Sport et mondialisation

| 1. Mobilité et migrations | 2. La mondialisation sportive sous l'angle des recherches coloniales et postcoloniales
 

Un premier axe de recherche au sein de l'ISSUL regroupe différents objets - les migrations sportives, la circulation et la diffusion des pratiques, les adaptations et métissages de celles-ci - et questionnements - autour des perspectives ouvertes par l'histoire, la géographie et la sociologie politique des migrations, mais aussi les postcolonial, subaltern et globalization studies. Les activités physiques constituent en effet un formidable prisme des processus caractérisant notre modernité, marquée par l'intensification, au niveau mondial, des flux humains, économiques, culturels, d'idées et de pratiques. Analyseur de ces transformations, les activités physiques et le sport au travers de ses réseaux, ses valeurs, ses institutions et ses marchés en constituent aussi un moteur extraordinaire. L'analyse du sport sous l'angle de la mondialisation permet de donner à voir la manière dont ce processus se construit historiquement et d'analyser les différentes modalités par lesquelles il se décline à différentes échelles, du local au global en passant par le national.

1. Mobilité et migrations

Cette thématique est développée essentiellement sur la mondialisation du marché du travail sportif. Créé en 2006 en partenariat avec le Centre international d'étude du sport de l'Université de Neuchâtel et le Centre d'étude et de recherche sur le sport et l'observation des territoires de l'Université de Franche-Comté, l'objectif de l'Observatoire des footballeurs professionnels est de suivre dans une perspective diachronique l'évolution des dynamiques géographiques de la mise en relation entre l'offre et la demande de travail dans le football mondial. Le développement d'indicateurs statistiques spatialement et temporellement comparables permet de saisir les changements à l'oeuvre notamment en termes de nouvelle division internationale du travail, de diversification des filières migratoires et de transnationalisation des trajectoires de carrière des joueurs.

D'autres recherches développées au sein de l'institut portent sur les immigrations sportives replacées dans le contexte des migrations extraeuropéennes globales, et tentent d'en évaluer l'impact, tant dans le domaine du renouvellement des recrutements que du point de vue des représentations spécifiques liées à ces champions étrangers.

Un deuxième domaine d'investigation concerne l'impact local du phénomène migratoire et se concentre sur l'étude de lieux comme les stades ou de groupes comme les clubs de migrants, pour proposer une analyse en termes d'intégration sociale, dans une perspective relationnelle visant à comprendre le rôle du sport dans la mise en relation de personnes d'origines différentes et dans la transmission d'une vision pluraliste des sociétés.

TOP ^

2. La mondialisation sportive sous l'angle des recherches coloniales et postcoloniales

Cet axe développe l'une des facettes de la mondialisation sportive, à travers l'étude de la diffusion, de l'appropriation et de l'adaptation des pratiques physiques d'origine occidentales dans les empires coloniaux européens, puis au cours de la période postcoloniale. Pour ce qui concerne la situation coloniale, l'analyse des pratiques physiques permet de mieux comprendre la complexité des sociétés coloniales, leur structuration socioraciale mais aussi les zones de contact (et de friction) liées à la pratique des activités physiques. Cette analyse nous renseigne également sur les processus de créolisation culturelle qui sont à l'oeuvre dans la colonie, mais aussi sur les formes d'acculturation qui la traversent, rendant compte des mutations sociales et culturelles des mondes colonisés.

La période postcoloniale montre que l'Empire joue un rôle important dans les formes de la mondialisation sportive, si l'on observe tant les modes de développement et d'organisation des activités physiques dans les pays ex-colonisés (où l'empreinte du modèle colonial semble durable) que la géopolitique des migrations sportives Nord-Sud, largement héritière, dans un premier temps, des anciens rapports de puissances coloniaux (dans ce cadre, les recherches menées sur ce point seront articulées avec l'axe consacré, d'une manière plus générale, aux migrations sportives). Les activités physiques, et en particulier les sports modernes, contribuent ainsi puissamment à la mondialisation culturelle et à la structuration d'un imaginaire sportif transnational.

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
Géopolis - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69232 98  -  Fax +41 21 69232 93
Swiss University