Vous êtes ici: UNIL > Institut des sciences du sport de l'Université de Lausanne > Recherche > GRISSUL > Recherche sciences sociales > Histoire sociale et culturelle de l'éducation physique et du sport

Histoire sociale et culturelle de l'éducation physique et du sport

Cet axe se concentre sur le développement des activités physiques depuis la fin du XVIIIe siècle jusqu'au milieu du XXe siècle, en s'intéressant particulièrement à la genèse des théories et des pratiques physiques. Ces analyses s'inscrivent à la fois dans l'espace des concurrences politicoculturelles européennes (mettant spécialement aux prises l'Allemagne, la Grande-Bretagne et la France – la Suisse constituant l'épicentre et l'analyseur de ces rivalités), mais aussi dans les rapports de force sociaux et intellectuels qui conditionnent la généalogie et l'essor de ces théories et pratiques. Les différentes activités physiques sont interrogées à la fois au travers de leur caractérisation institutionnelle (insertions successives ou simultanées dans l'Armée, l'Ecole, l'Université, la "société civile" et le monde associatif), de leur instrumentalisation (dans le cadre, par exemple, de la "régénération" de la nation, de la valorisation des ressources productives, de la conquête impériale), mais aussi des formes de mise en mouvement du corps qu'elles véhiculent, et qui participent à la transformation des habitus corporels et des psychismes collectifs, révélant des configurations historiques majeures (ainsi la gymnastique militaire et scolaire peut caractériser le "moment national" de la formation des Etats-nations modernes, et le sport l'invention d'une nouvelle psyché tourné vers la performance, le profit, la conquête).

Cet axe souhaite également ouvrir de nouveaux champs d'investigation pour le second XXe siècle, particulièrement en Suisse et en France. En effet, l'invention constante de nouvelles pratiques physiques - des mouvements de jeunesse aux activités de plein air; des sports motorisés aux "sports californiens" - et la consolidation des dispositifs institutionnels, en partie autonomes, propres aux activités physiques, montrent à la fois un renforcement de ces activités mais aussi leur diversification, indicateurs de mutations sociologiques et culturelles majeures de nos sociétés modernes.

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
Géopolis - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69232 98  -  Fax +41 21 69232 93
Swiss University