Bouvier David

Bouvier David

Coordonnées Curriculum Recherches Enseignements Publications

Axes de recherche

Analyse anthropologique des genres
L'analyse des discours centrée sur les phénomènes énonciatifs révèle dans les grands textes poétiques de la littérature grecque une dimension largement sous-estimée jusqu'ici. Dépendant d'une tradition en grande partie orale et prévus pour des actes de culte, les textes de la poésie grecque obéissent à des règles génériques situées à l'intersection entre régularités discursives (métrique, diction épique, langage formulaire, etc.) et conventions rituelles, et par conséquent sociales. L'étude de leur mise en discours relève donc autant de la linguistique textuelle que de l'anthropologie culturelle et sociale; en particulier par la comparaison, celle-ci est susceptible d'expliquer les aspects pragmatiques du langage et de la fiction poétique révélés par celle-là. Les poèmes homériques, la poésie didactique (Hésiode, Empédocle), les hymnes, le drame satyrique, les parties chorales de la tragédie sont au centre d'une approche interprétative de l'exercice social de la parole, saisi dans son historicité. Les recherches ethnographiques complémentaires menées, en particulier, sur les formes discursives des Zarma du Niger ont pour but d'étudier les pratiques discursives d'une tradition orale contemporaine en pleine mutation

Grèce archaïque

Epopée homérique

Organisation et construction du savoir en Grèce archaïque

Aspects formulaires et fonctions de la création poétique épique


Retour

TOP ^

Ouvrages

2016
Scan_livre.png

Le fabuleux destin des biens culturels. Ordre et désordres de la réception

Sous la direction de Panayota Badinou, David Bouvier et Laurence Danguy

Actes du colloque "Le fabuleux destin des biens culturels. Ordre et désordres de la réception" organisé par la FDi en collaboration avec le les Sections d’ASA (langue et littérature grecques) et de l’histoire de l’art en mai 2014. 

La réception des biens culturels, sous toutes leurs formes et dans leur infinie variété, a fait l’objet de nombreuses réflexions théoriques qui impliquent et intéressent les chercheurs autant que les promoteurs de leur diffusion. Comment peut-on expliquer la postérité ou le succès d’une œuvre littéraire ou artistique à telle époque et dans tel contexte? Comment les acteurs divers – écrivains, scientifiques, artistes, dramaturges, amateurs, marchands, institutions, publics – construisent-ils le sens et la valeur des biens culturels? Comment contribuent-ils à leur diffusion? Existe-t-il des mécanismes qui permettent de contrôler la réception des œuvres? Toutes ces questions ont constitué le cadre d’un colloque intitulé Le fabuleux destin des biens culturels. Ordre et désordres de la réception qui a eu lieu à l’Université de Lausanne les 8 et 9 mai 2014.
Organisé par la Formation doctorale interdisciplinaire (FDi) en étroite collaboration avec deux disciplines de la Faculté, le grec ancien et l’histoire de l’art, ce colloque a créé un espace de rencontre entre hellénistes, archéologues, littéraires et historiens de l’art, qui ont fait un état des lieux des travaux consacrés à la réception et les ont situés vis-à-vis de la recherche internationale. Les textes réunis dans ce volume permettent de voir le croisement de ces différents regards et font émerger des questionnements inédits.

ISBN (numérique) 978-2-940516-63-6
136 pages
152×228 mm

Édition 2016

 

Site de l'éditeur

 

 

Suivez nous:        

A télécharger

Partagez: