Abstract 54

Satellizing Galileo? Non-state authority and interoperability standards in the European Global Navigation Satellite System

Abstract

This article explores the extent and limits of non-state authority in international affairs. While a number of studies have emphasised the role of state support and the ability of strategically situated actors to capture regulatory processes, they often fail to unpack the conditions under which this takes place. In order to examine the assumption that market power, backed by political support, equates with regulatory capture, the article analyses the interplay of political and economic considerations in the negotiations to establish worldwide interoperability standards needed for the development of Galileo as a genuinely European global navigation satellite system under civil control. It argues that industries supported and identified as strategic by public actors are more likely to capture standardisation processes than those with the largest market share expected to be created by the standards. This suggests that the influence of industries in space, air and maritime traffic control closely related to the militaro-industrial complex remains dispro-portionate in comparison to the prospective market of location-based services expected to transform business practices, labour relations and many aspects of our daily life.

Keywords: Non-state actors, private authority, regulatory capture, standards, global navigation satellite systems.

 

Résumé

Cet article s’intéresse à l’étendue et aux limites de l’autorité non étatique dans les relations internationales. Alors qu’un certain nombre d'études ont souligné le rôle du soutien étatique et de la capacité des acteurs stratégiquement positionnés à capturer la régulation, elles omettent souvent de décrypter les conditions dans
lesquelles se déroule ce processus. En vue de tester l’hypothèse selon laquelle le pouvoir du marché, au bénéfice du soutient étatique, mène à une capture réglementaire, cet article analyse les arbitrages entre considérations politiques et économiques dans les négociations en vue de définir des normes internationales d’interopérabilité nécessaires à la mise en place du projet européen de système de positionnement par satellites Galileo. Les résultats mettent en lumière que les industries identifiées comme stratégiques et soutenues par des acteurs publics sont plus à même de capturer les processus de normalisation que celles susceptibles de bénéficier d’une plus grande part du marché générée par l’adoption de ces standards. Ils soulignent d’autre part que l’influence de l’industrie spatiale ou du contrôle du trafic aérien et maritime, étroitement lié au complexe militaro-industriel, demeure disproportionnée en comparaison du marché potentiel que représentent les autres services de géolocalisation susceptibles de transformer les pratiques commerciales, les relations de travail et d’autres aspects de notre vie quotidienne.

Mots-clefs : acteurs non étatiques, autorité privée, capture de la régulation, standards, normes, système de positionnement par satellites 

pdf   TSP_54_Graz__Csikos.pdf  (312 Kb)


Recherche:
 dans ce site:
   
   
   
 Rechercher
Annuaires      Site map

Géopolis - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 31 40  -  Fax  +41 21 692 31 45