Vous êtes iciUNIL > ISSRC-ORS > Recherches > Psychologie de la religion > Accompagnement spirituel dans les institutions de soins

Accompagnement spirituel dans les institutions de soins

Présentation de la recherche

Projet 3.1 : Test du modèle STIV

Ce projet a pour but général de modéliser la prise en compte de la dimension spirituelle des patients âgés à l’hôpital, afin d’améliorer leur prise en charge et leur devenir clinique. Il consiste plus précisément à tester un modèle conceptuel d’évaluation des besoins spirituels appelé STIV (acronyme pour Sens, Transcendance, Valeurs et Identité, dimensions qui caractérisent la dimension spirituelle de la personne âgée hospitalisée) au Centre universitaire de traitements et de réadaptation Sylvana du CHUV, Lausanne. Ce projet est conduit en partenariat avec la doctoresse Stéfanie Monod.

Pierre-Yves Brandt et Guy Jobin (Université Laval à Québec) / thèse réalisée par Etienne Rochat

 

Projet 3.2 : Compétences des aumôniers

Ce projet a pour but de déterminer les compétences des aumôniers travaillant en milieu hospitalier. Il est conduit au CHUV (Centre hospitalier universitaire du canton de Vaud) à Lausanne. Il s’agit de préciser les attentes des patients en termes d’accompagnement spirituel et de confronter ces attentes avec les compétences les plus importantes et les plus utilisées par les aumôniers du CHUV. Les questions de savoir comment se répartit la prise en charge des besoins spirituels parmi les différents intervenants des équipes de soins et de la spécificité du rôle de l’aumônier font aussi partie de ce projet.

Pierre-Yves Brandt / thèse réalisée par Nicoleta Sacagiu Cioteanu

 

Projet 3.3 : Pastoral Care in contemporary hospital : the UK compared to Russia and Greece

Ce projet a pour but de mieux comprendre comment le rôle de l’aumônier d’hôpital se transforme dans des sociétés qui deviennent de plus en plus multiculturelles. En partant du point de vue de la place occupée par un aumônier de confession orthodoxe dans l’aumônerie de l’hôpital, trois pays sont comparés : la Grande-Bretagne (Cambridge), la Grèce et la Russie. Cette comparaison doit permettre de mettre en évidence la plus ou moins grande intégration de l’aumônier dans l’hôpital et dans des aumôneries pluriconfessionnelles ou non-conffessionnelles. Elles veut chercher à comparer divers modes de réponses à la sécularisation et à la demande d’intervention non-confesionnelle.

Pierre-Yves Brandt / thèse réalisée par Svetlana Vinogradova
 

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 27 00
Swiss University