Abstract 72

Part 1: The Curious Institutionalisation of Deliberative Democracy. The Irish Citizens’ Assemblies and the Future of Democratic Innovation

Abstract
Cases of deliberative democracy are ever-growing, however they remain largely ad hoc and ephemeral. Is institutionalisation a necessary condition for democratic innovations to meet great expectations? As the latest chapter in deliberative innovation, Ireland saw three successive assemblies produce major political outcomes through three successful referendums. Will Ireland lead the way in terms of new democratic institutions? First, I start by presenting the context within which the Irish case arose. It is crucial to perceive the Irish citizens’ assemblies as the latest chapter of a long trend involving deliberative mini-publics and as a product of transfers. Second, I analyse the institutionalisation process of deliberative democracy in Ireland by studying the successive assemblies, their ruptures and continuities, and their articulation. This case study will allow us to identify the relevant dimensions for institutionalisation. Finally, in light of the Irish insights, I establish some comparative typologies of the various institutionalisations displayed by deliberative democratic innovations worldwide and the challenges they raise.
Keywords : democratic innovation, institutionalisation, deliberative democracy, mini-public, participatory democracy


Résumé
Les expérimentations pratiques de démocratie délibérative se multiplient dans le monde, mais elles demeurent largement ad hoc et éphémères. L’institutionalisation est-elle une condition nécessaire pour que les innovations démocratiques répondent aux attentes à leur égard ? En tant que pointe avancée de l’innovation délibérative,
L’Irlande a vu trois assemblées successives produire des changements politiques majeurs, notamment à travers trois référendums victorieux. L’Irlande sera-t-elle un modèle en termes de nouvelles institutions démocratiques ? Premièrement, je commence par présenter le contexte au sein duquel le cas irlandais émerge. Il est crucial de considérer les assemblées citoyennes irlandaises comme le dernier chapitre d’une longue tendance impliquant des mini-publics délibératifs et comme le produit de transferts. Deuxièmement, j’analyse le processus d’institutionalisation de la démocratie délibérative en Irlande en étudiant les trois assemblées successives, leurs ruptures et continuités ainsi que leur articulation. Ce étude de cas nous permettra d’identifier les dimensions pertinentes concernant l’institutionnalisation. Enfin, à la lumière de ces découvertes, j’établis des typologies comparatives des différentes institutionnalisations révélées par les innovations délibératives contemporaines au niveau mondial, ainsi que les enjeux qu’elles soulèvent.
Mots-clefs : innovation démocratique, institutionalisation, démocratie délibérative, mini-public, participation

 

Part 2: “We have humility.” Perceived legitimacy and representative claims in the Irish Citizens’ Assembly

Abstract
In the study of deliberative democracy, both theorists and empiricists often consider legitimacy as procedural. However, why and how do randomly selected mini-public’s participants think they have the right -or not- to deliberate and to represent? What are their subjective cognitive representations and justifications regarding their own legitimacy? What are the visions of democracy and politics underlining those cognitive representations? To answer these questions, I develop a comprehensive sociology of the perceived legitimacy of the members of the Irish Citizens’ Assembly. I study their discourse, produced during qualitative interviews, through the concept of humility-legitimacy. After looking at this empirical evidence, I propose a theory of a “new spirit of sortition” and its consequences for democracy.
Keywords : citizen assembly, deliberative democracy, legitimacy, mini-public, representation


Résumé
Dans les études portant sur la démocratie délibérative, théoriciens et empiristes considèrent l’essentiel du temps la légitimité comme procédurale. Cependant, pourquoi et comment les participants à un mini-public tiré au sort pensent-ils qu’ils ont ou non le droit de délibérer et de représenter ? Quelles sont les conceptions de la démocratie et du politique qui sous-tendent ces représentations cognitives ? Afin de répondre à ces question, j’ai effectué une sociologie compréhensive des légitimités perçues par les membres de l’Assemblée Citoyenne irlandaise. J’ai étudié leurs discours, produit lors d’entretiens qualitatifs, à travers le concept de « légitimité-humilité ». Après avoir analysé les preuves empiriques, j’élabore une théorie du « nouvel esprit du tirage au sort » et de ses conséquences pour la démocratie.
Mots-clefs : assemblée citoyenne, démocratie délibérative, légitimité, mini-public, représentation

Suivez nous:  
Partagez: