Projet 11

Titre de la recherche

Evaluation des mesures d'insertion social "bas seuil" dans le canton de Vaud

Equipe de la recherche

René Knüsel, Béatrice Steiner, Florence Savioz

Résumé

Dans le canton de Vaud, les mesures d’insertion sociale (MIS) dites « bas seuil », qui constituent, en quelque sorte, le premier palier du processus d’insertion, visent à éviter l’exclusion sociale des bénéficiaires du revenu d’insertion (RI) et/ou à favoriser leur réinsertion par le biais d’un travail de type psychosocial ou éducatif. L’objectif est ainsi de leur permettre de reconstruire leur identité, de prendre confiance en eux et de consolider leur réseau social. Au vu de l’augmentation conséquente du budget alloué aux MIS ces dernières années, il est important pour le Service de prévoyance et d’aide sociale (SPAS) d’évaluer l’efficacité de ces programmes, dont les objectifs à atteindre sont difficilement mesurables et quantifiables.

L’objectif de cette recherche est double. Dans un premier temps, il s’agit de mieux saisir les effets des mesures d’insertion sociale « bas seuil » sur les bénéficiaires ainsi que leur durabilité et, dans un deuxième temps, d’établir un instrument d’évaluation afin de permettre aux collaborateurs du SPAS et aux Autorités d’application (AA) d’évaluer, dans le futur, ces mesures « bas seuil ».

Le terrain de cette étude porte sur huit mesures d’insertion sociale et la méthode adoptée est de type qualitatif. Dans chacun des programmes, des entretiens semi-directifs individuels sont menés avec plusieurs acteurs: la personne responsable, un collaborateur et plusieurs bénéficiaires. Cette démarche pluraliste, qui cherche à multiplier et à croiser les points de vue, permet d’obtenir une perspective complexe sur l’efficacité des dispositifs observés. En outre, des entretiens collectifs sont organisés avec chaque groupe d’acteurs.

 

Recherche:
 Go
 
rss/atom
Géopolis - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 32 10  -  Fax +41 692 32 15
Swiss University