Aller à: contenu | haut | bas | recherche
 
 
Vous êtes iciUNIL > Institut religions, cultures, modernité > Chercheurs/euses > Raphaël Rousseleau

Raphaël Rousseleau

RR.jpg
 © F. Mobio

Professeur ordinaire

Histoire et anthropologie des processus politico-religieux

Institut religions, cultures, modernité (IRCM)

Bureau : Anthropole 5014
Téléphone : +41 21 692 27 39
Email : Raphael.Rousseleau<at>unil.ch

Domaines de spécialisation:
Anthropologie
Inde
Ethnologie et histoire des 'tribus' (adivasi)
Arts et religions 'tribales'
Anthropologie esthétique
Histoire de la discipline
Problèmes de l'indigénisme/autochtonie

> Publications de Raphaël Rousseleau (disponibles prochainement)

> Liste des enseignements

Présentation

Après une licence de philosophie, j’ai suivi un cursus d’anthropologie sociale, avec une thèse de doctorat à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (Paris) sur les institutions politico-rituelles d’un groupe adivasi ou tribal de l’Inde, dont j’ai montré les liens avec des formes de patronage royale.

J’ai eu ensuite la chance d’obtenir un poste temporaire (ATER) à l’EHESS, puis une bourse du musée du quai Branly pour un projet sur l’art tribal indien (travail encore en cours de publication). J’ai aussi bénéficié d’une charge de cours à la FTSR, avant de participer notamment à un projet européen (ERC SOGIP, dir. I. Bellier) portant sur les droits des Peuples Autochtones.

Chercheur associé du Centre d’Etude de l’Inde & de l’Asie du Sud (EHESS-CNRS), j’y codirige une équipe de recherche et coordonne des journées d’étude ou colloques sur l’Inde contemporaine (cf site CEIAS).

Depuis mes premiers travaux (sur le régionalisme vendéen en France, et l’usage du paysage archéologique et naturel via les érudits locaux), ma méthodologie associe une réflexion épistémologique/historique sur les notions théoriques utilisées (par exemple les termes de ‘paysage’, de ‘tribu’, ‘d’hindouisme’, etc.), et l’enquête de terrain. Par ma formation, je reste attaché à une approche historique et comparative (différentielle).

Mon enseignement porte sur les « processus politico-religieux modernes » (étude comparée des discours nationalistes, des recompositions entre composantes religieuses et politiques), mais aussi sur l’imaginaire globalisé des ‘religions de la nature’ vs les pratiques rituelles concrètes liés à l’environnement. Ce thème fera l’objet de mon prochain projet de recherche. A l’heure actuelle, je travaille avec Francis Mobio (anthropologue visuel et cinéaste) sur les représentations contemporaines d’un dieu indien (Jagannath), à la croisée d’enjeux socio-politiques régionaux et d’affirmations universalistes.

Recherche:
 Go
 
rss/atom
Anthropole 5020.1 - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 28 83
Swiss University