Bouvier David

Bouvier David

Coordonnées Curriculum Recherches Enseignements Publications

Formations

Biographie
Après avoir obtenu sa maturité fédérale (type A) au gymnase cantonal de Neuchâtel, une licence et une maîtrise en lettres classiques à l'Université de Paris-IV Sorbonne et un DEA à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (Paris, 1981), David Bouvier soutient en 1984 à l'EHESS un doctorat de IIIe cycle (thèse dirigée par J.-P. Vernant; bourses du Gouvernement français et du Conseil de l'Europe). La même année, il est élu membre du centre Louis Gernet de recherches comparées sur les sociétés anciennes

Dans le cadre d'un projet de doctorat déposé à l'Université de Genève, il poursuit alors sa recherche grâce à une bourse de relève du FNSR. Après un séjour d'étude à la Scuola Normale Superiore de Pise (1987-8), il occupe deux ans durant les postes d'assistant et de premier assistant auprès du Professeur C. Calame à l'Université de Lausanne (1988-90). En 1990-91, il est invité à enseigner comme Professeur assistant à l'Université de Chicago (Department of Classics, University of Chicago)

De retour à Lausanne, il succède, en janvier 1991, à Louis Graz, et occupe la fonction de Maître d'enseignement et de recherche en langue et littérature grecques anciennes. En 1997, après sa thèse française, il soutient, à l'Université de Genève, sa thèse de doctorat suisse sur l'Iliade (Le sceptre et la lyre. L'Iliade ou les héros de la mémoire), dirigée par André Hurst; ce travail est récompensé du prix Charles Bally en 1998. A partir de septembre 2001, il occupe également, dans le cadre des enseignements en Sciences humaines et sociales à l'EPFL (module "Méditerranée: mythes et grands textes fondateurs"), la fonction de Maître d'enseignement et de recherche en littérature ancienne et mythologie grecque (50%)

En 2004, il est nommé Professeur ordinaire de langue et littérature grecques à l'Université de Lausanne, succédant ainsi à Claude Calame

Autres activités

Participation à des groupes de recherches ou à des comités
Membre du Centre Louis Gernet de recherches comparées sur les sociétés anciennes (Paris)

Membre du comité du Groupe Romand d'Etudes Grecques et Latines

Membre de l'Association Suisse pour l'Etude de l'Antiquité

Membre du Comité éditorial de la revue Gaia, Grenoble, France

Membre de la Société Académique Vaudoise

Membre du groupe de recherches du PARSA (Pôle Alpin de Recherches sur les Sociétés Anciennes)

Membre du groupe de recherches Homerica


Retour

TOP ^

Ouvrages

2016
Scan_livre.png

Le fabuleux destin des biens culturels. Ordre et désordres de la réception

Sous la direction de Panayota Badinou, David Bouvier et Laurence Danguy

Actes du colloque "Le fabuleux destin des biens culturels. Ordre et désordres de la réception" organisé par la FDi en collaboration avec le les Sections d’ASA (langue et littérature grecques) et de l’histoire de l’art en mai 2014. 

La réception des biens culturels, sous toutes leurs formes et dans leur infinie variété, a fait l’objet de nombreuses réflexions théoriques qui impliquent et intéressent les chercheurs autant que les promoteurs de leur diffusion. Comment peut-on expliquer la postérité ou le succès d’une œuvre littéraire ou artistique à telle époque et dans tel contexte? Comment les acteurs divers – écrivains, scientifiques, artistes, dramaturges, amateurs, marchands, institutions, publics – construisent-ils le sens et la valeur des biens culturels? Comment contribuent-ils à leur diffusion? Existe-t-il des mécanismes qui permettent de contrôler la réception des œuvres? Toutes ces questions ont constitué le cadre d’un colloque intitulé Le fabuleux destin des biens culturels. Ordre et désordres de la réception qui a eu lieu à l’Université de Lausanne les 8 et 9 mai 2014.
Organisé par la Formation doctorale interdisciplinaire (FDi) en étroite collaboration avec deux disciplines de la Faculté, le grec ancien et l’histoire de l’art, ce colloque a créé un espace de rencontre entre hellénistes, archéologues, littéraires et historiens de l’art, qui ont fait un état des lieux des travaux consacrés à la réception et les ont situés vis-à-vis de la recherche internationale. Les textes réunis dans ce volume permettent de voir le croisement de ces différents regards et font émerger des questionnements inédits.

ISBN (numérique) 978-2-940516-63-6
136 pages
152×228 mm

Édition 2016

 

Site de l'éditeur

 

 

Suivez nous:        

A télécharger

Partagez: