Abstract33

Abstract 33

Résumé

La pression financière croissante sur les Etats-providence a abouti à des réformes dans presque tous les systèmes de santé entraînant des choix difficiles entre les objectifs principaux tels que liberté, qualité, équité et viabilité financière. En se basant sur la théorie des « acteurs veto » et la théorie spatiale, cet article démontre comment le choix pour une certaine combinaison d'objectifs de politique de la santé et des stratégies concomitantes ainsi que des instruments est décidé dans le système des partis en connectant les « idées », c'est-à-dire les idéologies des partis, et la répartition du pouvoir entre le gouvernement et le parlement. L'article se penche sur la réforme du système de santé suisse à partir de 1990.

Mots-clés : partis politiques suisses, réforme du système de santé, idées, théorie des « acteurs veto » et théorie spatiale.

 

Abstract

Increasing financial pressure on welfare states have led to reforms in almost all health care systems leading to difficult choices between the main objectives of liberty, quality, equity and financial viability. This article demonstrates how the choice for a certain mix of health objectives and concomitant strategies and instruments is decided in party systems by linking « ideas», i.e. party ideology, and power distribution in government and parliament and by using veto-player and spatial theory. The article focuses on Swiss health care reforms since the early 1990s.

Keywords: Swiss party politics, health care reform, ideas, veto-player and spatial theory.

pdf   33BraunUhlmannTSP.pdf  (498 Kb)


Recherche:
 dans ce site:
   
   
   
 Rechercher
Annuaires      Site map

Géopolis - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 31 40  -  Fax  +41 21 692 31 45