Latin

Les études de langue et littérature latines couvrent l'ensemble de la latinité, des origines jusqu'au VIe siècle apr. J.-C., avec des ouvertures sur la littérature latine du Moyen-Âge et de la Renaissance. Elles s'intéressent d'une part au fonctionnement de la langue latine et à son évolution historique. À l'aide des outils de la philologie, elles analysent d'autre part la littérarité des oeuvres, en rapport avec le contexte social, culturel et historique dans lequel elles ont vu le jour. L'interprétation des textes prend en compte leurs origines littéraires ainsi que leur survivance et leur influence dans la tradition occidentale.

À qui s'adresse cette discipline ?

La discipline de langue et littérature latines s'adresse à des étudiants possédant une maturité avec mention latin. Elles sont cependant ouvertes, avec un examen préalable, à des bacheliers non latinistes dans la mesure où ces derniers auront acquis, soit par eux-mêmes, soit en suivant le Complément obligatoire de formation en latin (non crédité) que nous organisons, un niveau de connaissance leur permettant de suivre avec profit les cours, séminaires et travaux pratiques prévus dans le programme d'étude du latin.

De nombreux cours de la section de latin peuvent être choisis comme option au sein d'une autre discipline.

Programme des études

Ces études peuvent être suivies en Faculté des lettres au niveau du baccalauréat universitaire (BA) et de la licence/maîtrise universitaire (MA), en discipline principale ou secondaire.

Des cours de grammaire, des exercices pratiques de thème puis de version apprennent aux étudiants à maîtriser les difficultés de la langue latine et à en saisir les nuances. L'enseignement de la linguistique historique apporte quant à lui une vue générale de l'évolution de cette langue au cours des siècles. Des cours de lecture cursive et des ateliers de poésie complètent l'apprentissage de la langue en offrant un large panorama des trésors de la littérature latine. Enfin, un atelier de traduction donne régulièrement la possibilité de travailler en groupe, en vue parfois d'une publication collective, à la traduction d'un texte en prose ou en vers qui n'a pas encore été traduit en français.

À ces enseignements centrés sur la langue s'en ajoutent d'autres, axés sur la transmission et l'interprétation des textes antiques, ainsi que sur leurs aspects littéraires. Le proséminaire propose une introduction à la philologie et aux différents « outils » nécessaires pour aborder un texte latin (étude de la tradition manuscrite, critique textuelle, maîtrise des dictionnaires spécialisés, ouvrages de référence, banques de données informatiques). Les séminaires de commentaires philologiques et d'études littéraires sont consacrés à la lecture d'une oeuvre en particulier et ont pour but d'approfondir la réflexion sur un auteur, un genre ou un thème littéraire. Un cours général traite chaque semestre d'un sujet différent (production littéraire d'une époque précise, telle la poésie augustéenne ou la littérature chrétienne, ou l'évolution d'un genre littéraire comme l'épopée ou le roman). Des séminaires de recherche, enfin, permettent aux étudiants avancés et aux doctorants d'exposer l'état de leurs travaux (mémoires, thèses de doctorats).

Collaborations

Les études latines sont organisées dans un esprit de collaboration étroite avec les autres disciplines constituant l'Institut d'Archéologie et des Sciences de l'Antiquité, ainsi qu'avec celles dont les enseignements se fondent en grande partie sur la tradition classique. Des séminaires sont régulièrement organisés avec d'autres disciplines comme l'histoire ancienne, l'archéologie, le grec, la linguistique historique ou la littérature comparée, encourageant ainsi la rédaction de mémoires de licence interdisciplinaires. La section de latin organise par ailleurs de nombreuses conférences, elle est engagée dans des projets de collaborations interfacultaires et interuniversitaires et favorise les échanges d'étudiants, de doctorants et d'enseignants avec des Universités suisses et étrangères (Berlin, Bristol, Florence, Groningue Lille, Paris, Pise, Munich, Trieste, Tübingen).

Spécialités lausannoises

La diversité des domaines de spécialisation et des approches des enseignants de latin lausannois assure à chaque étudiant ou jeune chercheur de trouver le suivi correspondant à ses intérêts :

  • roman grec et latin, déclamations, rhétorique, analyse du discours (Prof. D. van Mal-Maeder)
  • poésie épique, littérature de l'époque archaïque (F. Spaltenstein)
  • antiquité tardive et hagiographie (E. Chevalley)
  • édition de textes et textes médicaux latin (B. Maire)

Ces spécialités et d'autres encore sont également développées par les assistants et par les doctorants de l'Université de Lausanne.

Divers

La section de latin organise régulièrement des voyages en Italie (Rome, Naples, Pompéi), ainsi qu'un tour à vélo de Rome à Brindes, sur les traces du poète Horace.

Historique

L'histoire du latin à l'Université de Lausanne, de la fondation de l'Académie jusqu'en 1987, a été retracée par Jean-Pierre Borle, Le Latin à l'Académie de Lausanne du XVIe siècle au XXe siècle, Lausanne 1987. On y trouve cités notamment les noms d'Adam Mickiewicz, Paul Vallette et Frank Olivier. À l'image du livre X de l'Institution oratoire où la déférence pour ses contemporains incite Quintilien à ne pas citer leur nom dans son catalogue d'auteurs célèbres, cet ouvrage omet de mentionner deux personnalités ayant marqué l'Institution de leur personnalité : Pierre Schmidt, qui occupa la chaire de langue et littérature jusqu'en 1984, et son successeur, Philippe Mudry, spécialiste de médecine antique, qui, jusqu'en 2004, oeuvra au développement des études latines - et y oeuvre encore.


Recherche:
 dans ce site:
   
   
   
 Rechercher
Annuaires      Site map

Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 28 96  -  Fax  +41 21 692 30 45