Projets de recherche

Technologie au service de la santé, de l’évolution démographique et du bien-être | Digitalisation du secteur public
 

Technologie au service de la santé, de l’évolution démographique et du bien-être

Un sujet important à l’agenda de nombreux gouvernements est l’amélioration de la qualité de vie, de l’autonomie et de la participation active des citoyens afin de réduire les coûts de la santé et de l’aide sociale à long terme. Si cette préoccupation a permis d’accélérer considérablement le développement et l’innovation des nouvelles technologies d’assistance dans les entreprises et les institutions de recherche, son impact sur la société et l’économie est relativement faible.

Dans cet axe de recherche, nous souhaitons mettre les technologies prometteuses à l’épreuve des problématiques sociétales de la santé, du changement démographique et du bien-être des citoyens. En parallèle, nous cherchons à comprendre comment les agences gouvernementales pourraient sélectionner et déployer plus efficacement les résultats de ces projets d’innovation.

Technologie portable pour augmenter le bien-être au travail

Alors même que les employeurs publics et privés doivent assurer la sécurité, la santé et le bien-être de leurs employés, on constate un nombre croissant de problèmes de santé liés au travail. Grace à la vaste disponibilité des dispositifs portables à bas prix, les employeurs ont la possibilité de tracer et d’accumuler d’énormes quantités de données biologiques, physiques et comportementales de leurs employés.

Ces données pourraient être utilisées pour augmenter le bien-être des employés au travail. Dans ce projet, nous étudions l'introduction de cette technologie émergente, aussi connue sous le nom de  « physiolytics », et leur de nombreux défis complexes pour le contexte professionnelle. L'Etat étant un employeur très important, nous aborderons ces enjeux en enquêtant sur les possibilités et les tensions associées à l’introduction de cette technologie émergente dans différentes organisations publiques.

Sans titre.png

Calendrier : 01.08.2017 – 31.07.2020
Organisme de financement : Fonds national suisse de la recherche scientifique
Pour en savoir plus : unil.ch/physiolytics
Technologies d’assistance pour les personnes âgées

Etant donné les changements démographiques auxquels les pays développés feront face au cours des prochaines décennies, le traitement et le soin des personnes âgées est un problème significatif pour beaucoup de décideurs politiques aujourd’hui. En fait, fournir des soins de santé à une population vieillissante en augmentation avec de ressources en baisse est devenu le défi du siècle.

Malgré le débat actuel pour savoir si les technologies de l’information dans le domaine de la santé sont efficaces et efficientes pour faire face à ce défi, les décideurs politiques nourrissent l’espoir que l’innovation technologique puisse résoudre, ou en tous cas réduire, certains aspects du problème. Pourtant, alors que le nombre de personnes ayant besoin d’assistance augmente, peu de projets d’innovation avec une approche top-down et des propositions politiques ne se sont encore matérialisés.

En concevant des technologies d’aide pour des personnes souffrant d’une légère atteinte cognitive, nous prenons une approche différente. Avec le projet de recherche iCare, nous montrons que des initiatives à petite échelle basées sur des actions citoyennes peuvent jouer un rôle important, apporter de changements positifs et devraient être considérées comme des compléments valables à des initiatives à grande échelle.

icare.png

Calendrier : 01.01.2016 – 31.12.17
Partenaires de recherche: Baden-Wuerttemberg Cooperative
State University Ravensburg
Organisme de financement : Internationale Bodensee Hochschule
Pour en savoir plus : unil.ch/icare
Active@Work

La situation socio-économique actuelle en Europe force les gouvernements nationaux au relèvement de l’âge de la retraite. Cependant, de nombreux citoyens décident de quitter leur emploi avant d’atteindre l’âge de la retraite sous l’effet de la pression accrue de l’économie actuelle. L’objectif du projet Active@Work est d’élaborer une solution pour aider de façon proactive les travailleurs plus âgés à rester actifs au travail sans pour autant compromettre leur bien-être. En parallèle, le projet Active@work fournira des renseignements opérationnels pour améliorer l’environnement de travail.

Calendrier : 01.12.2014 – 31.05.2017
Partenaires de recherche : ATOS
INOV (Instituto de Novas Tecnologias)
Multisector Norte
Yazzoom
IOS International
Sensolus
Organisme de financement : Ambient Assisted Living Joint Programme (EU & SERI)
Pour en savoir plus : www.activeatwork.eu
Technologies pour la santé mentale

santémentale.pngLa dépression est un des plus grands défis de santé car près de 350 millions de personnes dans le monde souffrent de cette maladie. En plus des dépenses élevées pour les personnes affectées et leurs familles, l’impact économique sur la société est énorme. La dépression peut souvent passer inaperçue et, par conséquent, ne pas être traitée. Dans notre projet, nous analysons et évaluons l’utilisation des applications de santé mentale proposées en ligne ou utilisées pour le dépistage mental, l’évaluation psychologique et le traitement.

Calendrier : 01.12.2014 – 31.05.2017
Partenaires de recherche : Universidad de Zaragoza
Organismes de financement : Fondo Social Europeo, Fundación Bancaria Ibercaja and Fundación CAI- (CH-21/16)
Swiss National Science Foundation (grant no. IZK0Z1_171209)
Pour en savoir plus : http://p3.snf.ch/project-153813

TOP ^

Digitalisation du secteur public

La digitalisation offre aux gouvernements des grandes possibilités comme par exemple la prise de décision algorithmique. L’avantage est un niveau de précision plus élevé que lors de prise de décision basée uniquement sur le jugement humain. Cela constitue un pas en avant dans un management et des politiques publiques fondés sur les faits.

Dans le même temps, on observe l’apparition d’une société de la «post-vérité» où les  responsables politiques s’abstiennent d’utiliser le savoir disponible voir même construisent leurs propres réalités laissant les citoyens confus douter de tout, y compris des faits établis.

Dans ce volet de recherche, nous voulons identifier et analyser le potentiel du Smart Government et des technologies émergentes pour l’administration publique et explorer comment ce potentiel pourrait influencer les interactions futures entre les citoyens et les gouvernements.

PEN-CP

PEN-CP (Pan European Networks of Customs Practitioners) est un projet de 5 ans financé dans le cadre l’initiative Europe Horizon 2020 (H2020). Il vise à promouvoir la collaboration entre quatorze organisations douanières européennes. L’objectif du projet est de mettre en place des projets pilotes communs impliquant des innovations informatiques dans le cadre des inspections douanières, telles que l'analyse du Big Data ou encore l'optimisation des technologies de scan des conteneurs. Le projet traite également de la modernisation des douanes et des innovations nécessaires pour que les processus d’inspection fonctionnent efficacement.

Ce projet, de même que le projet Profile, nous aidera à comprendre l'impact de la mise en œuvre du Big Data sur le flux de travail quotidien. L'objectif est d’observer si les processus de travail comprenant de l'analyse du Big Data peuvent altérer l'efficacité et la productivité d'un administrateur public.

Calendrier : Octobre 2018 – Octobre 2023
Partenaires de recherche : Cross-border Research Association (CBRA) Praticiens des douanes de 14 pays de l’Union Paneuropéenne
Organisme de financement : H2020 (Commission Européenne)
Pour en savoir plus : https://www.pen-cp.net
PROFILE

PROFILE - Innovative Data Analytics, Data Sources, and Architecture for European Customs Risk Management est un projet de trois ans financé dans le cadre de l’initiative Europe Horizon 2020 (H2020). Il vise à introduire de bonnes pratiques en matière d’analyse de données dans le domaine de la gestion des risques au sein de l’Union européenne (UE). Cinq pays participent à ce projet dont l'objectif est d'accélérer l'adoption des technologies de pointe d'analyse de données et d'incorporer aux processus de nouvelles sources issues du Big Data pour une gestion des risques douaniers plus efficace et efficiente à travers l'UE.

 

Grâce à l'implication de plusieurs partenaires commerciaux dans le projet, tels que IBM ou BMT, il est prévu de développer un « living lab » permettant d’évaluer des cas concrets de mise en œuvre du Big Data dans l'administration publique. Notre objectif sera de mesurer systématiquement l'impact de l'introduction de cette technologie sur les travailleurs douaniers et leurs processus de travail ainsi que son incidence sur la productivité.

Calendrier : Septembre 2018 – Septembre 2021
Partenaires de recherche : Cross-border Research Association (CBRA)
IBM
BMT
INLECOM Systems
Praticiens des douanes de 5 pays de l’Union Paneuropéenne
Organisme de financement : H2020 (Commission Européenne)
Pour en savoir plus : https://www.profile-project.eu
Open Data

OpenData.jpg

 

Les organisations publiques comptent parmi les plus grands créateurs et collecteurs de données dans de nombreux pays. Pourtant, dans le passé, l'accès aux collectes de données publiques a été limité à certains destinataires ou n'a été accordé qu'en échange d'un paiement. Pour augmenter la portée et la transparence des actions gouvernementales et intensifier la participation des citoyens, les gouvernements du monde entier ont donc commencé à institutionnaliser une culture de communication plus ouverte et à libérer l'accès aux données gouvernementales. Dans le cadre de ce projet, nous étudions et développons des instruments afin de soutenir la mise en œuvre d’initiatives relatives aux données ouvertes.

Calendrier : Septembre 2018 –
Partenaires de recherche : Ville de Lausanne
Archives fédérales suisses

TOP ^

Suivez nous:        

Responsable de l'unité

tobias_mettler.jpg (Tobias Mettler)

Prof. Tobias Mettler
Quartier UNIL-Mouline
Bâtiment IDHEAP
CH-1015 Lausanne
+41 21 692 69 50
tobias.mettler@unil.ch

Page Unisciences

Partagez:
Rue de la Mouline 28 - CH-1022 Chavannes-près-Renens
Suisse
Tél. +41 21 692 68 00
Fax +41 21 692 68 09