Vous êtes iciUNIL > Section d'histoire > Enseignement > Baccalauréat universitaire

Baccalauréat universitaire

Programme des cours (2014-2015)

Vous trouverez ci-dessous, à titre indicatif, la liste des cours offerts par la section d'histoire au niveau du baccalauréat universitaire.

Seuls font foi les horaires officiels tels qu'ils figurent dans la base de données de la Faculté des Lettres.

Propédeutique

Champs et pratiques de l'histoire

Cours d'introduction aux champs et méthodes de l'histoire; destiné aux étudiants de 1ère année, cet enseignement porte sur les périodes médiévale, moderne et contemporaine. Cours annuel.

 

Champs et pratiques de l'histoire I


Prof. François Vallotton, M. Béla Kapossy, M. Malik Mazbouri, Mme Eva Pibiri

Cours d'introduction aux champs et méthodes de l'histoire; destiné aux étudiants de 1ère année, cet enseignement porte sur les périodes médiévale, moderne et contemporaine.

Mercredi, 10h15-12h (Hebdomadaire) / Semestre d'automne / Cours-TP / Anthropole 1031

Lien Unidoc

 

Champs et pratiques de l'histoire II

Prof. François Vallotton, M. Béla Kapossy, M. Malik Mazbouri, Mme Eva Pibiri

Cours d'introduction aux champs et méthodes de l'histoire; destiné aux étudiants de 1ère année, cet enseignement porte sur les périodes médiévale, moderne et contemporaine.

Mercredi, 10h15-12h (Hebdomadaire) / Semestre de printemps / Cours-TP / Anthropole 1031

Lien Unidoc

Proséminaires

HISTOIRE MEDIEVALE

Se nourrir au Moyen Age : pratiques, sociabilité et symbolique

Mme Eva Pibiri

Composante naturelle de la condition humaine, l'alimentation n'en a pas moins une dimension culturelle essentielle, qui varie considérablement selon les époques, les zones géographiques et les conditions sociales et économiques.
Ce proséminaire entend familiariser les étudiants avec les grandes lignes de l'histoire de la cuisine et de l'alimentation au Moyen Age. Il veillera à étudier les aspects culinaires et alimentaires qui tiennent de l'imaginaire, des interdits et des valeurs symboliques. Il tentera aussi de comprendre les sources culturelles qui ont inspiré ces valeurs et de quelle manière, et pour quelles raisons, elles ont été réinterprétées par le Christianisme, qui finira par introduire la 'gula' - la 'goinfrerie' - dans la liste des vices.
Le proséminaire s'attachera également à observer les valeurs culinaires et alimentaires au sein de la société du bas Moyen Age, époque à laquelle la qualité des aliments devient un signe extérieur de prestige, l'accent étant désormais mis sur le qualitatif et la variété des produits consommés. Chaque aliment - qu'il s'agisse du pain, de la viande, du poisson, des épices, des légumes et des fruits - fait l'objet d'une identification et d'une prescription sociale. Nous pourrons ainsi observer l'essor de la gastronomie et du banquet.
Abordant de multiples domaines de la recherche historique, ce proséminaire sera aussi l'occasion d'analyser des sources de toutes sortes, qu'elles soient normatives, comptables, techniques, littéraires, archéologiques ou iconographiques.

Lundi, 10h-12h (Hebdomadaire) / Année propédeutique / Semestre de printemps / Salle Anthropole 3128

Lien Unidoc

 

HISTOIRE MODERNE

L'émergence de l'Etat moderne en Suisse et en Europe pendant l'époque moderne

M. Sandro Guzzi-Heeb

L'émergence d'un « Etat moderne » en Europe est distingué par les historien-ne-s comme l'un des phénomènes marquants de l'époque moderne. Mais que signifie « Etat moderne » ? Quelles sont les étapes de son affirmation ?
Dans le cadre de notre proséminaire, nous aborderons plusieurs moments cruciaux et différents aspects du développement étatique entre 1500 et 1800. D'un côté, nous étudierons l'évolution étatique dans plusieurs pays européens - Suisse, France, Espagne, Angleterre... -, de l'autre nous nous attarderons sur quelques aspects importants de ce développement, tels que la fiscalité, l'organisation militaire et les résistances contre le pouvoir central.

Mercredi, 15h-17h (Hebdomadaire) / Année propédeutique / Semestre de printemps / Salle Anthropole 3028

Lien Unidoc
 

Le parcours individuel à l’époque moderne : comment lire (et écrire) une biographie historique?

M. Philip Rieder

L’historien travaille sans cesse sur les faits et les gestes d’acteurs historiques, analysant des éclats plus ou moins importants de vies individuelles. En jouant sur différentes échelles d’analyse, il confronte des informations, des pratiques et des avis subjectifs à des normes sociales et culturelles. A travers une série d’études sur des vies individuelles, il s’agira de questionner l’apport propre d’une série de sujets biographiques à notre façon de comprendre différents objets historiques tels que la pauvreté, la profession, la culture populaire, le genre, etc. en abordant les questions récurrentes : Faut-il que le sujet soit d’une manière ou d’une autre « représentatif » ? La réflexivité du sujet interfère-t-elle avec le projet scientifique?

Jeudi, 10h-12h (Hebdomadaire) / Année propédeutique / Semestre de printemps / Salle Anthropole 3148

Lien Unidoc

 

HISTOIRE CONTEMPORAINE

Introduction à l'histoire suisse contemporaine – A

M. Malik Mazbouri

Conçu comme une préparation aux séminaires de deuxième et de troisième année, ce proséminaire met en oeuvre les enseignements dispensés dans le cours champs et pratiques de première année. Il se propose, notamment, de familiariser les étudiant-e-s aux instruments de travail et aux méthodes de la discipline, en couvrant plusieurs champs de l'histoire suisse contemporaine. Les sujets abordés touchent à l'histoire de la Suisse aux XIXe et XXe siècles.

Mardi, 15h-17h (Hebdomadaire) / Année propédeutique / Semestre de printemps / Salle Anthropole 5125

Lien Unidoc

 

Introduction à l'histoire suisse contemporaine – B

Mme Isabelle Lucas

Conçu comme une préparation aux séminaires de deuxième et de troisième année, ce proséminaire met en oeuvre les enseignements dispensés dans le cours champs et pratiques de première année. Il se propose, notamment, de familiariser les étudiant-e-s aux instruments de travail et aux méthodes de la discipline, en couvrant plusieurs champs de l'histoire suisse contemporaine. Les sujets abordés touchent à l'histoire économique, sociale et politique de la Suisse entre 1874 et 1914.

Jeudi, 10h-12h (Hebdomadaire) / Année propédeutique / Semestre de printemps / Salle Anthropole 5125

Lien Unidoc

 

Introduction à l'histoire suisse contemporaine – C

Mme Isabelle Lucas

Conçu comme une préparation aux séminaires de deuxième et de troisième année, ce proséminaire met en oeuvre les enseignements dispensés dans le cours champs et pratiques de première année. Il se propose, notamment, de familiariser les étudiant-e-s aux instruments de travail et aux méthodes de la discipline, en couvrant plusieurs champs de l'histoire suisse contemporaine. Les sujets abordés touchent à l'histoire économique, sociale et politique de la Suisse entre 1874 et 1914.

Vendredi, 10h-12h (Hebdomadaire) / Année propédeutique / Semestre de printemps / Salle Anthropole 4078

Lien Unidoc


 

TOP ^

Baccalauréat universitaire (2e partie)

COURS GENERAL D'HISTOIRE - Histoire moderne

M. Sandro Guzzi-Hebb

Fournir une connaissance générale de la période moderne (1500-1789), des principaux débats historiographiques et de quelques instruments de travail; proposer des exemples d'analyse de sources écrites et iconographiques. Le but général du cours est de fournir un socle minimal de connaissances, tant du point de vue de la méthode que du contenu, afin de pouvoir appréhender la période moderne, lors des travaux de séminaire. L’accent sera mis sur les grandes transformations qui changent le visage de l’Europe pendant la période moderne. Le contenu du cours sera considéré comme acquis lors des séminaires et examens d'histoire moderne.

Mercredi, 13h-15h (Cours apériodique, environ tous les 15 jours) / Cours / BA / Annuel / Salle Anthropole 1031

Dates
2014 : 24.09. ; 08.10. ; 22.10. ; 12.11. ; 19.11. ; 3.12. ; 17.12.
2015 : 25.02. ; 11.03. ; 25.03. ; 15.04. ; 29.04. ; 13.05. ; 27.05.

Lien Unidoc

 

HISTOIRE MEDIEVALE

 

Magie, divination et astrologie au Moyen Age : savoirs licites ou illicites ?

Prof. Martine Ostorero

Le cours-séminaire de cette année a pour objectif d'examiner les différents savoirs liés à la magie, à la divination et à l'astrologie au Moyen Age, au coeur d'un profond renouvellement historiographique depuis une quinzaine d'années. Après avoir pris connaissance de la diversité des pratiques selon leurs classifications antiques et médiévales, nous examinerons les discours qui ont été portés sur ces savoirs par différents intellectuels médiévaux (théologiens, philosophes, scientifiques, médecins) afin de définir la « rationalité » de la magie médiévale. Nous nous intéresserons ensuite à différents types de pratiques (astrologie, magie rituelle, nigromancie, incantations, ésotérisme), en examinant leur transmission et leur milieu de réception. Afin de déterminer les frontières entre le licite et l'illicite, nous analyserons plusieurs affaires de condamnations pour magie entre les XIVe-XVIe siècles. Qui sont les magiciens ou les astrologues médiévaux ? Dans quel milieu socio-culturel évoluent-ils ? Sont-ils tolérés ou réprimés ? De quelles sources dispose l'historien ? Ces questions nous occuperont durant l'année.
L'enseignement de cette année est lié au colloque international "Astrologie, divination et magie dans les cours (XIIe-XVIIe siècle)", qui se tiendra à l'Unil du jeudi 9 au samedi 11 octobre 2014. Les étudiant.e.s seront amenés à rédiger des compte-rendus des interventions des conférenciers, lesquelles serviront de base aux travaux et réflexions de cette année. Ce sera l'occasion d'être confronté avec des problématiques de recherches actuelles et d'avoir l'opportunité de rencontrer les éminents spécialistes de ce domaine culturel et intellectuel.

Mardi, 13h-15h (Hebdomadaire) / Cours-séminaire / BA / Annuel / Salle Anthropole 5196

Lien Unidoc
 


Du royaume franc à l'empire carolingien (Ve-IXe s.) : vers une identité culturelle européenne

M. Lionel-Maurice Dorthe

Le haut Moyen Age mobilise bien des préjugés : il serait une période sombre, violente et barbare. Il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’un moment clé de notre Histoire, tant d’un point de vue institutionnel, politique et culturel, qu’imaginaire et mythique à l’heure des prémices du fondement des nations européennes. L’anniversaire de la mort de Charlemagne a été célébré récemment, notamment à l’occasion d’une exposition au Musée national suisse à Zurich. De la « chute » de l’Empire romain d’Occident à la naissance de la royauté de droit divin, en fonction des domaines, des lieux et des moments, plusieurs ruptures et continuités sont observables. Quels éléments ont été repris de la civilisation antique et quels sont les apports de la civilisation dite « barbare » ? Les nouvelles aristocraties « romano-germaniques » sont à l’origine de la fondation de nombreux monastères, dont l’essor a sans doute contribué au développement d’un réseau intellectuel et culturel, apportant une dimension européenne à l’Empire carolingien. Cette (longue) période est en outre marquée par l’émergence de figures emblématiques, dont le souvenir, surtout, a été entretenu, récupéré, développé dans la littérature et l’iconographie médiévale (déjà!), jusqu’aux films et séries télévisées d’aujourd’hui. Le but de ce cours/séminaire annuel, divisé en quatre blocs, est de proposer une réflexion sur l’ensemble des rapports sociaux et économiques de cette période, en portant une attention particulière au développement de l’administration et à l’unification des rites liturgiques. Chaque étudiant devra présenter un séminaire oral et rendre un travail écrit d’une vingtaine de pages, avec une interprétation fondée sur l’analyse de sources « primaires », tout en ayant un regard critique sur les ouvrages utilisés, les sources dites « secondaires » (historiographie). Les étudiants seront encouragés à penser la problématique de leur sujet spécifique en regard d’un questionnement commun, qui servira de fil rouge : peut-on envisager l’empire carolingien comme un premier modèle européen et, si oui, quel domaine ou quelle « culture » unit les différentes parties de l’Occident médiéval ?

Lundi, 10h-12h (Hebdomadaire) / Cours-séminaire / BA / Annuel / Salle Anthropole 4021

Lien Unidoc

 

Les croisades (XIe-XIIIe s.) : du pèlerinage à la guerre sainte

M. Lionel-Maurice Dorthe

Généralement divisées en huit moments distincts par les historiens, les croisades sont un événement historique qui s’inscrit dans la longue durée et qui a marqué l’Histoire d’une façon particulière. Aujourd’hui encore, elles sont évoquées, voire invoquées, à tout va pour expliquer les tensions entre Occident chrétien et Orient musulman, et sont volontiers perçues comme un épisode noir et honteux, qui aurait été principalement motivé par des velléités de conquête des territoires musulmans. Alors qu’ils étaient perçus comme des héros au XIXe siècle encore, aujourd’hui la tendance est à considérer davantage les croisés comme des colons sanguinaires. Quant à la papauté, si elle a lancé les croisades, en a-t-elle pour autant contrôlé la totalité de leur déroulement ? Les caricatures qui les entourent sont nombreuses et la réalité est plurielle. Le but de ce cours/séminaire annuel, divisé en quatre blocs, est d’en comprendre les enjeux, depuis l’idée de partir en croisades, son esprit, c’est-à-dire les motivations des uns et des autres (qui ont certainement varié d’une croisade à l’autre), et le mythe qui les a accompagnées et leur a même survécu. Il s’agira de se pencher sur la récupération des croisades, de la littérature de l’époque médiévale (déjà!), jusqu’à leur réminiscence dans les jeux vidéo d’aujourd’hui. Chaque étudiant devra présenter un séminaire oral et rendre un travail écrit d’une vingtaine de pages, avec une interprétation fondée sur l’analyse de sources « primaires », tout en ayant un regard critique sur les ouvrages utilisés, les sources dites « secondaires » (historiographie). Les étudiants seront encouragés à penser la problématique de leur sujet spécifique en regard d’un questionnement commun, qui servira de fil rouge : au-delà de la vision négative que l’on s’en fait aujourd’hui, les croisades ont-elles eu une incidence sur l’identité européenne chrétienne versus une entité orientale musulmane ? Ces deux mondes se sont rencontrés sans se comprendre ; les croisades n’auraient-elles apporté, selon une formule de Jacques Le Goff, que la culture de l’abricotier en Occident ?

Mercredi, 10h-12h (Hebdomadaire) / Cours-séminaire / BA / Annuel / Salle Anthropole 5081

Lien Unidoc
 

Le monarchisme occidental au Moyen Age

M. Arnaud Delerce

Lundi, 13-15h (Hebdomadaire) / Cours-séminaire / BA / Annuel / Salle Anthropole 5060

Lien Unidoc

 

Histoire culturelle de l'écrit et paléographie médiévale

Prof. Bernard Andenmatten

Orienté sur la période médiévale, ce cours présente un panorama général de l'évolution de l'écriture latine, de la fin de l'Antiquité au début des Temps modernes. Il traite aussi des principales catégories documentaires (sources narratives, chartes, comptabilité, etc.) et
il est conçu comme une initiation à la recherche. Il comprend en outre des exercices collectifs de lecture et de compréhension. Ce cours est destiné aux historiens, historiens de l'art, philologues (français médiéval, latin). Le semestre d'automne comprend une présentation générale de l'écriture latine et une initiation à la lecture, basée essentiellement sur des écritures livresques (manuscrits); il est donc recommandé aux personnes ne devant valider qu'un semestre qui suivent le cours dans le cadre d'une branche littéraire (français médiéval, latin). Le semestre de printemps porte essentiellement sur les sources documentaires (documents d'archives). Il comprend une introduction à la diplomatique et à d'autres sciences auxiliaires (chronologie, héraldique, sigillographie) et une initiation à la recherche dans les dépôts d'archives.

Jeudi, 10h-12h (Hebdomadaire) / Cours-TP / BA / Semestre d'automne / Salle Anthropole 3174
Jeudi, 15-17h (Hebdomadaire) / Cours-TP / BA / Semestre de printemps / Salle Anthropole 3185

Lien Unidoc

HISTOIRE MODERNE

 

Education et révolution : l'exemple suisse en contexte (1798-1803)

Mme Danièle Tosato-Rigo

Etudier et interpréter les mécanismes qui permettent l'émergence de l'Etat moderne et qui en déterminent les structures

Mardi, 8h-10h (Hebdomadaire) / Cours-séminaire / BA / Semestre de printemps / Salle Anthropole 5196
Mardi, 15h-17h (Hebdomadair) / Cours-séminaire / BA / Semestre de printemps / Salle Anthropole 5196

Lien Unidoc
 

Frédéric-César de La Harpe en son temps. Approches de la biographie historique

Mme Danièle Tosato-Rigo

Longtemps tombée en discrédit, la biographie historique connaît un regain d'intérêt auprès des historien-ne-s, à la faveur d'une évolution de l'écriture de l'histoire qui se centre davantage sur les acteurs. Il s'agit moins de retracer des parcours uniques, voire héroïques, que de situer des trajectoires individuelles dans leurs contextes socio-politiques sur lesquels elles jettent un éclairage inédit. C'est dans cette perspective que s'inscrit ce cours-séminaire consacré à Frédéric-César de La Harpe (1754-1838). Le personnage s'y prête d'autant mieux qu'il fut successivement précepteur à la cour de Russie, membre du gouvernement de l'éphémère République helvétique (1798-1803) avant d'être, à l'issue d'une retraite en France d'une dixaine d'années, député au Grand Conseil vaudois (1816-1830). C'est sur la décennie entre 1803 et 1813, la moins connue de l'activité de La Harpe que porteront les travaux de séminaires : celle de l'homme de lettres et de sciences, du conseiller lointain mais infatigable du tsar Alexandre Ier observant depuis Paris (au Plessis-Piquet) les réformes en Russie, la politique des grandes puissances européennes et le sort de la Suisse remodelée par Bonaparte.

Mercredi, 8h-10h (Hebdomadaire) / Cours-séminaire / BA / Annuel / Salle Anthropole 5060

Lien Unidoc

 

L'Europe de Napoléon : guerre, culture et politique

M. Leonard Burnand

L'année académique 2014-2015 coïncide avec le bicentenaire de la chute du Premier Empire. Ce contexte commémoratif incite à s'intéresser à la période napoléonienne (1799-1815), en cherchant toutefois à l'envisager de manière renouvelée. C'est pourquoi ce cours-séminaire se propose d'aborder le règne de Napoléon non pas sous l'angle biographique, mais en replaçant l'épopée impériale dans un cadre spatial et thématique élargi, à l'échelle de l'Europe. Il s'agira d'examiner par quels moyens le pouvoir napoléonien s'est efforcé d'asseoir sa domination sur un continent entier. Dans cette optique, trois axes seront privilégiés: les conquêtes militaires (organisation de l'armée, expansionnisme, guerre "totale"); la puissance culturelle (campagnes de propagande, culte du héros, mise au pas des écrivains et des artistes); les rouages politiques (structures administratives, alliances diplomatiques, exportation du système institutionnel français). Dans chacun de ces domaines, nous analyserons les stratégies déployées par Napoléon pour imposer sa suprématie; parallèlement, nous mettrons en évidence les forces de résistance auxquelles cette ambition hégémonique s'est heurtée dans divers pays, car c'est sous l'effet cumulatif de telles oppositions que l'Empire a fini par s'effondrer.

Lundi 13h-15h (Hebdomadaire) / Cours-Séminaire / BA / Annuel / Salle Anthropole 5196

Lien Unidoc

 

Le mal et le remède : malades, médecins et charlatans au cours de l'époque moderne

M. Philip Rieder

L'histoire du monde médical à l'époque moderne ne s'écrit plus autour des progrès scientifiques. Comment articuler aujourd'hui cette histoire ? Faut-il y voir un « marché » médical répondant à la demande ? Peut-on y lire l'ébauche d'un processus de médicalisation de la société ou, plus simplement, de professionnalisation des soignants ? A travers une série d'éclairages sur des figures liées au monde des soins (charlatans, empiriques, praticiens orthodoxes, patients, etc.) et sur des thèmes spécifiques (les pratiques médicales, l'expérience de la santé, le savoir clinique, la thérapeutique, etc.), les objectifs de ce séminaire sont triples. Il s'agira d'abord de comprendre comment fonctionnait le monde médical d'alors, de reconsidérer ensuite la place qu'occupaient la santé et les acteurs médicaux dans la société de l'époque moderne et, finalement, de s'interroger sur comment il convient d'écrire cette histoire aujourd'hui.

Jeudi 15-17h (Hebdomadaire) / Cours-Séminaire / BA / Semestre d'automne / Salle Anthropole 3021

Lien Unidoc


Paléographie de l'époque moderne

Mme Karine Crousaz

Cet enseignement, centré sur la lecture collective de documents de l'époque moderne et sur l'exposition des abréviations et des écritures les plus courantes, permet d'acquérir les bases nécessaires à la lecture des textes manuscrits rédigés entre le XVIe et le XVIIIe siècle.

Vendredi 13h-17h (Hebdomadaire) / Cours-TP / BA / Semestre de printemps / Salle Anthropole 5136

Lien Unidoc

HISTOIRE CONTEMPORAINE

 

Naissance et développement du mouvement anarchiste : des insurrectionnels aux DIY.

Mme Carole Villiger

L'anarchisme est une conception politique, philiosphique et sociale plurielle et riche qui ne se résume pas à une simple révolte spontannée. Si l'opinion publique n'en retient généralement que ses quelques épisodes tapageurs, en revanche, son histoire, ses idées et ses réalisations restent largement méconues. L'objectif de ce séminaire est de retracer la pluralité de ses conceptions et leurs évolutions en parcourant l'histoire du mouvement anarchiste, depuis la fin du XIXe siècle jusqu'à aujourd'hui.

La première partie de ce séminaire sera organisée autour de cours, lectures et conférences afin d'acquérir les outils nécessaires à la compréhension du sujet. Notamment, les connaissances théoriques sur l'histoire des idées, des mouvements sociaux et les principales notions. Une visite du Centre International de Recherche sur l'Anarchisme (CIRA) est également prévue. Cela donnera lieu ensuite à la présentation de sujets ayant trait à l'anarchisme et aux mouvements anarchistes, dans une perspective chronologique, par les étudiant.e.s.
Le séminaire ne s'arrêtera pas à la Suisse mais prendra également en considération l'histoire du mouvement dans d'autres pays, comme la Russie, la France et les Etats-Unis. Les sources sur lesquelles nous nous appuyerons sont les documents publiés disponibles ainsi que les archives du CIRA.

Mardi, 10h-12h (Hebdomadaire) / Cours-Séminaire / BA / Annuel / Salle Anthropole 3174

Lien Unidoc

 

 Les relations culturelles internationales de la fin des années 1930 aux années 1950 : entre repli identitaire, propagandes et diplomatie culturelle

Mme Raphaëlle Ruppen Coutaz

Le cadre chronologique de ce Cours-Séminaire, à cheval entre la Seconde Guerre mondiale et la guerre froide, nous permettra d’interroger les inflexions de ces conflits sur les relations culturelles internationales. Ces périodes de fortes tensions sont-elles uniquement synonymes de repli, de rupture ou représentent-elles aussi l’occasion d’accroître les contacts culturels ? Il s’agira d’appréhender les conflits, non pas seulement comme des freins à la coopération internationale, mais comme des sources d’impulsion et d’innovations. En effet, la guerre rend particulièrement urgent le besoin de donner une certaine image du pays à l’étranger, stimulant l’engagement de nouveaux acteurs, l’actualisation du message à transmettre, ainsi que la création de supports et de dispositifs inédits.
Dans un premier temps, la lecture commune de textes théoriques nous permettra d’inscrire l’histoire des relations culturelles internationales dans l’historiographie plus générale des relations internationales et d’appréhender des concepts spécifiques à ce champ d’étude, telles les notions de circulations, de transferts culturels, d’acculturation ou de médiateurs, mises en avant dans des travaux récents. Dans un second temps, les différents séminaires éclaireront l’évolution des relations culturelles internationales à travers des études de cas portant sur plusieurs aires géographiques. Une première série de sujets abordera la question des acteurs ayant œuvré au rayonnement culturel de leur pays. Nous verrons alors que l’Etat n’exerce de loin pas un monopole sur ce terrain. Une deuxième série de thématiques mettra davantage l’accent sur les vecteurs utilisés : les expositions universelles, la radio, le livre, la musique, les rencontres sportives ou le cinéma.

1)Jeudi, 10h-12h / Hebdomadaire / Cours-Séminaire / BA / Semestre de printemps /Salle Anthropole 3077

2)Jeudi, 15-17h / Hebdomadaire / Cours-Séminaire / BA / Semestre de printemps /Salle Anthropole 3077

Lien Unidoc


De la crise économique à la guerre: la Suisse en perspective internationale, 1929-1945

M. Sébastien Guex

Cet enseignement - destiné aux étudiants-e-s BA de 2e et 3e année - vise à comprendre de manière globalisante et en perspective internationale l'histoire de la Suisse depuis la crise économique mondiale qui se déclenche en 1929 jusqu'à la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Les différents aspects de cette histoire - sociaux, économiques, politiques et culturels - seront présentés en essayant d'analyser leurs interdépendances réciproques. L'enseignement prendra la forme d'un cours ex cathedra donné sur toute l'année académique 2014-2015. Pour obtenir la validation du séminaire, les étudiants rédigeront, par deux, un séminaire écrit. Le choix du sujet de séminaire leur est laissé.

Mercredi, 13h-15h (Hebdomadaire) / Cours-Séminaire / BA / Annuel / Salle Anthropole 5196

Lien Unidoc
 

Les actions politiques violentes en Suisse (1950-2000)

Mme Carole Villiger

Lorsque l'on évoque les questions de revendications politiques et sociales exprimées sur un mode violent, la Suisse n'est généralement pas considérée comme un cas d'étude pertinent. Cela est dû, en partie, à son image stéréotypée d'îlot de tranquillité et de sécurité constituée autour de son aisance économique et de sa stabilité politique, marquée par un système de démocratie directe. Pourtant, à l'heure où l'Europe a fait face à des épisodes marquant de phénomènes de violence politique, notamment avec la Rote Armee Fraktion en Allemagne et les Brigades rouges, en Italie, pour les exemples les plus connus, la Suisse n'a pas été en reste. Dès la fin des années 1950, elle est touchée par des événements politiques violents, revendiqués tant par des acteurs suisses qu'internationaux.
L'objectif de ce séminaire est d'explorer la valeur de la violence comme un moyen de revendication politique et social, dans un pays qui s'est construit un mythe de non-violence.

La première partie de ce séminaire sera consacrée à des lectures et des conférences afin d'acquérir des compétences théoriques et conceptuelles autour de l'histoire des représentations, des mouvements sociaux et des notions. Les étudiant.e.s présenteront ensuite des sujets sur l'histoire des actions politiques violentes qui sont se déroulées en Suisse. Les cas de l'Allemagne, de l'Italie, de l'Algérie et de la Palestine seront également abordés de façon transnationale. Pour ceci, nous travaillerons avec des coupures de presse numérisées et des documents audiovisuels disponibles sur internet.

Lundi, 10h-12h (Hebdomadaire) / Cours-Séminaire / BA / Annuel / Salle Anthropole 3185

Lien Unidoc

 

Introduction à l'histoire de la Suisse de 1945 à nos jours.

M. Hadrien Buclin

Jeudi, 13h-15h (Hebdomadaire) / Cours-Séminaire / BA / Annuel / Salle Anthropole 5033

Lien Unidoc

TOP ^

Introduction à l'histoire ancienne

M. Michel Aberson

Cet enseignement a pour but de donner aux participants des informations de base sur les aspects politiques, économiques, sociaux, religieux et culturels du monde gréco-romain, du XVe s. av. J.-C. au Ve s. apr. J.-C. Par ailleurs, les étudiants seront invités à analyser différents documents (extraits de sources antiques) dans le cadre des séances de cours. Les personnes suivant ce cours devront également travailler individuellement, et hors séances de cours, deux livres électroniques Moodle.

Jeudi, 17h-19h (Hebdomadaire) / Annuel / Cours-TP / Salle Anthropole 1031

Lien Unidoc

Il est vivement conseillé de suivre cet enseignement en 2e année de BA (et non en 3e année de BA) au cas où l’enseignement devrait être suivi une seconde fois pour cause d’échec à la première tentative de validation.

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69228 92  -  Fax +41 21 69229 35
Swiss University