Vous êtes ici: UNIL > ISSRC-ORS > Chercheurs/euses > Irene Becci

Irene Becci


 © F. Imhof - UNIL


Professeure assistante

Émergences religieuses et nouvelles spiritualités

Institut de sciences sociales des religions contemporaines (ISSRC-ORS)

Bureau : Anthropole 5070
Téléphone : +41 21 692 53 40
Email : Irene.BecciTerrier<at>unil.ch

Domaines de spécialisation:
Pluralité religieuse
Post-socialisme
Enfermement,
Nouvelles spiritualités
Méthodes qualitatives

 

> Publications de Irene Becci

> Liste des enseignements
 

Présentation

Depuis juillet 2012, Irene Becci est professeure assistante en prétitularisation conditionelle au rang de professeur ordinaire à l'Université de Lausanne. Sa chaire s'intitule "Émergences religieuses et nouvelles spiritualités".
Irene Becci a fait ses études de sociologie et d'anthropologie d'abord à Lausanne et à Rome (BA et MA), et a ensuite collaboré pendant trois ans à des recherches quantitatives sur les changements religieux en Suisse financées par le FNRS. Dans le cadre de son doctorat, elle a étudié à la New York University et à l'Institut Universitaire Européen de Florence, où elle a défendu en 2006 sa thèse portant sur une comparaison du rapport à la religion dans des prisons d'Allemagne de l'est et d'Italie. Elle a poursuivi son enquête de 2006 à 2009 à l'Institut Max-Planck d'ethnologie sociale à Halle/Saale (Allemagne), en menant une recherche de terrain sur la question du rôle de la religion dans la réhabilitation des ex-détenu-es en contexte post-socialiste. Les fruits de ces années de travail sur le monde carcéral sont présentés dans son livre Imprisoned Religion. An Analysis of the Transformations of Religion during and after Imprisonment (Aldershot: Ashgate, 2012).
Entre 2007 et 2012 elle a enseigné l'anthropologie des institutions totales à l'Université de Halle/Saale, les méthodes qualitatives à Bielefeld et la sociologie de la jeunesse à Potsdam (Allemagne).
Elle s'intéresse aux pratiques et discours liés à la spiritualité et au religieux dans des contextes spécifiques, notamment les institutions étatiques, les contextes post-socialistes, les quartiers urbains marginaux, ainsi qu'à des questions d'épistémologie et de méthodologie de la recherche.
Dans le cadre du Programme National de Recherche 58 du Fonds National Suisse pour la recherche scientifique et avec le soutien de la Haute École spécialisée de Suisse occidentale, elle a co-dirigé une recherche sur la pluralisation religieuse dans les établissements carcéraux de Suisse de 2007 à 2011.
Ses textes ont été publiés notamment dans les revues Social Compass, Archives des Sciences Sociales des Religions, International Journal of Practical Theology, Women's Studies et Tsantsa ainsi que dans des ouvrages collectifs aux éditions Columbia University Press, Antipodes, NZN, Brill, Peter Lang. Un livre édité avec Marian Burchardt et José Casanova sur ses terrains récents – la spatialisation du religieux en contexte urbain – vient d’être publié aux éditions Brill.

Rattachements

Irene Becci est notamment membre de la section de sociologie de la religion de la European Sociological Association (ESA) et représente la Suisse au sein de la Société internationale de sociologie des religions (SISR/ISSR) jusqu'à 2015.

 

Presentation in English

Irene Becci studied sociology and anthropology in Switzerland, Italy and the USA. She has done theoretical and empirical research on the links between religion and the state in various research centers in Switzerland (Observatoire des Religions, Lausanne), Germany (Max Planck Institut for Social Anthropology , Halle/Saale) and Italy (European University Institute). She started to work on religion in prison for her doctoral dissertation in 2001 and shifted in her post-doctoral research the focus on religion after prison in Eastern Germany. The result of this work is published in various peer-reviewed articles in different languages (in Social Compass, Archives des Sciences Sociales des Religions, International Journal of Practical Theology, Women's Studies) as well as in her book "Imprisoned Religion", an analysis of the transformations of religion during and after imprisonment (Aldershot: Ashgate, 2012).
She has been teaching at the High School for Social Studies in Lausanne and Geneva, and at the Universities of Halle/Saale, Bielefeld and Potsdam (Germany).
Since 2012 she has held, as an assistant professor, the chair of Emerging Religions and New Spiritualities at the University of Lausanne (CH).
Her main research interests are the implications of religious and spiritual diversity in specific contexts, such as marginal urban areas, post-socialist areas, or state institutions as well as epistemological and methodological issues of qualitative research.
She is member of different research networks such as the working group of the sociology of religion at the European Sociological Association (ESA) and the International Society for the Study of Religion (SISR/ISSR). 


Recherche:
 dans ce site:
   
   
   
 Rechercher
Annuaires      Site map

Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 27 00