Aller à: contenu | haut | bas | recherche
 
 
Vous êtes iciUNIL > Institut de géographie et durabilité > Evénements IGD > Congrès et colloques > 2015 > Paysage spectacle

Le paysage spectacle : la Suisse au regard du tourisme (1750-2015)

Colloque_tourisme_bandeau-1.jpg
Anonyme, MOB The Golden Pass Route Switzerland, affiche, 1922 (détail)

23-25 avril 2015 | UNIL

Colloque du Centre des sciences historiques de la culture (SHC) co-organisé avec la Section d'histoire de l'art et la Faculté des géosciences et de l'environnement, Institut de géographie et durabilité (IGD).

Argument
Le paysage construit le « pays », ce territoire naturel, urbain, rural et social. Ce dernier est le produit d'un processus d'artialisation, notamment par le truchement du regard que les artistes portent sur leur environnement biophysique et humain, et qui obéit à des codes esthétiques, culturels ou idéologiques.
L'attrait du naturel et de l'artifice forge des visions utopiques ou des anticipations dystopiques. Le paysage est un lieu renvoyant le spectateur à son propre « lieu » géographique et culturel. Dans ce cadre, les points de vue des touristes ont joué un rôle primordial, du Grand Tour au voyage virtuel sur Google Maps. Le « regard touristique » opère ainsi une esthétisation de sites conventionnels ou inhabituels.

Depuis les écrits d'Albrecht von Haller, la Confédération helvétique - et les Alpes en particulier - ont occupé une place centrale dans les pratiques et les théories paysagères. Ces dernières se développèrent notamment à cause du tourisme européen et de ses projections. Les Alpes constituent à cette époque un lieu d'expérimentation que s'approprient les écrivains, artistes, philosophes, géographes, ingénieurs, biologistes, etc., construisant un ensemble de représentations historiques et culturelles. L'essor des moyens de transport et le développement de la production industrielle a favorisé de nouvelles pratiques artistiques et littéraires telles que la gravure coloriée, le panorama, l'affiche, le récit de voyage, la photographie de montagne et diverses formes de décor dans l'espace public (expositions nationales, « peintures de gares », ...).

Ce colloque interroge les sources et les modèles qui ont contribué à l'image de la Suisse moderne et contemporaine, entre regards exogènes et indigènes. L'accent sera mis sur les approches du touriste spectateur, sur ses représentations et ses discours, sur son interaction avec les paysages et sur les approches des sciences, de l'histoire de l'art, de l'histoire, de la littérature, de la sociologie, de la philosophie, des sciences des cultures ou des sciences naturelles.

L'entrée est libre.

Responsables
Philippe Kaenel (philippe.kaenel@unil.ch),
Valentine von Fellenberg (valentine.vonfellenberg@unil.ch)
Mathis Stock (mathis.stock@unil.ch)

Recherche:
 Go
 
rss/atom
youtube 
Géopolis - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 30 70  -  Fax +41 21 692 35 55
Swiss University