Evénements 2005

Festival Science et Cité | 2005: Année internationale du sport et de l'éducation physique | Conférence lancement officiel de la revue "Questions de sport" | Conférence de presse du lancement de la revue "Questions de sport" | Conférence "Sport: l'amour du risque?"
 

Festival Science et Cité

Dans le cadre de la deuxième édition du festival Science et Cité portant sur le thème de la conscience, près de 70 étudiants de l'ISSEP ont animé un stand consacré au temps de réaction.

Durant 9 jours (21 au 29 mai 2005), plus de 300 tests ont été réalisés

    
    
    
   
   
   

2005: Année internationale du sport et de l'éducation physique

Découvrez les photos de la semaine des Sciences du Sport (4 au 7 avril 2005)...

Un grand MERCI à tous nos invités et à nos partenaires, qui ont pleinement collaboré au succès de cette semaine!

    
    
    
    
    
    
    
    
    

Table ronde du 4 avril: le sang du dopage

  • M. Alain Garnier: Directeur médical de l'AMA - Agence mondiale antidopage
  • M. Martial Saugy: Directeur du Laboratoire suisse d'analyse du dopage, UNIL-CHUV
  • M. Stéphane Diagana: Champion olympique du 400 mètres haies à Atlanta

Soirée et table ronde du 7 avril: le sport, facteur de développement?

Conférence-débat animée par Jean-Philippe Rapp

  • M. Jean-Marc Rapp: Recteur de l'Université de Lausanne
  • M. Adolf Ogi: Conseiller spécial du Secrétaire général de l'ONU pour le sport au service du développement et de la paix
  • Mme Jacqueline Maurer-Mayor: Conseillère d'Etat du Canton de Vaud
  • M. Urs Lacotte: Directeur général du CIO
  • M. Matthias Remund: Directeur de l'OFSPO
  • M. Nicolas Duruz: Directeur ad interim de l'ISSEP et Doyen de la Faculté SSP
  • Mme Rose-Marie Repond: Responsable de l'enseignement à l'ISSEP et Présidente de l'Association Européenne d'Education Physique
  • M. José Diniz: Doyen de la Faculté de Motricité Humaine à Lisbonne
  • M. Gilles Klein: Professeur à l'Université de Toulouse et expert à la Commission européenne et à l'UNESCO
  • M. Pierre-François Leyvraz: Professeur au service d'Orthopédie et de Traumatologie du CHUV - Hôpital Orthopédique
  • M. Gil Montandon: Hockeyeur professionnel
  • Mme Coraline Wyss: Etudiante en sciences du sport

    
    
    
    
    
    

Partenaires et sponsors

De très nombreux partenaires nous ont fait confiance et nous ont soutenu dans ce projet:

   
   
   
    
    
    
   
   
   

TOP ^

Conférence lancement officiel de la revue "Questions de sport"

Le lancement officiel de la revue de l'Institut des Sciences du Sport et de l'Education Physique (ISSEP) "Questions de sport" a eu lieu le jeudi 6 mai en présence de Bernard Challandes, parrain de la revue.

Couverture revue ISSEP

A cette occasion, une conférence a été organisée à l'Université de Lausanne, sur le thème de "Plaisir et Sport", qui est également le titre du premier numéro. Les conférenciers étaient:

  • Gilles Bui-Xuân, Professeur des Universités, Université du Littoral, Cote d'Opale, France
  • Bernard Challandes, Entraineur de football de l'équipe nationale suisse des moins de 21 ans

    
Gilles Bui-Xuân, Bernard Challandes, Françoise Schenk, Marco Astolfi, Rose-Marie Repond La revue et ses questions Gilles Bui-Xuân, Françoise Schenk, directrice de la revue Discours de Bernard Challandes Gilles Bui-Xuân, Marco Astolfi
    
    
Conférence lancement officiel de la revue de l'ISSEP Marcel Jufer (Vice- président de l'EPFL), Georges-André Carrel (Directeur des Sports Universitaires), Nicolas Duruz (Doyen de la Faculté SSP). A l'arrière Jean-Marc Gilliéron (SSU) Mireille Avisse et Jean Zoro de l'Association des Enseignants d'E.P.S., France. A l'arrière Pierre Meylan Catherine Monnin, coordinatrice de la revue Quelques étudiants de l'ISSEP
    
    
    
    

TOP ^

Conférence de presse du lancement de la revue "Questions de sport"

Une conférence de presse a été organisée pour le lancement officiel de la revue "Questions de sport" le 6 mai à 11h00, suivi d'un apéritif.

    
Présentation de la revue par Bernard Challandes et Françoise Schenk Interview de Bernard Challandes, parrain de la revue Interview de Françoise Schenk Journalistes et quelques personnes de l'ISSEP Rose-Marie Repond et Catherine Monnin
    

TOP ^

Conférence "Sport: l'amour du risque?"

Durant la semaine internationale du cerveau, une conférence sur le thème "Sport: l'amour du risque?" a eu lieu le 18 mars au CHUV, où se sont exprimés les intervenants suivants:

  • Jean Troillet
    parla de cette sensation d'avoir "la tête dans l'oxygène raréfié" et par conséquent du risque réel encouru en gravissant les sommets tels que l'Himalaya, l'Everest.

Biographie:
Jean Troillet, guide de montagne, marin et photographe, 55 ans. Compte à son actif huit sommets de plus de 8'000 m. d'altitude, sans oxygène, en style alpin. Il a ouvert plusieurs nouvelles voies dans les Alpes comme dans l'Himalaya. Depuis 1986, il détient avec Erhard Lorétan le record de vitesse de l'ascension de l'Everest par la face Nord, en 43 heures aller-retour. En 1997, il est le premier homme à avoir surfé sur la face Nord de l'Everest. Son engagement pour les handicapés l'a amené à relier en 1990, Zermatt à Genève en 13 sports non motorisés. Il fût également équipier sur le trimaran "Primagaz" de Laurent Bourgnon. Un livre retrace sa vie: "L'Aventure Absolue" aux Editions Favre.

  • Françoise Schenk

Texte de présentation: Les progrès récents des neurosciences pourraient faire croire que la biologie du cerveau réduit les comportements humains à des interactions entre cellules nerveuses. Plus modestement - mais plus ambitieusement en fait - on peut utiliser la compréhension actuelle des mécanismes cérébraux qui sous-tendent l'action et la motivation pour proposer une dimension supplémentaire au discours des psychologues et des psychiatres sur ce besoin de l'urgence d'agir qu'est l'amour du risque.

  • Rose-Marie Repond

Texte de présentation: "Les conduites à risques sont très diversifiées. Elles se définissent comme un engagement délibéré et répétitif dans des situations dangereuses. Sans le sentiment de risque encouru, la pratique n'aurait pas cette saveur, ni ce retentissement sur la vie personnelle." (G. Michel et al., 2002). Mais l'identification du risque n'est-elle pas liée aussi au degré d'expertise du sujet? Faut-il lier le risque au danger de mort? Le choix d'une stratégie permettant de répondre aux contraintes environnementales - dans le cadre de l'apprentissage - ne serait-il pas un moyen de gérer cet amour du risque?
C'est à cette question que nous tenterons de proposer quelques pistes.

    
Jean Troillet Françoise Schenk Rose-Marie Repond Intervenants Vue sur l'auditoire
    

TOP ^


Recherche:
 dans ce site:
   
   
   
 Rechercher
Annuaires      Site map

Géopolis - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 32 98  -  Fax  +41 21 692 32 93