Abstract 59

No 59

Résumé
Les commissions extraparlementaires sont, en Suisse, des organes d’information et de conseil pour le gouvernement et l’administration fédérale. Fournissant des renseignements et des analyses, participant à l’élaboration de la législation, ces commissions sont aussi des lieux de rencontre pour différents types d’acteurs. Elles sont composées de représentants de l’administration (fédérale mais aussi cantonale), des autorités politiques, d’acteurs privés, de représentants d’organisations d’intérêts ainsi que de scientifiques. La présente contribution interroge la place de la science dans les commissions extraparlementaires en analysant le profil et l’inscription dans ces organes des experts provenant de la sphère académique. Dans une perspective historique, nous étudions l’expertise académique au sein du système commissionnaliste durant l’ensemble du XXe siècle. Nous nous basons pour cela sur la composition des commissions extraparlementaires permanentes à six dates spécifiques (1910, 1937, 1957, 1980, 2000 et 2010), c’est-à-dire 9'026 personnes dont 1'007 experts académiques. Avec une démarche méthodologique mixte, nous adoptons, dans une approche prosopographique, un traitement statistique des données, utilisons l’analyse de réseaux et complétons ces méthodes par une approche biographique et qualitative. 

Mots-clefs : expertise académique, commissions extraparlementaires, Suisse,
élites, prosopographie, analyse de réseaux.


Abstract
In Switzerland, extraparliamentary commissions function as information and advise committees for the federal administration. They provide analyses and participate to the lawmaking process, but are also an important meeting and exchange place for various types of actors. Members of the commissions are representatives of the administration itself, political authorities, private actors, representatives of the economic sphere and lobbies as well as scientists. This contribution questions the integration of science within the Swiss commission system. It analyses the profile of experts coming from the academic sphere and their configurations inside the commissions. In a historical perspective, we study academic expertise in Switzerland during the 20th century on the basis of the commissions’ composition at six benchmark years (1910, 1937, 1957, 1980, 2000, 2010), which adds up to a total of 9'026 indivuals, of which 1'007 academic experts. The study is conducted using a combination of methods including, in a prosopographical approach, statistical treatment and network analysis, completed by a biographical and qualitative perspective.


Keywords : academic expertise, extraparliamentary commissions, Switzerland,
elites, prosopography, network analysis. 

TSP 59  (12809 Ko)

Suivez nous:  
Partagez:
Géopolis - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 31 30
Fax +41 21 692 31 45