Le Tombeau de Déméter

L'Institut d'Archéologie et des Sciences de l'Antiquité (IASA) de l'Université de Lausanne prépare conjointement avec le Musée d'Etat de l'Hermitage de Saint-Pétersbourg (Fédération de Russie) la publication d'une monographie consacrée à un tombeau peint découvert à Kertch (Crimée, Ukraine), le Tombeau de Déméter.

Un trésor de l'art grec en mer Noire

Le Tombeau de Déméter est un monument de l'art grec tout à fait remarquable, encore peu connu du public occidental. Ce caveau funéraire, découvert en 1895 dans l'une des nécropoles de l'antique capitale du royaume du Bosphore, Panticapée, tire son nom de la représentation de la déesse Déméter peinte en voûte. Les parois et la voûte du tombeau ont d'ailleurs été entièrement stuquées et peintes. L'excellent état de conservation des peintures a fait sensation à l'époque de la découverte du monument. Le Tombeau de Déméter demeure aujourd'hui encore un témoignage majeur de l'art grec en mer Noire.

La lunette de fond du Tombeau de Déméter illustre un épisode de la mythologie grecque, l'enlèvement de Perséphone. Au centre du plafond, un médaillon accueille le portrait en buste de la déesse Déméter. Deux autres personnages sont figurés en pied de chaque côté de la baie d'entrée du caveau : Calypso et Hermès.

Un ensemble dispersé

Tous les objets récoltés lors de l'ouverture du tombeau ont été acquis en 1896 par la Commission Archéologique Impériale - ils sont actuellement conservés à Saint-Pétersbourg, au Musée d'Etat de l'Hermitage. C'est un mobilier funéraire bigarré datable du Ier siècle de notre ère : outre quelques bijoux en or (bagues, plaquettes estampées, perles et fragments de couronnes), il recèle également une panoplie d'objets en bronze, dont un candélabre, une patère, des appliques en forme de pied. De splendides verreries importées du Proche-Orient, un coquillage en argent et une agrafe métallique montée d'une sphinge en argent complètent encore cet ensemble exceptionnel.

L'IASA éditeur scientifique

Plusieurs musées et institutions académiques de Russie et d'Ukraine prennent part à l'édition de la monographie consacrée au Tombeau de Déméter dont l'IASA assure la direction scientifique. Le département du monde antique du Musée de l'Hermitage tient lieu de partenaire privilégié dans cette entreprise ; il a confié la couverture photographique de ses collections à l'un des meilleurs spécialistes du musée, Yury Molodkovets. L'Institut d'Histoire de la Culture Matérielle (Saint-Pétersbourg) a aimablement autorisé l'étude et la publication de documents d'archives.

De nombreux documents inédits enrichiront l'ouvrage : aquarelles, photographies d'époque ainsi qu'archives de la Commission Archéologique Impériale feront revivre les heures de la découverte du tombeau.

Le Musée des Antiquités de Kertch

La fondation en 1826 du Musée des Antiquités de Kertch est due à l'initiative d'Ivan A. Stempkovskij et de Paul Dubrux. La ville côtière connaît à cette époque une expansion rapide favorisée par son nouveau statut de comptoir commercial et de port de guerre. Elle s'étend au pied du Mont Mithridate sur lequel se dressait autrefois la citadelle de Panticapée.

Le Museum - un bâtiment construit à l'imitation d'un temple grec - abrite dès 1841 les collections d'antiquités issues du sol de Kertch. Il subit bientôt les affres de la Guerre de Crimée (1853-1856) et est mis à sac par les troupes anglaises et françaises qui en emportent les richesses. Les années 90 du XIXe siècle marquent un tournant dans l'histoire du musée. Karl E. Dumberg donne une nouvelle impulsion à l'institution, qui est réorganisée. Des méthodes d'investigation modernes sont appliquées aux recherches archéologiques.

La publication bilingue (français-russe) du Tombeau de Déméter est prévue pour mai 2008. Elle bénéficie du patronage de la Commission Nationale Suisse pour l'UNESCO.

Ce projet a reçu le soutien du Rectorat de l'Université de Lausanne qui est signataire du contrat de collaboration avec le Musée d'Etat de l'Hermitage.

Pascal Burgunder
Responsable du projet éditorial


Recherche:
 dans ce site:
   
   
   
 Rechercher
Annuaires      Site map

 

 

 

 


Détail de la lunette arrière du Tombeau de Déméter

Photo de M. Rubantchik [?]
© Institut d'Histoire de la Culture Matérielle (Saint-Pétersbourg)


Oinochoé en verre provenant de l'atelier d'Ennion.

Photo de Yury Molodkovets/ Musée d'Etat de l'Hermitage
© Musée d'Etat de l'Hermitage (Saint-Pétersbourg)


Aquarelle de P. Rüdiger représentant Hermès

Photo d'Artyom Petrenko/IASA
© Institut d'Histoire de la Culture Matérielle (Saint-Pétersbourg)


Bâtiment abritant actuellement les collections de la Réserve historico-culturelle de Kertch.

Photo d'Artyom Petrenko/IASA
© Réserve historico-culturelle de Kertch


Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 28 96  -  Fax  +41 21 692 30 45