Vous êtes ici: UNIL > Interface sciences - société > Expos et spectacles > Demain les chats

Demain les chats

Un spectacle félin sur la chute de l'Empire humain produit par Sciences en Scènes et Interface Sciences-Société

   
   
   

En création : Grange de Dorigny, Lausanne, du 14 au 19 mai 2009
Représentations : 20h, sauf dimanche 17 mai : 18h
Réservations : 021 692 21 24, www.grangededorigny.ch
Compléments au spectacle : exposition et cahier pédagogique (voir plus bas)
Table ronde : « La chute de l’Empire humain ? » - lundi 18 mai, 21h30, après la représentation
Tournée : à Chamonix (26 mai), Genève (27 juin–1er juillet), Neuchâtel (20-22 août)

Et si les humains disparaissaient ? Et si des chats mutés, futés, les remplaçaient ? Plusieurs siècles après l’extinction de l’humanité, des archéologues félins retrouvent dans un sanctuaire souterrain des reliques vidéo, témoignant de la Religion de l’Image que pratiquaient leurs anciens maîtres. C’est à partir de ces mystérieuses Visions filmées qu’ils tentent de comprendre ce qui a bien pu se passer, au lointain 21e siècle.

Demain les chats évoque, avec le décalage de l’humour, les risques graves auxquels l’humanité est aujourd’hui confrontée : destruction des écosystèmes, réchauffement climatique, prolifération nucléaire, etc. Le spectacle pose aussi la question des difficultés d’interprétation auxquelles sont confrontés les archéologues et les ethnologues qui tentent de comprendre des civilisations disparues et des cultures « exotiques ».

Assistés du chien Rolf, technicien et musicien, deux éminents chercheurs félins, le professeur Gattonio et la doctoresse Tigrishka, commentent de manière souvent polémique, en « sortant les griffes », des séquences d’images qui témoignent selon eux des pratiques religieuses des Anthropes. La construction de cathédrales horizontales (les autoroutes), l’invention du confessionnal portable, les joutes de balle à pied, l’usage aphrodisiaque du dentifrice, attirent notamment leur attention. Leurs interprétations sont parfois délirantes, mais ils ont sans doute raison d’attribuer un rôle crucial à la Foi ultime qui a fini par supplanter les autres croyances peu avant la fin de l’humanité : le culte du Plusse, de la Sainte-Croissance.

Texte : Gilles Renard.
Mise en scène : Jo Boegli.
Avec : Diane Müller (Tigrishka) , Hubert Cudré (Gattonio), Daniel Perrin (Rolf).
Décor : Serge Cantero.
Collages vidéo : Gaël Grobéty.
Musique : Daniel Perrin.
Dessins : Garance Margot.
Masques et maquillages : Nathalie Mouchnino.
Costumes : Karine Dubois.
Eclairages : Nicolas Mayoraz.

Le projet Demain les chats a été soutenu par les mécènes, sponsors et institutions suivants : Fondation Science et Cité, Loterie Romande, Fondation Ernst Goehner, Fondation Nouky et Pierre Bataillard, Université de Lausanne, Grange de Dorigny.

Exposition d’accompagnement En souvenir de l’Homme – Trésors de l’Alpenland

En complément au spectacle, Sciences en Scènes présente dans le foyer de la Grange une exposition itinérante basée sur le principe de l’archéologie à rebours. D’élégantes vitrines présentent de précieuses reliques trouvées dans les ruines de Zürmatt : des objets associés notamment au culte du Plusse et à celui de l’ADN au 21e siècle. L’expédition du professseur Gattonio est par ailleurs retracée à partir des croquis du carnet de bord des archéologues félins – 30 dessins originaux de Garance Margot. L’exposition a été créée en collaboration avec le Musée romain de Lausanne-Vidy, qui avait déjà réalisé en 2002, avec Futur Antérieur, une variation remarquable sur le thème de l’archéologie à l’envers. Le (mal)traitement des objets a été effectué par le Laboratoire de restauration du Musée cantonal vaudois d’archéologie et d’histoire, sous la direction de Claude Michel, avec la collaboration d’Aude-Laurence Pfister et de David Cuendet. Commissaire : Roger Gaillard, avec la collaboration de Laurent Flutsch.

Cahier pédagogique pour les écoles

Sciences en Scènes et l’Interface Sciences-société de l’UNIL ont réalisé un cahier pédagogique destiné aux enseignants des classes de 8e et 9e des collèges et à ceux des gymnases. Son but est de donner des outils de réflexion aux élèves qui auront vu le spectacle. Les jeunes générations, celles qui parviennent à l’âge adulte en ce début de 21e siècle, sont confrontées à un défi véritablement inédit dans l’histoire de l’humanité. La crise financière, puis économique, amorcée en 2007-2008, n’est en effet que le prélude d’une crise écologique majeure : la rencontre de l’espèce humaine avec les limites de sa biosphère protectrice et nourricière. Le cahier pédagogique, 48 pages en format A4, peut être commandé gratuitement à l’adresse suivante : scienscenes@unil.ch Tél. 021 692 20 69. Sommaire :

- L’évolution en chantier : extinctions de masses et apparitions de nouvelles espèces, par Robin Marchant et Michel Sartori
- Bêtes et hommes : nouvelle approche scientifique de l’animalité, par Vinciane Despret
- L’archéologie, science inexacte, par Laurent Flutsch
- Visions avant-dernières : apocalypse et science-fiction, par Patrick Gyger
- Vous prendrez bien un peu de recul ?, par Gilles Renard
- Défense de creuser. Exercice d’anticipation sur le stockage permanent des déchets radioactifs, par Alain Kaufmann et Roger Gaillard

Demain les chats en tournée

Après sa création à Lausanne, le spectacle sera encore joué à :

  • Chamonix. mardi 26 mai 2009. En ouverture des 30èmes Journées internationales sur la communication, l’éducation et la culture scientifique, technique et industrielle. Le Majestic, Chamonix, horaire à définir.
  • Genève. Du samedi 27 juin au mercredi 1er juillet, 20h30. A Unimail, dans le cadre du Festival Science et Cité Basecamp09. Réservations : www.basecamp09.ch
  • Neuchâtel. Jeudi 20 et vendredi 21 août à 20h, samedi 22 août à 18h. Place du Port, sous chapiteau, dans le cadre du Festival Science et Cité Basecamp09. Réservations : www.basecamp09.ch

Louez Demain les chats !

Spectacle léger à trois personnages, Demain les chats peut être joué dans de petites salles de spectacles ou des aulas d’établissements scolaires. Un minimum d’infrastructure (éclairages) est toutefois nécessaire. La représentation peut être éventuellement accompagnée de l’exposition En souvenir de l’Homme – Trésors de l’Alpenland, ainsi que d’une conférence ou d’un débat.

Informations et réservations : scienscenes@unil.ch, Tél. 021 692 20 64.

Sciences en Scènes

Créée à l’initiative de l’Interface Sciences-Société de l'UNIL, l'association Sciences en Scènes regroupe des chercheurs et des artistes intéressés à la création de spectacles originaux sur les enjeux des sciences et des techniques. Les arts de la scène sont pour nous un moyen privilégié de susciter l’émotion, la réflexion et le débat. Sciences en Scènes souhaite ainsi favoriser une approche culturelle et citoyenne dans un domaine qui fut longtemps réservé aux experts et aux décideurs politiques.

Contacter Sciences en Scènes :

Alain.Kaufmann@unil.ch, Président
Roger.Gaillard@unil.ch, Trésorier

S_S_QUADRI-200dpi.jpg


Recherche:
 dans ce site:
   
   
   
 Rechercher
Annuaires      Site map

Amphipôle  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 20 64  -  Fax  +41 21 692 20 65