Vous êtes iciUNIL > Section d'histoire > Enseignement > Archives > 2011-2012 > Programme des cours 2011-2012 > Maîtrise universitaire

Maîtrise universitaire

| Histoire médiévale | Histoire moderne | Histoire contemporaine
 

Programme des cours (2011-2012)

Vous trouverez ci-dessous, à titre indicatif, la liste des cours offerts par la section d'histoire au niveau de la maîtrise universitaire.

Seuls font foi les horaires officiels tels qu'ils figurent dans la base de données de la Faculté des Lettres.


 

Histoire médiévale

Comment faire une histoire des émotions au Moyen Age ?

Martine Ostorero

Le séminaire se propose d'explorer un champ de recherche qui connaît un développement très fécond depuis une petite dizaine d'années : l'histoire des émotions médiévales et de leur expression. Peur, colère, rire, joie, douleur, tristesse, honte, etc. sont autant d'émotions qu'il convient d'interpréter dans leur contexte spécifique. Que signifient ces manifestations émotives, en particulier lorsqu'elles s'expriment publiquement ? Comment sont-elles reçues et perçues ? Ont-elles des fonctions sociales ou symboliques spécifiques ? Peut-on évaluer à travers elles l'authenticité d'un sentiment ressenti ?
A travers un corpus documentaire, il s'agira de confronter et de mettre à l'épreuve différentes approches développées actuellement par les historiens des émotions (Gerd Althoff, William Reddy, Barbara Rosenwein, Damien Boquet, Piroska Nagy, etc.). Il s'agira aussi d'examiner comment construire un tel objet historique, en dialogue avec d'autres sciences humaines ou sociales, voire avec les neurosciences ; comment faire se rencontrer une définition moderne de l'émotion avec la façon dont les médiévaux eux-mêmes qualifiaient les mouvements affectifs (passio, perturbatio, motus animi, affectus, affectio, etc.) ? A un niveau historiographique, il s'agira également d'identifier les principaux acteurs de cette recherche, ainsi que les lieux, les réseaux et les institutions liés à ce champ.

Lundi 13h-15h / Cours-Séminaire / MA / Annuel / Salle Anthropole 5081

 

Introduction à la recherche historique, archéologique et architecturale de l'ordre cistercien au Moyen Age.

Prof. Bernard Andenmatten, Brigitte Pradervand

Organisé conjointement par les sections d'Archéologie, d'Histoire et d'Histoire de l'art, ce séminaire de master propose une initiation à la recherche sur l'histoire et l'architecture de l'ordre cistercien au Moyen Age. Il alternera cours introductifs, séances de travail dans les archives (aussi bien médiévales que celles se rapportant à des fouilles archéologiques et à des chantiers de restauration) et visites de monuments. Les exemples seront choisis dans l'ensemble de l'espace romand, mais une attention spécifique sera accordée à l'ancienne abbaye de Montheron, près de Lausanne, où seront conduites dans une étape ultérieure des fouilles archéologiques. Le séminaire est ainsi conçu comme étant la première étape indispensable à tout chantier archéologique et de restauration, celle de la constitution du dossier historique et documentaire. Des connaissances en latin et en paléographie sont souhaitables. Il est par ailleurs recommandé de suivre le cours d'introduction à l'archéologie médiévale dispensé par Jacques Bujard.

Jeudi 13h-17h / Séminaire / MA / Semestre de printemps / Salle Anthropole 5125

 

Paléographie, diplomatique et typologie des sources médiévales, cours et travaux pratiques

Prof. Bernard Andenmatten

Orienté sur la période médiévale, ce cours présente un panorama général de l'évolution de l'écriture latine, de la fin de l'Antiquité au début des Temps modernes. Il traite aussi des principales catégories documentaires (sources narratives, chartes, comptabilité, etc.) et il est conçu comme une initiation à la recherche. Il comprend en outre des exercices collectifs de lecture et de compréhension. Ce cours est destiné aux historiens, historiens de l'art, philologues (français médiéval, latin).

Jeudi 10h-12h / Cours-TP (travaux pratiques) / BA + MA / Annuel / Salle Anthropole 5081

 

Séminaire de recherche

Martine Ostorero, Eva Pibiri

Dans ce séminaire ouvert à tous les étudiants en maîtrise ès Lettres/Histoire (obligatoire pour les mémorants en histoire médiévale) l'accent est mis sur les aspects méthodologiques et documentaires du travail de l'historien. Mémorants et doctorants y présentent leurs travaux, des chercheurs leurs recherches en cours. Un certain nombre de séances sont communes aux médiévistes et aux modernistes. Certaines séances permettent l'intervention de disciplines extérieures au domaine de l'histoire (droit, géographie, littérature, histoire de la médecine etc.), mais dont l'apport est déterminant. Ce séminaire sert donc à la formation des étudiants en maîtrise, des mémorants et des doctorants, et à une large circulation de l'information scientifique.
Avec les nouveaux plans d'études, les étudiant-e-s qui se destinent à choisir l'histoire en discipline principale choisissent la période correspondante à celle dans laquelle ils projettent de faire leur mémoire. Ils présenteront dans le cadre de ce séminaire leur projet de mémoire. Pour les étudiant-e-s en discipline secondaire, un travail écrit sur des questions historiographiques leur sera proposé.

Lundi 17h-19h (Tous les 15 jours) / Séminaire / MA / Annuel / Salle Anthropole 5081

TOP ^

Histoire moderne

Paléographie de l'époque moderne - annuel

Karine Crousaz

Cet enseignement, centré sur la lecture collective de documents de l'époque moderne et sur l'exposition des abréviations et des écritures les plus courantes, permet d'acquérir les bases nécessaires à la lecture des textes manuscrits rédigés entre le XVIe et le XVIIIe siècle.

Mercredi 15h-17h / Cours-TP (travaux pratiques) / BA + MA / Annuel / Salle Anthropole 5136

 

Rousseau et la Suisse

Bela Kapossy

Lundi 13h-15h / Cours-Séminaire / MA / Annuel / Salle Anthropole 2056

 

Séminaire de recherche

Bela Kapossy, Prof. Danièle Tosato-Rigo

Avec les nouveaux plans d'études, les étudiant-e-s qui se destinent à choisir l'histoire en discipline principale choisissent la période correspondante à celle dans laquelle ils projettent de faire leur mémoire. Ils présenteront dans le cadre de ce séminaire leur projet de mémoire. Pour les étudiant-e-s en discipline secondaire, un travail écrit sur des questions historiographiques leur sera proposé. Dans ce séminaire ouvert à tous les étudiants en maîtrise ès Lettres/Histoire (obligatoire pour les mémorants en histoire moderne), l'accent est mis sur les aspects méthodologiques et documentaires du travail de l'historien. Mémorants et doctorants y présentent leurs travaux, des chercheurs leurs recherches en cours. Un certain nombre de séances sont communes aux médiévistes et aux modernistes. Certaines séances permettent l'intervention de disciplines extérieures au domaine de l'histoire (droit, géographie, littérature, histoire de la médecine etc.), mais dont l'apport est déterminant. Ce séminaire sert donc à la formation des étudiants en maîtrise, des mémorants et des doctorants, et à une large circulation de l'information scientifique.

Lundi 17h-19h (Tous les 15 jours) / Séminaire / MA / Annuel / Salle Anthropole 2056


Tendances de l'historiographie contemporaine (1950-2010) : textes sur l'époque moderne.

Sandro Guzzi-Heeb

Apériodique (consulter l'horaire) / Séminaire / MA / Annuel / Salle Anthropole 5146

L’objectif du séminaire est d’aborder les grands courants historiographiques des dernières décennies et de réfléchir sur leur importance pour la connaissance et l’interprétation de la période moderne. Il se base essentiellement sur la lecture et la discussion commune d’une série de textes, en partant de l’école des Annales, en passant par l’anthropologie historique et la micro-histoire pour aborder enfin quelques tendances plus récentes, telles que le « spatial turn », les « post-colonial studies » et des réactions conservatrices à ces tendances, telles que l’ « histoire contrefactuelle » de l’historien britannique Niall Ferguson.

TOP ^

Histoire contemporaine

Au nom de l'origine, du peuple et de la race. Idées et idéologies des droites radicales en Suisse, 1945-1980.

Prof. Nelly Valsangiacomo, Carole Villiger

Dès la fin des années 1980, l'Europe voit une droite «dure» s'exprimer de plus en plus fort et imposer ses idées. La Suisse n'y échappe pas. Ce séminaire se focalisera sur la période précédente afin de comprendre comment l'idéologie des différentes droites en Suisse se manifeste après guerre et quelles sont les différentes cultures politiques. Pour ceci, nous travaillerons essentiellement sur les revues et les journaux des droites radicales et extrêmes droites en Suisse romande. Quels sont
les intellectuels qui s'engagent ? Quelles sont les références idéologiques auxquelles se réfèrent les différentes tendances des droites ? Quels thèmes y sont abordés ?
Quels sont leurs discours et leur évolution ?
La première partie de ce séminaire annuel sera organisé autour de cours, lectures et conférences sur la période, l'histoire des intellectuels et des revues ainsi que des différentes droites en Suisse. Cela donnera lieu par la suite, à la présentation des sujets de séminaire durant le deuxième semestre.

La présentation du séminaire et les inscription se feront le 27 septembre. Une bibliographie sera disponible sur le site internet de la section d'histoire, dès la rentrée.

Mardi 10h-12h / Cours-séminaire / MA / Annuel / Salle Anthropole 5081


De la production à la consommation: les enjeux de la mondialisation des matières premières (19e - 21 siècles)

Sandra Bott

L'objectif de ce séminaire de master est de retracer l'histoire de la mondialisation à travers l'évolution d'une série de produits qui ont joué un rôle essentiel dans l'histoire des sociétés contemporaines (19e-21e siècles) : l'or, le café, le cacao, le coton, le tabac et le pétrole, etc. Ce séminaire s'attache non seulement à l'évolution des économies des régions industrialisées du Nord, mais également à celles des pays du Sud et vise notamment à éclairer les débats historiographiques liés aux questions d'inégalité globale et de développement.
Ce séminaire distingue trois étapes. Dans un premier temps, il s'agit de se pencher sur les conditions de production : exploitation de l'or californien par les immigrants européens, travail dans les mines sud-africaines, conflits internationaux pour l'acquisition de terrains d'exploitation (cf. le pétrole), tels sont les thèmes qui sont abordés. La deuxième étape concerne la commercialisation de ces produits, en particulier le rôle des Etats, des multinationales (légales et illégales) et des instituts financiers (par exemple des banques suisses dans la commercialisation de l'or) dans ce processus. Une attention particulière sera donnée ici au rôle des sociétés de commerce international et des grandes banques suisses sur les marchés mondiaux des produits de base. La consommation, dernière étape, porte sur la diffusion de ces produits au sein des populations. (Les multiples usages de ces produits, les différentes réactions vis-à-vis de leur consommation (prohibition, taxation, légalisation), les techniques de diffusion (par exemple le recours à la publicité), les différences sociales et de genre dans les modalités de consommation ou encore les réseaux alternatifs de distribution (Max Havelaar) sont ainsi traités.)

Mardi 10h-12h / Cours-séminaire / MA / Annuel / Salle Anthropole 5125

 

L'impérialisme suisse dans le sillage des grandes puissances du milieu du 19e siècle à la décolonisation (1850-1970)

Prof. Sébastien Guex, Isabelle Lucas

Le colonialisme et l'impérialisme - au sens de domination à la fois économique, politique, culturelle, technologique, symbolique, etc. - d'un nombre restreint de puissances sur de nombreux pays constituent l'un des phénomènes historiques majeurs des 19e et 20e siècles. Ils ont, en effet, contribué à façonner le monde fortement inégalitaire et asymétrique tel qu'il se présente aujourd'hui. Ce séminaire commencera par une série de lectures collectives d'articles visant à comprendre et retracer les principales étapes de l'impérialisme occidental depuis le milieu du 19e siècle. Il se centrera ensuite sur le cas helvétique en essayant de saisir - notamment par l'analyse de sources originales - dans quelle mesure, sous quelles formes et avec quelles spécificités la Suisse s'intègre, prend part ou occupe parfois même une position de pointe dans la dynamique impérialiste entre 1850 et 1970. Dans ce cadre, les séminaires pourront porter, en fonction des intérêts des étudiant-e-s, sur différentes dimensions ou aspects relevant autant des relations internationales que de la politique intérieure de la Suisse. Quelques exemples: - Les relations bilatérales entre la Suisse et des pays comme l'Afrique du Sud, l'Argentine, le Brésil, le Congo, l'Egypte, l'Inde, le Mexique, le Nigéria, la Russie, la Turquie, etc. - Le rôle des missions religieuses suisses en Afrique ou en Inde (la Mission de Bâle); - Les projets suisses d'un accès à la mer à la fin du 19e siècle; - Emigration, investissements et formation de «colonies suisses» en Amérique latine ou en Afrique du Nord (par ex: réseaux d'affaires au Brésil ou Compagnie genevoise des Colonies suisses de Sétif); - Les délibérations au sein des autorités fédérales sur l'entrée en guerre de la Suisse aux côtés de l'Allemagne pendant le premier conflit mondial; - La représentation des Africains en Suisse au temps de colonies (notamment sous la forme de «villages africains» dans les expositions nationales); - L'expansion de Nestlé, de l'industrie électrique ou pharmaceutique, des banques ou encore du chocolat suisses dans le monde; - La politique de «neutralité», des «Bons offices», de la «Croix-Rouge» et de «l'aide au développement»; - Le rôle des Chambres de commerce suisse à l'étranger et de l'Office suisse d'expansion commerciale.

Jeudi 13h-15h / Séminaire / MA / Annuel / Salle Anthropole 5081

 

Séminaire de recherche

Cedric Humair, Piergiuseppe Esposito, Prof. Sébastien Guex, Prof. François Vallotton, Prof. Nelly Valsangiacomo, Malik Mazbouri

Avec les nouveaux plans d'études, les étudiant-e-s qui se destinent à choisir l'histoire en discipline principale choisissent la période correspondante à celle dans laquelle ils projettent de faire leur mémoire. Ils présenteront dans le cadre de ce séminaire leur projet de mémoire. Pour les étudiant-e-s en discipline secondaire, un travail écrit sur des questions historiographiques leur sera proposé.

Lundi 17h-19h (Tous les 15 jours) / Séminaire / MA / Annuel / Salle Anthropole 4021

 

 

D’autres enseignements sont offerts par la Faculté des Sciences sociales et politiques (SSP) (attention à bien respecter les délais et les modalités d’inscription de cette faculté).
Les enseignements suivis en SSP ne peuvent pas faire l’objet d’un examen.

Histoire des relations internationales durant la Guerre froide

Prof. Janick Schaufelbuehl, Virginie Fracheboud

La Guerre froide a profondément marqué, durant plus de quatre décennies, l’histoire des relations internationales. Les tensions entre les États-Unis et l’URSS qui se manifestent de 1947 à 1989/1991 ont eu de multiples conséquences politiques, économiques, culturelles, sur les pays ralliés à ces deux superpuissances, les pays en voie de décolonisation, les non-alignés, les pays neutres, et également sur les organisations et différents milieux transnationaux.
Ce séminaire se penche sur la place occupée par la Suisse dans ces relations internationales. Cette question encore peu étudiée dans l’historiographie, nous amène à nous intéresser aux rapports qu’entretient le gouvernement suisse avec Washington et Moscou et notamment à sa politique officielle de neutralité. Toutefois, il s’agira également d’étudier le rôle des acteurs non-gouvernementaux et des milieux transnationaux, comme les entreprises multinationales, les fondations philanthropiques, les réseaux internationaux de contestation, les services secrets ou encore les fabricants d’armes. Comment se sont positionnés ces acteurs face à la Guerre du Vietnam, les coups d’état organisés par la CIA, l’invasion de Prague par les chars soviétiques, etc. ? Quel poids a eu l’anticommunisme notoire des élites suisses? Comment se sont équilibrés intérêts commerciaux et projets humanitaires ? Est-ce que les cercles politiques et économiques suisses ont participé aux réseaux transatlantiques de décideurs, de politiciens, d’intellectuels et de dirigeants d’entreprises qui s’organisent durant la Guerre froide?
Le séminaire est organisé autour d’une première partie de lectures et discussions communes qui servira aux étudiantes et étudiants de se familiariser avec la problématique et d’une deuxième partie consacrée à un travail de recherche sur un sujet à choix, basé sur des sources originales.

Mardi 10h-12h et jeudi 10h-12h (4 heures par semaine) / Séminaire / MA / Semestre de printemps / mardi Amphimax 414, jeudi Internef 233

 

Histoire de la mondialisation : mouvements sociaux et phénomènes culturels

Prof. Jean Batou

Les théories critiques de la "société de consommation" pendant les Trente Glorieuses.

Dès la fin des années 40, mais surtout dans les années 50 et 60 du 20e siècle, de nombreux scientifiques, chercheurs, philosophes, théologiens, écrivains, artistes et journalistes vont mettre en cause le contenu, les formes et les modalités de la croissance économique. Ces critiques vont dresser un véritable acte d'accusation de la civilisation consumériste d'après-guerre.

Ils vont plus d'une fois s'efforcer de proposer des alternatives civilisationnelles qui préparent non seulement le terrain à l'écologie politique des décennies suivantes, mais annoncent aussi l'objection de croissance d'aujourd'hui. Il faut noter que ces courants de pensée se situent clairement à contre-courant de l'opinion publique dominante d'alors, séduite par les sirènes de la croissance économique, du progrès technologique et de la démocratisation de la consommation. Pour cette raison, ils ont été souvent oubliés ou négligés, en dépit de la richesse de leur réflexion.

Après une introduction générale sur la « société de consommation » et les critiques qu'elle a suscitées, les étudiantEs choisiront un auteur et certains de ses textes en s'efforçant de replacer sa pensée dans son contexte afin d'en saisir les principales inflexions. Cette étude débouchera sur un document écrit d'une dizaine de pages, précédé d'une brève synthèse d'une page à l'intention de l'ensemble des participantEs. Chacun de ces travaux sera enfin présenté oralement au cours d'un colloque, en fin de semestre, qui permettra de réunir, de confronter et de mettre en discussion, les idées essentielles des auteurs et courants envisagés.

Mercredi 10h-12h et 13h-15h (4 heures par semaine) / Séminaire / MA / Semestre de printemps / Salle Internef 126

TOP ^

Recherche:
 Go
 
rss/atom
Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 28 92  -  Fax +41 21 692 29 35
Swiss University