Vous êtes iciUNIL > Faculté des lettres > Doctorat - Assistanat > Memento de la soutenance de thèse

Memento de la soutenance de thèse en Lettres/UNIL

Pour mémoire, une thèse de doctorat ès lettres/UNIL est rédigée dans l'une des langues nationales. Sur demande motivée, une autre langue peut être admise par le décanat de la Faculté.

En Lettres/UNIL, l'obtention du doctorat comporte deux étapes : le colloque de thèse et la soutenance.

Le colloque est une discussion menée à huis clos, pendant plusieurs heures, entre le candidat au doctorat, les membres du jury et le directeur de thèse. Il permet de débattre de façon approfondie de toutes les questions liées au travail de thèse et de garantir à celui-ci une qualité scientifique reconnue par les experts en présence. D'ordinaire, des modifications sont demandées au candidat à l'issue du colloque.

La soutenance est organisée un certain temps après le colloque, lorsque le candidat a réalisé les corrections exigées lors du colloque. Ainsi, la soutenance ne devrait pas donner lieu à de graves divergences de fond entre le candidat et son jury de thèse. La soutenance est une manifestation publique, destinée à permettre au candidat d'exposer les tenants et les aboutissants de son travail, de mettre en valeur l'apport scientifique de ce dernier.

La soutenance se compose de 6 parties officielles :

  1. Le président de séance ouvre la soutenance et présente brièvement le candidat et les experts étrangers membres du jury.
  2. Le candidat présente son travail (environ 30 minutes), à l'attention d'un public composé de la famille et des amis du candidat, mais aussi d'étudiants du domaine concerné et d'enseignants ou chercheurs de la Faculté et de l'Université. L'exposé se donne en principe en français, sauf dans le cas de thèses en langue et littérature étrangères ou sur demande exceptionnelle motivée et déposée auprès du décanat.
  3. Chacun des experts intervient, à tour de rôle. D'entente entre le candidat, le directeur de thèse, le président de séance et les experts, ces derniers s'expriment en français ou dans la langue étrangère de leur choix. Les experts donnent leur avis sur la thèse puis posent une série de questions au candidat. Celui-ci répond en principe à la fin de l'intervention de chaque expert. Une fois que tous les experts ont exprimé leur avis et posé leurs questions, c'est au tour du directeur de thèse d'intervenir.
  4. Les membres de la délégation des enseignants (prof et MER1) de la Faculté sont invités à poser des questions au candidat.
  5. Le jury, sous la conduite du président de séance, se retire pour délibérer. La séance est suspendue pour une vingtaine de minutes environ.
  6. La séance reprend. Le candidat et l'assemblée se lèvent pour écouter le verdict du jury, rapporté par le président de séance.
  7. A l'issue de la séance, le jury décerne au candidat l'imprimatur s'il estime que la thèse mérite d'être publiée telle quelle, sans réserve de modifications importantes. La Faculté des lettres ne délivre pas de mention ; l'obtention de l'imprimatur sans corrections de fond est signe de la qualité de la thèse.
  8. Le titre de docteur est obtenu lorsque le candidat a procédé au dépôt légal de sa thèse auprès de la BCU. Pour plus d'informations voir la page "Obtention du titre de docteur".

P.S. Une soutenance se clôt généralement par une partie officieuse, souvent un apéritif offert par le doctorant et organisé généralement dans les locaux de l'Université.

TOP ^

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
youtube  itunes 
Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69229 78  -  Fax +41 21 69229 05
Swiss University