Abstract 71

Le populisme à l’assaut de l’Europe Le succès électoral des partis populistes entre crise de confiance, globalisation et clivages de valeurs

Résumé


Ce Cahier s’interroge sur le succès électoral des partis populistes en Europe et développe une approche comparative de ce phénomène au niveau individuel, c’est-à-dire du point de vue des électeurs. Après une introduction traçant les contours de l’offre populiste, les chapitres suivants se penchent sur la demande des partis populistes. En substance, trois types d’explication du vote populiste sont examinées : les variables économiques (telles que les conséquences perçues de la mondialisation et de la crise économique), les valeurs politiques, et la confiance que les électeurs accordent aux autres individus (confiance interpersonnelle) et aux institutions politiques. Pour répondre à ces questions, les études rassemblées dans ce cahier se focalisent principalement sur trois pays européens (Suisse, Pays-Bas et Pologne) et analysent les données issues du European Social Survey (2012‒2015). Dans l’ensemble, les résultats démontrent que toutes les variables mentionnées ont un certain impact sur le vote populiste. Cependant, cette influence varie suivant les contextes nationaux et reste relativement modeste en comparaison de l’effet déterminant des attitudes à l’égard de l’immigration. La définition « nativiste » et exclusive du « peuple » martelée par les forces populistes (du moins celles qui s’inscrivent dans le courant de la droite radicale) semble donc trouver une véritable résonance auprès des populations européennes, surtout dans le contexte de crise qu’elles traversent depuis une décennie.
Mots-clefs : Populisme ‒ Vote ‒ Europe ‒ Mondialisation ‒ Valeurs ‒ Confiance politique ‒ Vote rétrospectif


Abstract

This Working Paper deals with the electoral success of populist parties in Europe and proposes a comparative approach to this phenomenon at the individual level of voters. After an introduction delineating the contours of populist supply, the demand side is addressed in the next chapters. In the main, we investigate whether populist voting is due to economic factors (such as perceived consequences of globalization and the economic crisis), to political values, and to interpersonal and political trust. To this aim, the studies collected in this working paper focus on three European countries (Switzerland, Netherlands, and Poland) and on data from the European Social Survey (2012‒2015). As a whole, results point out that the abovementioned variables do have some effect on populist voting, but also that this effect varies across national contexts and is decidedly weaker than the effect of anti-immigrant attitudes. The “nativist” and exclusive definition of “the people” by populists (at least in the radical right tradition) does seem to resonate with European voters, especially in a context of crisis.
Keywords : Populism ‒ Vote – Europe ‒ Globalization ‒ Values ‒ Political trust ‒ Retrospective voting

Cahiers_IEPHI_71.pdf  (2231 Ko)

Suivez nous:  
Partagez:
Géopolis - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 31 30
Fax +41 21 692 31 45