.

Mardi, 10h15-12 h. Annuel Anthropole Salle 3017

Epoque contemporaine

Du lecteur anonyme à la «ménagère de moins de 50 ans»: une histoire des publics en Suisse romande (XIXe-XXe siècles)
Prof. François Vallotton, Mme Raphaëlle Ruppen Coutaz

L'histoire des publics demeure une grande inconnue des travaux en histoire culturelle et des médias. Si les sociologues peuvent compter sur le travail d'enquête pour tenter de mesurer l'impact et la portée de telle ou telle production, l'historien ne peut le plus souvent qu'extrapoler à partir de données quantitatives lacunaires et rarement comparables. Ce séminaire veut conduire une réflexion sur les présupposés théoriques et méthodologiques d'une histoire des publics et ce selon trois angles d'approche complémentaires: dans quelle mesure les acteurs médiatiques et culturels orientent, voire construisent, la réception qui sera faite de leurs productions? quel est le rôle du dispositif médiatique mais aussi institutionnel dans le processus de réception? quelles sont les formes différenciées d'appropriation des oeuvres dans une perspective diachronique d'une part, sociologique de l'autre? Basé sur une approche de longue durée, le séminaire portera sur le paysage médiatique suisse romand des XIXe et XXe siècles en mobilisant des corpus documentaires encore largement inédits: archives et réglements de bibliothèques, commissions des programmes, archives de censure, chroniques radiophoniques et télévisuelles dans la presse quotidienne, service de recherche de la SSR, documents autobiographiques, courrier des lecteurs et des auditeurs, etc.

Lundi, 13h15-15h. Automne Anthropole Salle 4027
Mardi 10h15-12h. Automne Anthropole Salle 5081

Asie, Afrique contemporaines: culture, société, économie
Prof. Ami-Jacques Rapin

L'enseignement propose une réflexion sur les concepts de violence et de terrorisme à partir de l'étude du cas des Tigres de libération de l'Elam tamoul. Dans une perspective comparative, élargie au-delà de l'horizon asiatique, seront traités dans un premier temps les problèmes spécifiques que pose l'étude de la violence armée clandestine. Quels sont les modèles d'analyse formulés pour en rendre compte ? Quels sont les enjeux inhérents à la définition du terrorisme ? Dans un deuxième temps, il s'agira de définir les concepts qui peuvent être utilement mobilisés dans le cadre d'une étude comparative en recourant au modèle de l'action collective et au modèle stratégique dans sa composante clausewitzienne. Dans un troisième temps, l'approche comparative s'ancrera dans la présentation du cas sri lankais. Après un examen du contexte dans lequel s'est développé le conflit qui oppose la majorité singhalaise à la minorité tamoule, le cours traitera plus particulièrement du phénomène des attentats-suicides pratiqués par les Tigres de libération de l'Elam tamoul. Rapporté à des phénomènes similaires s'inscrivant dans des milieux différents, le cas des Tigres permettra d'envisager les facteurs individuels, sociaux et stratégiques susceptibles d'expliquer le recours à cette forme de violence.

Lundi, 10h15-12h Printemps Anthropole Salle 5135
Mardi, 8h30-10h Printemps Anthropole Salle 5135

Histoire du Monde occidental
Prof. Stéfanie Prezioso

Nous nous intéresserons aux luttes sociales et aux révolutions qui parcourent le 20e siècle. Cette étude, très largement délaissée ces dernières années, apparaît aujourd'hui d'autant plus importante que les luttes ouvrières, les luttes de libération, les révolutions du 20e siècle et certains de leurs leaders demeurent un point de référence obligé des discours politiques (l'Octobre russe, la Résistances, les guérillas latino-américaines et Che Guevara, les années '68...). Il s'agira d'explorer tant les conditions d'émergence des luttes sociales et des phénomènes révolutionnaires qu'elles engendrent parfois, que leurs dynamiques, en s'intéressant à leurs acteurs et aux raisons de leur engagement. Il sera donné aussi une place spécifique au « lien tragique » entre politique révolutionnaire et violence. On abordera enfin la question de l'usage actuel de ces phénomènes dans les discours politiques, ainsi que de leurs représentations médiatiques et culturelles.Cet enseignement approchera l'ensemble de ces questions en fonction des apports de l'histoire sociale, politique et culturelle, de l'anthropologie historique, de la sociologie et de la psychologie sociale. Les supports pédagogiques seront variés : textes fondamentaux, supports audiovisuels, intervention de chercheurs.

Mardi, 10h15-12h Automne Anthropole Salle 3088
Mardi, 13h15-15h Automne Anthropole, Salle 3088

Histoire de la mondialisation: mouvements sociaux et phénomènes culturels
Prof. Thomas David, M. Jérôme David

Cet enseignement porte sur un thème longtemps occulté : l'histoire de la mondialisation culturelle du XIXe siècle à nos jours. On constate en effet aujourd'hui un clivage important entre la rigueur des travaux consacrés aux échanges économiques planétaires, aux migrations de masse ou à la diffusion des virus, et la généralité vague, c'est-à-dire idéologique, des débats quotidiens sur l'authenticité des particularismes, le métissage artistique ou l'impérialisme culturel.
Le projet du cours postule (i) que l'histoire de la mondialisation, en se coupant de la dimension culturelle des phénomènes qu'elle étudie, perd de vue la complexité des échanges entre des régions éloignées ou entre des communautés étrangères l'une à l'autre, dont le cadre n'est jamais exclusivement économique, politique ou social ; (ii) qu'elle ignore l'existence d'institutions globales destinées à réguler ces flux culturels, selon une logique qui n'est pas uniquement commerciale ou politique.
Dans le cadre de ce séminaire, nous ouvrirons cinq volets de réflexion : 1) les produits et les pratiques alimentaires (du café au cervelas) ; 2) la philanthropie (des mécènes du XIXe siècle à Bill Gates) ; 3) l'architecture (de la tour Eiffel au «stade Dubaï du capitalisme») ; 4) le marché de l'art (des ports francs suisses à Sotheby's) ; 5) la littérature (de la foire de Francfort à la littérature mondiale).Tout en adoptant une perspective résolument internationale, ce cours tentera également de voir si la Suisse participe à cette mondialisation culturelle.

Mardi, 10h15-12h Printemps Anthropole Salle 3077
Mercredi, 15h15-17h Printemps Anthropole, Salle 3077

Banquiers, banques, place financière : le cas de la Suisse au XXe siècle
M. Malik Mazbouri

Constituée entre la fin des années 1890 et la Première guerre mondiale, la place financière suisse s'est imposée au cours du XXe siècle comme une des principales plaques tournantes de la circulation internationale des capitaux et dispose aujourd'hui, sur certains secteurs d'activités, d'un pouvoir de marché de niveau mondial, sans commune mesure avec la surface physique du pays, son poids démographique ou sa puissance commerciale. Dans le même temps, banques et banquiers sont devenus un secteur-clef de l'économie nationale. Concentration et internationalisation aidant, leur pouvoir d'influence sur la politique intérieure et extérieure de la Confédération est allé grandissant, tandis que s'imposait l'idée selon laquelle les intérêts sectoriels de la place financière suisse se confondaient avec ceux du pays lui-même. A cet égard, les mises en garde contre toute démarche politique susceptible de nuire à ces intérêts ont été nombreuses, comme les entreprises de séduction à destination du public - du pavillon des banques des expositions nationales, à la multiplication des activités de mécénat sportif et culturel, en passant par les dons de charité, cahiers d'information, brochures pratiques, tirelires pour enfants et autres «comptes jeunesse».En tant que success-story, l'histoire de la place financière et des banques suisses a fait l'objet d'une abondante littérature, souvent produite par les intéressés eux-mêmes, à laquelle répond, depuis quelques années, une recherche plus indépendante et critique, bénéficiant rarement d'un accès aux archives privées. En s'appuyant sur une partie de cet ample matériel, le séminaire introduira les étudiants-es aux principaux enjeux de l'histoire de la place financière suisse et à ses multiples facettes, mobilisant pour ce faire des approches plurielles, issues de l'histoire économique et sociale aussi bien que de l'histoire politique et culturelle. Le premier semestre comportera une série de cours et de lectures communes afférant à notre thématique et le second sera consacré à la présentation, par les étudiants-es, d'un dossier de travail comprenant, notamment, des sources imprimées et/ou archivistiques portant sur le sujet qu'ils/elles auront choisi ou proposé.

Jeudi, 10h15-12h Annuel Anthropole Salle 5136

TOP ^

Histoire économique et sociale

Epoque médiévale

Bergers et troupeaux : techniques, économie et imaginaire
M. Pierre Dubuis

Ce séminaire s'articulera en deux parties assez différentes. Le semestre d'automne sera consacré au personnage du berger, dans l'Europe des XIIe - XVIe siècles. Nous verrons en lui l'homme de métier important pour l'économie rurale, mais aussi le porteur de valeurs et de symboles dans l'imaginaire médiéval. Le semestre de printemps sera consacré à l'élevage dans les Alpes occidentales, dans une approche autant que possible pluridisciplinaire, conduite dans une durée historique longue et attentive aux pratiques de la recherche.

Mercredi, 10h15-12h Cours-séminaire Automne Anthropole Salle 5081

 

Paléographie et diplomatique des sources médiévales et modernes, cours et travaux pratiques
M. Bernard Andenmatten


Orienté essentiellement sur la période médiévale, ce cours présente un panorama général de l'évolution de l'écriture latine, de la fin de l'Antiquité aux Temps modernes. Il traite aussi des principales catégories documentaires (sources narratives, chartes, comptabilité, etc.) et il est conçu comme une initiation à la recherche. Il comprend en outre des exercices collectifs de lecture et de compréhension, ainsi que des visites de bibliothèques et de dépôts d'archives. Ce cours est destiné aux historiens (médiévistes et modernistes), historiens de l'art, philologues (français médiéval, latin).

Jeudi, 10h15-12h. Cours-TP Annuel Anthropole Salle 5081


 

Introduction à la codicologie.
M. Bernard Andenmatten

Débutant par une introduction générale à la codicologie des manuscrits et des documents d'archives, ce cours/séminaire se poursuivra par des exercices pratiques d'analyse et de description des manuscrits médiévaux conservés à la BCU. Il comportera aussi des visites de plusieurs départements de manuscrits et de dépôts d'archives de Suisse romande (Lausanne, Genève, Fribourg, Saint-Maurice, etc.).

Jeudi, 13h15-17 h. Cours-TP Automne Anthropole Salle 5081

 


Période moderne

 


Introduction à l'histoire suisse (1500-1800)
Prof. Sandro Guzzi-Heeb, Prof. Béla Kapossy

Ce cours semestriel est conçu comme une introduction à l'histoire suisse, afin de donner une orientation de base et une vision d'ensemble aux étudiant-e-s qui s'intéressent à l'histoire de la Confédération, mais qui n'ont pas encore une connaissance approfondie de la matière. Cette année le cours se concentrera sur les aspects économiques ainsi que sur les aspects culturels et politiques.L'enseignement se compose de deux parties : une première heure de véritable cours ex catedra,suivie d'une deuxième heure consacrée à la lecture en commun de textes ou sources qui permettent d'approfondir les thèmes abordés. Chaque séance présuppose donc la lecture préalable d'un texte, qui sera distribué la semaine précédente.La première partie du cours (Sandro Guzzi-Heeb) sera consacrée à l'histoire économique et abordera plusieurs sujets tels que les systèmes agricoles, le développement des villes, la proto-industrialisation... La deuxième partie (Béla Kapossy) se concentrera sur l'histoire culturelle et politique, en considérant les phénomènes les plus importants, tels que les mythes fondateurs, le fonctionnement de la Confédération, la neutralité et les Lumières.L'objectif est de traiter de façon synthétique, mais non superficielle, quelques étapes clés de l'histoire helvétique moderne : le cours propose une bibliographie essentielle et commentée pour les sujets traités, un choix de textes et de sources à lire en commun. Pour chaque thème, les enseignants considéreront les spécificités de l'histoire de la Confédération, mais aussi ses rapports essentiels avec l'histoire européenne et mondiale.

Lundi, 10h15-12 h. Cours Automne Anthropole Salle 3032

 

 

Proto-industrialisation et industrialisation en Suisse et en Europe (1680-1820)
Prof. Sandro Guzzi-Heeb, Mme Sylvie Moret Petrini

L'industrialisation, qui commence en Angleterre dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle, a marqué en Europe le début d'une nouvelle époque: peu de phénomènes historiques ont eu des conséquences si profondes et parfois dramatiques dans tous les secteurs de la vie humaine. Quelles sont les causes de ce phénomène?Depuis plusieurs décennies les historiens de l'économie ont montré que la révolution industrielle" a été préparée par une transformation profonde des formes de travail, qui s'amorce dès la fin du XVIIe siècle, avec la diffusion d'une production à domicile de produits manufacturés. Depuis les travaux de Franklin Mendels, cette proto-industrialisation" a été vue comme la première phase du processus d'industrialisation : une évolution qui transforme lentement, mais en profondeur, les structures économiques, sociales et familiales. La proto-industrialisation a influencé profondément l'histoire de la Confédération suisse, qui au XVIIIe siècle apparaissait comme l'une des régions européennes les plus industrialisées. Les secteurs textiles et l'horlogerie, notamment, ont profondément marqué l'histoire de plusieurs territoires de la Suisse actuelle. Dans notre cours-séminaire nous essaierons de cerner les aspects principaux de la proto-industrialisation dans la Confédération et dans d'autres pays européens, de nous interroger sur les causes et les conséquences du phénomène et nous étudierons la transition vers une production véritablement industrielle, surtout en Angleterre et en Suisse.

Lundi, 13h15-15 h. Annuel Anthropole Salle 3032

 

 

Période contemporaine

 

Asie, Afrique contemporaines: culture, société, économie
Prof. Ami-Jacques Rapin

L'enseignement propose une réflexion sur les concepts de violence et de terrorisme à partir de l'étude du cas des Tigres de libération de l'Elam tamoul. Dans une perspective comparative, élargie au-delà de l'horizon asiatique, seront traités dans un premier temps les problèmes spécifiques que pose l'étude de la violence armée clandestine. Quels sont les modèles d'analyse formulés pour en rendre compte ? Quels sont les enjeux inhérents à la définition du terrorisme ? Dans un deuxième temps, il s'agira de définir les concepts qui peuvent être utilement mobilisés dans le cadre d'une étude comparative en recourant au modèle de l'action collective et au modèle stratégique dans sa composante clausewitzienne. Dans un troisième temps, l'approche comparative s'ancrera dans la présentation du cas sri lankais. Après un examen du contexte dans lequel s'est développé le conflit qui oppose la majorité singhalaise à la minorité tamoule, le cours traitera plus particulièrement du phénomène des attentats-suicides pratiqués par les Tigres de libération de l'Elam tamoul. Rapporté à des phénomènes similaires s'inscrivant dans des milieux différents, le cas des Tigres permettra d'envisager les facteurs individuels, sociaux et stratégiques susceptibles d'expliquer le recours à cette forme de violence.

Lundi, 10h15-12h Printemps Anthropole Salle 5135
Mardi, 8h30-10h Printemps Anthropole Salle 5135

 

 

Les "années de plomb" en Europe de l'Ouest, 1965-1980
M. Luc van Dongen

« Années de plomb », « anni di piomba », « bleierne Zeit » : ces expressions désignent la poussée de violence politique et sociale qui marqua (notamment) l'Europe occidentale de la fin des années 1960 aux années 1980, à travers attentats, enlèvements, lutte armée, actions révolutionnaires diverses. En s'attachant principalement aux cas de l'Allemagne et de l'Italie, mais en faisant également un sort aux répercussions et correspondances en Suisse, le séminaire tentera d'explorer ce phénomène en croisant les regards (histoire politique, culturelle, sociale) et en envisageant les « terrorismes » rouge et noir dans leurs interactions. Par une approche transnationale et comparative, il s'interrogera sur les spécificités nationales autant que sur points communs entre les différents pays. Des travaux de recherche sur la base de sources de première main seront proposés, qui permettront par exemple d'aborder la question des représentations et de la mémoire des années de plomb dans la presse, la fiction et l'historiographie.

Lundi, 15h15-18h30 Printemps Salle 5081

 

 

Histoire du Monde occidental
Prof. Stéfanie Prezioso

Nous nous intéresserons aux luttes sociales et aux révolutions qui parcourent le 20e siècle. Cette étude, très largement délaissée ces dernières années, apparaît aujourd'hui d'autant plus importante que les luttes ouvrières, les luttes de libération, les révolutions du 20e siècle et certains de leurs leaders demeurent un point de référence obligé des discours politiques (l'Octobre russe, la Résistances, les guérillas latino-américaines et Che Guevara, les années '68...). Il s'agira d'explorer tant les conditions d'émergence des luttes sociales et des phénomènes révolutionnaires qu'elles engendrent parfois, que leurs dynamiques, en s'intéressant à leurs acteurs et aux raisons de leur engagement. Il sera donné aussi une place spécifique au « lien tragique » entre politique révolutionnaire et violence. On abordera enfin la question de l'usage actuel de ces phénomènes dans les discours politiques, ainsi que de leurs représentations médiatiques et culturelles.Cet enseignement approchera l'ensemble de ces questions en fonction des apports de l'histoire sociale, politique et culturelle, de l'anthropologie historique, de la sociologie et de la psychologie sociale. Les supports pédagogiques seront variés : textes fondamentaux, supports audiovisuels, intervention de chercheurs.

Mardi, 10h15-12h Automne Anthropole Salle 3088
Mardi, 13h15-15h Automne Anthropole, Salle 3088

 

 

Histoire de la mondialisation: mouvements sociaux et phénomènes culturels
Prof. Thomas David, M. Jérôme David

Cet enseignement porte sur un thème longtemps occulté : l'histoire de la mondialisation culturelle du XIXe siècle à nos jours. On constate en effet aujourd'hui un clivage important entre la rigueur des travaux consacrés aux échanges économiques planétaires, aux migrations de masse ou à la diffusion des virus, et la généralité vague, c'est-à-dire idéologique, des débats quotidiens sur l'authenticité des particularismes, le métissage artistique ou l'impérialisme culturel.
Le projet du cours postule (i) que l'histoire de la mondialisation, en se coupant de la dimension culturelle des phénomènes qu'elle étudie, perd de vue la complexité des échanges entre des régions éloignées ou entre des communautés étrangères l'une à l'autre, dont le cadre n'est jamais exclusivement économique, politique ou social ; (ii) qu'elle ignore l'existence d'institutions globales destinées à réguler ces flux culturels, selon une logique qui n'est pas uniquement commerciale ou politique.
Dans le cadre de ce séminaire, nous ouvrirons cinq volets de réflexion : 1) les produits et les pratiques alimentaires (du café au cervelas) ; 2) la philanthropie (des mécènes du XIXe siècle à Bill Gates) ; 3) l'architecture (de la tour Eiffel au «stade Dubaï du capitalisme») ; 4) le marché de l'art (des ports francs suisses à Sotheby's) ; 5) la littérature (de la foire de Francfort à la littérature mondiale).Tout en adoptant une perspective résolument internationale, ce cours tentera également de voir si la Suisse participe à cette mondialisation culturelle.

Mardi, 10h15-12h Printemps Anthropole Salle 3077
Mercredi, 15h15-17h Printemps Anthropole, Salle 3077

 

 

Banquiers, banques, place financière : le cas de la Suisse au XXe siècle
M. Malik Mazbouri

Constituée entre la fin des années 1890 et la Première guerre mondiale, la place financière suisse s'est imposée au cours du XXe siècle comme une des principales plaques tournantes de la circulation internationale des capitaux et dispose aujourd'hui, sur certains secteurs d'activités, d'un pouvoir de marché de niveau mondial, sans commune mesure avec la surface physique du pays, son poids démographique ou sa puissance commerciale. Dans le même temps, banques et banquiers sont devenus un secteur-clef de l'économie nationale. Concentration et internationalisation aidant, leur pouvoir d'influence sur la politique intérieure et extérieure de la Confédération est allé grandissant, tandis que s'imposait l'idée selon laquelle les intérêts sectoriels de la place financière suisse se confondaient avec ceux du pays lui-même. A cet égard, les mises en garde contre toute démarche politique susceptible de nuire à ces intérêts ont été nombreuses, comme les entreprises de séduction à destination du public - du pavillon des banques des expositions nationales, à la multiplication des activités de mécénat sportif et culturel, en passant par les dons de charité, cahiers d'information, brochures pratiques, tirelires pour enfants et autres «comptes jeunesse».En tant que success-story, l'histoire de la place financière et des banques suisses a fait l'objet d'une abondante littérature, souvent produite par les intéressés eux-mêmes, à laquelle répond, depuis quelques années, une recherche plus indépendante et critique, bénéficiant rarement d'un accès aux archives privées. En s'appuyant sur une partie de cet ample matériel, le séminaire introduira les étudiants-es aux principaux enjeux de l'histoire de la place financière suisse et à ses multiples facettes, mobilisant pour ce faire des approches plurielles, issues de l'histoire économique et sociale aussi bien que de l'histoire politique et culturelle. Le premier semestre comportera une série de cours et de lectures communes afférant à notre thématique et le second sera consacré à la présentation, par les étudiants-es, d'un dossier de travail comprenant, notamment, des sources imprimées et/ou archivistiques portant sur le sujet qu'ils/elles auront choisi ou proposé.

Jeudi, 10h15-12h Annuel Anthropole Salle 5136

TOP ^

Histoire suisse

Période médiévale

Persécutions, censures, condamnations, de l'an mille à la genèse du sabbat
Prof. Agostino Paravicini, Mme Kathrin Utz Tremp

A partir d'une discussion du livre de R. I. Moore, Persecuting society, qui interprète l'évolution de l'Europe des derniers siècles du Moyen Age comme une histoire presque ininterrompue persécutions, dirigées contre toutes sortes de groupes - hérétiques, Juifs, hommes de science, sorciers et sorcières, femmes etc., ordres religieux (Templiers), voire même de grands personnages (Boniface VIII) - le cours- séminaire entend étudier un certain nombre de cas, à partir de l'"An mille" (qui voit l'éclosion en France et en Italie) de persécutions contre hérétiques et Juifs, jusqu'au XVe siècle, qui voit l'apparition du sabbat des sorciers et des sorcières. Ce cours-séminaire, réservé aux étudiants en Master, donnera l'occasion à ses participants de se familiariser avec de grands thèmes de l'histoire médiévale (lutte contre les Cathares, les Vaudois etc., procès contre les Templiers, émergence du sabbat des sorciers et des sorcières), ainsi qu'avec des démarches fondamentales dans la recherche historique - étude des sources (littéraires, documentaires), analyses historiographiqes - sur la base d'orientations modernes en matière d'histoire de la répression, de l'inquisition,des procès contre hérétiques et sorciers, ou encore de l'histoire des condamnations doctrinales et littéraires et de la censure médiévale. Le séminaire est conçu pour donner aux étudiants un aperçu différencié de ce phénomène si important pour l'histoire de l'Europe des XI-XVe siècle, intéressant à la fois l'histoire religieuse et sociale, l'histoire intellectuelle et des pouvoirs.

Lundi, 10-12 h. et 13-15 h. Cours-séminaire Automne Anthropole Salle 5081

Bergers et troupeaux : techniques, économie et imaginaire
M. Pierre Dubuis

Ce séminaire s'articulera en deux parties assez différentes. Le semestre d'automne sera consacré au personnage du berger, dans l'Europe des XIIe - XVIe siècles. Nous verrons en lui l'homme de métier important pour l'économie rurale, mais aussi le porteur de valeurs et de symboles dans l'imaginaire médiéval. Le semestre de printemps sera consacré à l'élevage dans les Alpes occidentales, dans une approche autant que possible pluridisciplinaire, conduite dans une durée historique longue et attentive aux pratiques de la recherche.

Mercredi, 10h15-12h Cours-séminaire Automne Anthropole Salle 5081

Paléographie et diplomatique des sources médiévales et modernes, cours et travaux pratiques
M. Bernard Andenmatten

Orienté essentiellement sur la période médiévale, ce cours présente un panorama général de l'évolution de l'écriture latine, de la fin de l'Antiquité aux Temps modernes. Il traite aussi des principales catégories documentaires (sources narratives, chartes, comptabilité, etc.) et il est conçu comme une initiation à la recherche. Il comprend en outre des exercices collectifs de lecture et de compréhension, ainsi que des visites de bibliothèques et de dépôts d'archives. Ce cours est destiné aux historiens (médiévistes et modernistes), historiens de l'art, philologues (français médiéval, latin).

Jeudi, 10h15-12h. Cours-TP Annuel Anthropole Salle 5081

Introduction à la codicologie.
M. Bernard Andenmatten

Débutant par une introduction générale à la codicologie des manuscrits et des documents d'archives, ce cours/séminaire se poursuivra par des exercices pratiques d'analyse et de description des manuscrits médiévaux conservés à la BCU. Il comportera aussi des visites de plusieurs départements de manuscrits et de dépôts d'archives de Suisse romande (Lausanne, Genève, Fribourg, Saint-Maurice, etc.).

Jeudi, 13h15-17 h. Cours-TP Automne Anthropole Salle 5081

Période moderne

Introduction à l'histoire suisse (1500-1800)
Prof. Sandro Guzzi-Heeb, Prof. Béla Kapossy

Ce cours semestriel est conçu comme une introduction à l'histoire suisse, afin de donner une orientation de base et une vision d'ensemble aux étudiant-e-s qui s'intéressent à l'histoire de la Confédération, mais qui n'ont pas encore une connaissance approfondie de la matière. Cette année le cours se concentrera sur les aspects économiques ainsi que sur les aspects culturels et politiques.L'enseignement se compose de deux parties : une première heure de véritable cours ex catedra,suivie d'une deuxième heure consacrée à la lecture en commun de textes ou sources qui permettent d'approfondir les thèmes abordés. Chaque séance présuppose donc la lecture préalable d'un texte, qui sera distribué la semaine précédente.La première partie du cours (Sandro Guzzi-Heeb) sera consacrée à l'histoire économique et abordera plusieurs sujets tels que les systèmes agricoles, le développement des villes, la proto-industrialisation... La deuxième partie (Béla Kapossy) se concentrera sur l'histoire culturelle et politique, en considérant les phénomènes les plus importants, tels que les mythes fondateurs, le fonctionnement de la Confédération, la neutralité et les Lumières.L'objectif est de traiter de façon synthétique, mais non superficielle, quelques étapes clés de l'histoire helvétique moderne : le cours propose une bibliographie essentielle et commentée pour les sujets traités, un choix de textes et de sources à lire en commun. Pour chaque thème, les enseignants considéreront les spécificités de l'histoire de la Confédération, mais aussi ses rapports essentiels avec l'histoire européenne et mondiale.

Lundi, 10h15-12 h. Cours Automne Anthropole Salle 3032

Proto-industrialisation et industrialisation en Suisse et en Europe (1680-1820)
Prof. Sandro Guzzi-Heeb, Mme Sylvie Moret Petrini

L'industrialisation, qui commence en Angleterre dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle, a marqué en Europe le début d'une nouvelle époque: peu de phénomènes historiques ont eu des conséquences si profondes et parfois dramatiques dans tous les secteurs de la vie humaine. Quelles sont les causes de ce phénomène?Depuis plusieurs décennies les historiens de l'économie ont montré que la révolution industrielle" a été préparée par une transformation profonde des formes de travail, qui s'amorce dès la fin du XVIIe siècle, avec la diffusion d'une production à domicile de produits manufacturés. Depuis les travaux de Franklin Mendels, cette proto-industrialisation" a été vue comme la première phase du processus d'industrialisation : une évolution qui transforme lentement, mais en profondeur, les structures économiques, sociales et familiales. La proto-industrialisation a influencé profondément l'histoire de la Confédération suisse, qui au XVIIIe siècle apparaissait comme l'une des régions européennes les plus industrialisées. Les secteurs textiles et l'horlogerie, notamment, ont profondément marqué l'histoire de plusieurs territoires de la Suisse actuelle. Dans notre cours-séminaire nous essaierons de cerner les aspects principaux de la proto-industrialisation dans la Confédération et dans d'autres pays européens, de nous interroger sur les causes et les conséquences du phénomène et nous étudierons la transition vers une production véritablement industrielle, surtout en Angleterre et en Suisse.

Lundi, 13h15-15 h. Annuel Anthropole Salle 3032

Lausanne et les idées européennes au siècle des Lumières
Prof. Béla Kapossy, Prof. François Rosset, Mme Miriam Nicoli

Deux sources d'une valeur exceptionnelle serviront de fondement à ce séminaire interdisciplinaire (histoire et littérature) : Les Extraits des Conférences de la Société de Monsieur le Comte de la Lippe et les Mémoires lus à Lausanne dans une société de gens de lettres. Ces recueils manuscrits rendent un compte très précis des thèmes et des idées qui étaient débattus dans deux cercles des élites lausannoises, respectivement vers 1740 et 1770. En situant et en analysant certains de ces thèmes, il s'agira de mesurer la réception locale, dans une province des Lumières, des grandes idées politiques, philosophiques, morales et esthétiques qui circulaient en Europe en ce temps. Des travaux spécifiques seront proposés aux étudiants d'histoire moderne et à ceux de littérature française.

Mardi, 10h15-12 h. Annuel Anthropole Salle 3017

Période contemporaine

Du lecteur anonyme à la «ménagère de moins de 50 ans»: une histoire des publics en Suisse romande (XIXe-XXe siècles)
Prof. François Vallotton, Mme Raphaëlle Ruppen Coutaz

L'histoire des publics demeure une grande inconnue des travaux en histoire culturelle et des médias. Si les sociologues peuvent compter sur le travail d'enquête pour tenter de mesurer l'impact et la portée de telle ou telle production, l'historien ne peut le plus souvent qu'extrapoler à partir de données quantitatives lacunaires et rarement comparables. Ce séminaire veut conduire une réflexion sur les présupposés théoriques et méthodologiques d'une histoire des publics et ce selon trois angles d'approche complémentaires: dans quelle mesure les acteurs médiatiques et culturels orientent, voire construisent, la réception qui sera faite de leurs productions? quel est le rôle du dispositif médiatique mais aussi institutionnel dans le processus de réception? quelles sont les formes différenciées d'appropriation des oeuvres dans une perspective diachronique d'une part, sociologique de l'autre? Basé sur une approche de longue durée, le séminaire portera sur le paysage médiatique suisse romand des XIXe et XXe siècles en mobilisant des corpus documentaires encore largement inédits: archives et réglements de bibliothèques, commissions des programmes, archives de censure, chroniques radiophoniques et télévisuelles dans la presse quotidienne, service de recherche de la SSR, documents autobiographiques, courrier des lecteurs et des auditeurs, etc.

Lundi, 13h15-15h. Automne Anthropole Salle 4027
Mardi 10h15-12h. Automne Anthropole Salle 5081

Banquiers, banques, place financière : le cas de la Suisse au XXe siècle
M. Malik Mazbouri

Constituée entre la fin des années 1890 et la Première guerre mondiale, la place financière suisse s'est imposée au cours du XXe siècle comme une des principales plaques tournantes de la circulation internationale des capitaux et dispose aujourd'hui, sur certains secteurs d'activités, d'un pouvoir de marché de niveau mondial, sans commune mesure avec la surface physique du pays, son poids démographique ou sa puissance commerciale. Dans le même temps, banques et banquiers sont devenus un secteur-clef de l'économie nationale. Concentration et internationalisation aidant, leur pouvoir d'influence sur la politique intérieure et extérieure de la Confédération est allé grandissant, tandis que s'imposait l'idée selon laquelle les intérêts sectoriels de la place financière suisse se confondaient avec ceux du pays lui-même. A cet égard, les mises en garde contre toute démarche politique susceptible de nuire à ces intérêts ont été nombreuses, comme les entreprises de séduction à destination du public - du pavillon des banques des expositions nationales, à la multiplication des activités de mécénat sportif et culturel, en passant par les dons de charité, cahiers d'information, brochures pratiques, tirelires pour enfants et autres «comptes jeunesse».En tant que success-story, l'histoire de la place financière et des banques suisses a fait l'objet d'une abondante littérature, souvent produite par les intéressés eux-mêmes, à laquelle répond, depuis quelques années, une recherche plus indépendante et critique, bénéficiant rarement d'un accès aux archives privées. En s'appuyant sur une partie de cet ample matériel, le séminaire introduira les étudiants-es aux principaux enjeux de l'histoire de la place financière suisse et à ses multiples facettes, mobilisant pour ce faire des approches plurielles, issues de l'histoire économique et sociale aussi bien que de l'histoire politique et culturelle. Le premier semestre comportera une série de cours et de lectures communes afférant à notre thématique et le second sera consacré à la présentation, par les étudiants-es, d'un dossier de travail comprenant, notamment, des sources imprimées et/ou archivistiques portant sur le sujet qu'ils/elles auront choisi ou proposé.

Jeudi, 10h15-12h Annuel Anthropole Salle 5136

TOP ^

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69228 92  -  Fax +41 21 69229 35
Swiss University