Vous êtes iciUNIL > Faculté des lettres > Objectifs professionnels > Enseignement > L'enseignement secondaire

L'enseignement secondaire

Le Secondaire 1: Vous avez un titre de niveau Bachelor avec au moins deux disciplines enseignables et vous souhaitez enseigner une, deux ou trois disciplines aux degrés 7 à 9, dans toutes les voies (et aux degrés 5 et 6 du canton de Vaud).

Le Secondaire 2: Vous avez un titre de niveau Master dans une à deux branches d’études constituant la base scientifique des disciplines correspondantes définies dans le Règlement sur la Reconnaissance des certificats de maturité gymnasiale (RRM).

Pour consulter la liste des disciplines enseignables au S1 et au S2: cliquez ici
Pour consulter la liste des Masters, licences et diplômes reconnus pour l’admission à la HEP pour enseigner au S2: cliquez ici
 

Tableau synthétique des crédits disciplinaires minimalement requis
pour l’enseignement au S1 et au S2
 

Secondaire 1 Secondaire 2
Niveau académique BA (180C) MA (90C ou 120C)
Nombre de branches enseignables 1, 2 ou 3 1 ou 2
Crédits requis pour la branche enseignable 1 60C 90C (dont au moins 30 acquis au MA)
Crédits requis pour la branche enseignable 2 40C 60C (dont 30 acquis au MA)
Crédits requis pour la branche enseignable 3 40C X

 

Pour le Secondaire 1, le titre reconnu pour l’admission est un Bachelor (180C) délivré par une université ou une haute école suisse dans la branche d’études correspondant à une discipline enseignée au degré S1. Dans le cas d’une formation monodisciplinaire, le nombre de crédits obtenus dans cette discipline doit être de 110C; dans le cas d’une formation pluridisciplinaire, le nombre de crédits obtenus doit être de 60C dans la première discipline et de 40C dans la ou les disciplines secondaires ou dans le programme à options (consulter dans ce cas les informations données à la page suivante).

Pour le Secondaire 2, le titre reconnu pour l’admission est un Master (90C ou 120C) délivré par une université dans la branche d’études correspondant à une discipline enseignée au degré S2. Dans le cas d’une formation monodisciplinaire, le nombre de crédits obtenus dans cette discipline doit être de 90C, dont au moins 30 de niveau Master; dans le cas d’une formation englobant une seconde discipline, le nombre de crédits obtenus doit être de 60 dans cette branche, dont au moins 30 de niveau Master. Il n’est pas possible de se former à la HEP dans une troisième discipline pour le S2. Si une personne souhaite tout de même se former dans une troisième discipline, elle pourra le faire et cette formation lui sera reconnue, mais les crédits acquis seront comptés en sus des crédits de son Diplôme d’enseignement pour le degré secondaire 2.

Une formation combinée pour le S1 et le S2 n’existe pas en tant que filière à part, mais il est possible d’effectuer une formation S1 consécutive à la formation S2. Il s’agit donc, dans un premier temps, d’obtenir le Diplôme d’enseignement pour le degré secondaire 2 (60C en deux semestres); puis, dans un second temps, d’effectuer deux semestres supplémentaires (60C) en suivant la formation pour l’obtention du Diplôme d’enseignement pour le degré secondaire 1. On reconnaîtra ainsi au porteur d’un Diplôme S2 des équivalences qui lui permettront d’effectuer deux semestres d’études pour le S1 au lieu de quatre.

La distinction entre la formation S1 (BA UNIL + MA HEP) et la formation S2 (BA UNIL + MA UNIL + Diplôme d’enseignement pour le secondaire 2) a une conséquence importante. Les diplômés universitaires se retrouveront dès le début de leur formation HEP en stage dans des classes de niveau S2. Or le programme prévu dans une matière au gymnase peut être très différent de l’approche de cette matière à l’Université. Le titre universitaire ne garantit pas la maîtrise des contenus utiles pour l’enseignement d’une discipline au S2. Les étudiants qui se destinent à l’enseignement au S2 après leurs études à l’Université sont vivement encouragés à se renseigner sur les contenus des branches qu’ils seront amenés à enseigner et, le cas échéant, à acquérir (pendant leurs études universitaires déjà) les connaissances manquantes (par exemple un étudiant en histoire ancienne a tout intérêt à compléter ses connaissances en histoire contemporaine, puisque le programme gymnasial d’histoire porte en grande partie sur l’histoire contemporaine).

Les inscriptions à la HEP sont limitées, notamment en raison du nombre de places de stage pratique qui est souvent inférieur au nombre de candidats. Cela est particulièrement vrai pour le S2, où le nombre de candidats excède largement les places disponibles de stage. Selon la HEP, seuls 30% à 50% des candidatures sont ainsi retenues pour l’admission à la HEP. A noter encore que ne seront prises en considération pour la formation à la HEP et pour les stages que les disciplines étudiées durant le BA et le MA universitaires. Cela signifie que si les étudiants veulent enseigner au S2, il leur est fortement conseillé de:

  • prendre au BA et au MA deux disciplines enseignables et les poursuivre toutes deux au MA comme Discipline principale + Discipline secondaire. Cette démarche vaut particulièrement si l’une des deux disciplines enseignables n’offre que peu de places de stage (par exemple en histoire, parce qu’il y a beaucoup de demandes; ou en latin, parce qu’il y a très peu de places de stage);
     
  • prendre au BA une seule discipline enseignable et la poursuivre au MA, seulement si elle répond à une forte demande au S2 (par exemple en allemand, anglais, français).

A noter encore que l’engagement de spécialistes monodisciplinaires au S2 vaut surtout pour les disciplines à forte dotation horaire dans les programmes du S2. Pour les disciplines à plus faible dotation horaire, la capacité d’un diplômé universitaire à enseigner deux disciplines au S2 reste intéressante.

La HEP a fixé un ordre de priorité à l’admission; sont ainsi retenus, dans l’ordre, les candidats:

  1. dont la discipline concernée constitue une première discipline des études de Bachelor (pour le S1); de Master (pour le S2);
     
  2. qui ont déposé un dossier dans le cadre de la procédure de l’année précédente et qui n’ont pas été retenus;
     
  3. qui disposent d’un doctorat dans la discipline concernée (seulement pour le S2);
     
  4. qui disposent déjà du titre requis au moment de l’inscription;
     
  5. qui ont accompli un certain nombre d’heures de remplacement attestées au moment de l’inscription.

L’enseignement des langues étrangères connaît des exigences particulières:

Au Secondaire 1 (pour l’allemand, l’anglais et l’italien):

  • au moment de l’admission, le candidat doit prouver un ou deux séjour(s) linguistique(s) attesté(s) d’une durée totale de trois mois dans un pays ou une région de la langue concernée;
     
  • au plus tard à la veille du 4e semestre d’études à la HEP, le candidat doit prouver trois mois supplémentaires;
     
  • au plus tard à la veille du 2e semestre d’études à la HEP, le candidat doit avoir réussi un examen reconnu internationalement et correspondant au niveau C1 du Cadre européen commun de référence pour les langues (une attestation de certification n’est pas nécessaire pour les détenteurs d’un diplôme délivré par une université suisse francophone AVANT 2013).

Au Secondaire 2 (pour l’allemand, l’anglais, l’italien, l’espagnol):

  • au moment de l’admission, le candidat doit prouver un ou deux séjour(s) linguistique(s) attesté(s) d’une durée de six mois dans un pays ou une région de la langue concernée;
     
  • la HEP rend attentif ses futurs étudiants que le niveau requis pour l’enseignement d’une langue au S2 correspond au niveau C2 du Cadre européen commun de référence pour les langues (une attestation de certification n’est pas nécessaire pour les détenteurs d’un diplôme délivré par une université suisse francophone AVANT 2015).

La maîtrise des outils et méthodes informatiques est exigée dans la pratique professionnelle des futurs enseignants, qui devront, en plus, la transmettre à leurs élèves. Il est donc vivement recommandé d’accompagner son cursus universitaire d’une formation adéquate; le choix de la branche Informatique et méthodes mathématiques de la Faculté des lettres pourrait ainsi s’avérer un complément intéressant. La HEP exige d’ailleurs des étudiants qui s’inscrivent à leurs formations de posséder certaines compétences en matière de médias et de technologies de l’information et de la communication. Elle fait ainsi passer un examen d’informatique, en tant qu’outil professionnel, au même titre que le français, en tant que langue d’enseignement, et qui fait également l’objet d’un examen pour tous les candidats.

Pour accéder aux guides du candidat pour les degrés S1 et S2, ainsi que des exemples des examens d’informatique et de français: cliquez ici.

TOP ^

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
youtube  itunes 
Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 29 78  -  Fax +41 21 692 29 05
Swiss University