Aller à: contenu | haut | bas | recherche
 
 
Vous êtes iciUNIL > Section d'histoire > La section > Collaboratrices et collaborateurs > Histoire contemporaine > Ruppen Coutaz Raphaëlle

Ruppen Coutaz Raphaëlle

Ruppen Coutaz Raphaëlle

Coordonnées Curriculum Recherches Enseignements Publications
e-mail : Raphaelle.RuppenCoutaz@unil.ch
Page personnelle : http://www.unil.ch/hist/raphaelleruppencoutaz

Faculté des lettres

Section d'histoire
Fonction(s): Maître assistante

Section d'histoire
Quartier UNIL-Chamberonne
Bâtiment Anthropole 5194
CH - 1015 Lausanne
Téléphone: 021 692 29 31

Mots clés

Histoire de la diaspora helvétique (cinquième suisse)
Histoire des médias
Histoire des relations culturelles internationales et de la politique étrangère suisse
Histoire du suffrage féminin
Histoire politique et culturelle de la construction européenne

Prix et distinctions scientifiques

Premier prix du concours organisé par la Société d'histoire du Valais romand pour le mémoire de licence intitulé "La conquête du suffrage féminin en Valais ou Comment une idée progressiste a fait sa place dans un milieu conservateur et catholique". 2006


Retour

TOP ^

2017

3074-sitealphil-lavoixsuisse.jpeg

Raphaëlle Ruppen Coutaz, La voix de la Suisse à l'étranger. Radio et relations culturelles internationales (1932-1949), Alphil, Neuchâtel, 2017

Faire de la propagande sur les ondes radio détonne avec l’image d’une Suisse neutre. Et pourtant, ce puissant moyen de communication va être mis au service du gouvernement et de son projet de politique culturelle : la défense nationale spirituelle. À la veille de la Seconde Guerre mondiale, confrontée aux propagandes étrangères de plus en plus incisives, la Société suisse de radiodiffusion (SSR) crée le Service suisse d’ondes courtes, qui deviendra Radio suisse internationale, puis Swissinfo, pour resserrer les liens avec les expatriés et permettre le rayonnement culturel de la Suisse à l’étranger.
Cherchant à faire reconnaître à l’étranger la légitimité des positions de la Confédération, la SSR fait avant tout des relations publiques ; un avant-goût de ce que les Américains appelleront dans les années 1960 la « public diplomacy ». S’associant aux efforts des autorités politiques, ainsi que des milieux économiques et touristiques soucieux de transmettre une représentation valorisante de la Suisse à l’étranger, la SSR participe avec succès à la construction d’une image positive du pays.
Ce livre projette sur le devant de la scène un acteur méconnu, le Service suisse d’ondes courtes, en mêlant approche institutionnelle et analyse de la programmation. Il redonne aussi une place au service public audiovisuel parmi les organes impliqués dans la diplomatie culturelle suisse. Enfin, cette étude constitue un apport à l’histoire de l’internationalisme radiophonique en s’intéressant aux relations privilégiées que la SSR entretient avec d’autres radiodiffuseurs, des organismes internationaux et certains réseaux.

Site de l'éditeur

 

TOP ^

Recherche:
 Go
 
rss/atom
Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 28 92  -  Fax +41 21 692 29 35
Swiss University