Aller à: contenu | haut | bas | recherche
 
 
Vous êtes iciUNIL > Institut de géographie et durabilité > Actualités & événements

Actualités & événements


Publié le  11.07.17
Par  Institut de géographie et durabilité

Delabarre, M. et Dugua, B. (Eds). Faire la ville par le projet.

Textes offerts à Antonio Da Cunha.

L'ouvrage vient de paraître aux Presses polytechniques et universitaires romandes (PPUR).

Présentation

A l’heure où le domaine de l’urbanisme entend monter en puissance dans la pensée des sciences humaines et sociales, la notion de projet se pose avec acuité et prend véritablement toute son ampleur. Sans doute n’est-ce pas un hasard, puisque le projet au sens étymologique du latin projectus «jeter quelque chose vers l’avant» permet de porter un regard sur la toile de fond afin de dessiner les environnements habités propres à nos milieux de vie. La biographie du Professeur Antonio Da Cunha est exemplaire dans la configuration de la discipline urbanistique. Son parcours scientifique constitue, à lui seul, une lecture manifeste de l’évolution d’un champ polymorphe et pluridisciplinaire donnant à voir une épaisseur existentielle de la ville à partir d’un regard de géographe. Tout au long de son parcours académique, il s’est en effet attaché à rendre intelligible les problèmes spatiaux relatifs à nos sociétés de plus en plus urbaines. Les textes rassemblés ici s’inscrivent dans un cadre très précis qui est celui de l’interpénétration de regards de praticiens et de collaborateurs scientifiques qui ont travaillé en lien étroit avec ce théoricien en action, témoignant ainsi du point de vue de différents champs disciplinaires. En ce sens, ils constituent un véritable miroir de l’urbanisme contemporain. Le parti pris de l’ouvrage consiste à mettre en débat l’idée du projet comme outil ou instrument d’action publique en faveur de la ville durable et en tant qu’objet controversé au sein des sciences humaines et sociales. En quoi le projet représente-t-il un objet controversé? Quels sont les objets de cette controverse? En quoi le projet constitue-t-il un instrument d’action publique apte à répondre aux multiples enjeux de la ville durable? Faire la ville par le projet se structure autour de trois principes ou hypothèses fondamentales: pragmatique (1), le projet comme mode opératoire de la ville durable; réflexif (2) : le projet comme producteur de connaissances ; rétro-prospectif (3): le projet comme levier d’un urbanisme épistémologique.


Avec les contributions de

Marta Alonso, Yves Bonard, Antonio Da Cunha, Muriel Delabarre, Christophe Demazière, Jean-Philippe Dind, Benoît Dugua, Pierre Feddersen, Sandra Guinand, Laurent Matthey, Gilles Novarina, Thierry Paquot, Jean-Bernard Racine, Inès Ramirez-Cobo, Emmanuel Reynard, Franck Scherrer, Sandra Robyr, Michèle Tranda-Pittion, Marcus Zepf.

 

 


Les liens:

Les documents:

Lien permanent vers cette actualité
Partager: facebooktweetlinkedin
Recherche:
 Go
 
rss/atom
youtube 
Géopolis - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 30 70  -  Fax +41 21 692 35 55
Swiss University