Vous êtes ici: UNIL > Centre en études genre LIEGE > Revue NQF > Parutions depuis 2002 > 2007 > Volume 26 No 3

Nouvelles Questions Féministes

| Sommaire | Résumés/ Abstracts | Communiqué de presse
 

Parité linguistique

 

Volume 26 Nº 3 2007

 

Coordination

Fabienne Baider, Edwige Khaznadar, Thérèse Moreau

 

 

Sommaire

Edito
Fabienne Baider, Edwige Khaznadar, Thérèse Moreau
Les enjeux de la parité linguistique

Grand Angle
Thérèse Moreau
Prière de ne pas épicéner partout
Edwige Khaznadar
Le non-genre académique : doctrine de la domination masculine en France
Hélène Dumais
L'occultation des femmes dans les textes officiels du Québec
Louise Larivière
Dis-moi comment tu te nommes et je te dirai qui tu es
Fabienne Baider, Evelyne Jacquey, Anita Liang
La place du genre dans les bases de données multilingues : le cas d'EuroWordNet
Pierrette Vachon-L'Heureux
Au Québec, la rédaction épicène devient une politique officielle

Champ libre
Catherine Delcroix
Entre volonté de s'en sortir et discrimination, une trajectoire éclairante

Parcours
Entretien avec Marina Yaguello : « Du sexe des mots ». Par Fabienne Baider
Entretien avec Julieta Paredes, Mujeres Creando-Asamblea Feminista (La Paz) : « Féminismes, lesbianismes et processus révolutionnaires en Bolivie ». Par Sabine Masson

Comptes rendus
Jacqueline Lamothe
Désexisation ou parité des textes institutionnels :?
Silvia Ricci Lempen
Colloque NQF : « Le travail, outil de libération des femmes ? »
Fabienne Baider
Joan W. Scott : Parité ! L´universel et la différence des sexes.
Iulia Hasdeu
Geneviève Sellier et Eliane Viennot (sous la dir.) : Culture d'élite, culture de masse et différence des sexes.
Farinaz Fassa
Edmée Ollagnier et Claudie Solar (Eds) : Parcours de femmes à l'université. Perspectives internationales.
Séverine Rey
Efi Avdela : Le genre entre classe et nation. Essai d'historiographie grecque.

Collectifs
Yvette Roudy
L'Assemblée des femmes et les chemins de la parité

TOP ^

Résumés/ Abstracts

Thérèse Moreau. Prière de ne pas épicéner partout
On ne peut en Suisse séparer l'évolution du langage de celle du statut des femmes. Depuis le 14 juin 1981 et l'article constitutionnel proclamant l'égalité des sexes, il a fallu élaborer une nomenclature des professions favorisant l'égalité salariale. Ce fut le premier Dictionnaire féminin masculin des professions, titres et fonctions. L'égalité syntaxique à l'origine du guide de rédaction Ecrire les genres est une seconde étape. Les dix règles qui y sont proposées sont appliquées dans nombre de formulaires administratifs mais restent contestées par beaucoup. Par ailleurs, outre le danger de dépersonnalisation inhérent au langage épicène, la Suisse romande doit faire face à l'engouement pour la langue anglaise.

Pardon my French but do not epicene everywhere
In Switzerland, one cannot separate the evolution of language from that of women's status. The constitutional amendment of June 14, 1981, proclaiming gender equality logically called for the creation of a list of professions favoring equal pay for women. The first Dictionnaire féminin masculin des professions, titres et fonctions met that need. The second step, encouraging syntactic equality, was achieved by the official guidebook Ecrire les genres. Although the ten proposed rules are used in numerous administrative documents, they remain frequently contested. Furthermore, in addition to the danger of depersonalization inherent in non-sexist language, Switzerland's French-speaking community is faced with the increasing importance of English.

Edwige Khaznadar.
Le non-genre académique : doctrine de la domination masculine en France
Les textes institutionnels français sont régis par le Rapport de la Commission de Terminologie d'octobre 1998, lequel se prononce pour l'exclusion du nom commun d'être féminin. L'analyse montre entre autres l'autorité juridique discutable du Rapport, l'inexactitude de son argumentation linguistique, le caractère polémique de la conclusion, et pour l'ensemble, l'illustration de positions stéréotypées affectant le masculin à la sphère publique, le féminin à la sphère privée : positions relevant de la mentalité binaire archaïque étudiée en anthropologie et en sociologie.

Non-gender in French academics: a doctrine of male domination.
French institutional texts are ruled by the Rapport de la Commission de Terminologie (October 1998) that supports the exclusion of feminine nouns for female beings. The analysis of this Rapport shows, among other things, the questionable nature of its legal authority, the inaccuracy of its linguistic arguments, and the polemic aspect of its conclusions. The document on the whole is an illustration of stereotyped positions that assign the masculine to the public sphere and the feminine to the private sphere: a position relying on the archaic binary mentality studied in anthropology and sociology.

Hélène Dumais.
L'occultation des femmes dans les textes du Québec
Parallèlement à la désexisation des textes, on trouve souvent une note nous informant que le masculin utilisé dans le document est générique, qu'il est universel et embrasse le féminin. L'autrice de l'article analyse la fréquence et le contenu de cette note dans les rapports annuels et déclarations de services des ministères et organismes gouvernementaux au Québec, où la parité linguistique est en principe l'usage. Y a-t-il vraiment un masculin universel cohérent dans ces textes? Une formulation plus employée que les autres? Cette note est-elle employée concurremment à d'autres méthodes de désexisation? Une enquête est menée ici sur la disparition des femmes.

The linguistic absence of women in official documents issued in Quebec
As a sign of an increased effort to render language less sexist, one often witnesses in administrative texts the presence of an initial footnote informing the reader that masculine terms are being used in a neutral, "generic" manner. The author analyses how frequently such a note appears in government annual reports and service declarations in Quebec, where linguistic parity seems to be the norm. Is this footnote adopted simultaneously with other degenderization methods? Is there really a coherent use of universal masculine forms in these texts? Do certain formulations appear more frequently than others? Why have women disappeared?


Louise-Laurence Larivière. Dis-moi comment tu te nommes et je te dirai qui tu es
Comment peut-on féminiser des termes ou des expressions contenant le mot « homme » pour dénommer une femme qui exerce une activité traditionnellement réservée aux hommes : ex. homme-orchestre, prud'homme, chasse à l'homme ? Comment peut-on masculiniser des termes contenant le mot « femme » pour dénommer un homme qui exerce une activité traditionnellement réservée aux femmes : ex. sage-femme ? Comment rendre au féminin les emprunts tels « ombudsman » (mot suédois) ou « cameraman » (mot anglais) ? Cet article répond à ces questions en proposant, pour le Canada et le Québec, un système de dénomination qui respecte à la fois les règles grammaticales de formation du genre en français et les règles terminologiques de créativité lexicale.

Tell me what your name is and I will tell you who you are
What strategies could be employed, in French, to feminize terms and expressions containing the word « homme » in order to designate a woman practising an activity traditionally concerning men such as homme-orchestre, prud'homme, chasse à l'homme ? How should one, in turn, masculinize terms and expressions containing the word « femme » and designating a man practising an activity traditionally reserved for women such as sage-femme ? What feminine forms could render borrowings containing the word « man » like « ombudsman » (Swedish) or « cameraman »? This article answers these questions while proposing, for Canada and Quebec, a French denominational system that follows both grammatically-correct rules of gender formation and terminological rules of lexical creativity.

Fabienne Baider, Evelyne Jacquey, Anita Liang. La place du genre dans les bases de données multilingues : le cas d'EuroWordNet
La « globalisation linguistique » implique de plus en plus la création de bases de données multilingues, qui à leur manière reconstruisent le genre. Cette étude est consacrée à la représentation du sexe et du genre dans la base multilingue européenne EuroWordNet. Sont établis les enjeux relatifs à la représentation sémantique, les hiérarchies de sens, et les « attributs » les plus courants pour chaque entité « homme » et « femme ». Des changements sont proposés pour que les bases multilingues informatisées prennent en compte les travaux universitaires consacrés au sexisme dans la langue.

Gender in multilingual databases: a closer look at EuroWordNet
One effect of "linguistic globalization" is an increased development of multilingual databases. In their own way, these resources reconstruct gender. The present study deals with the representation of sex and gender in EuroWordNet, a European multilingual database. Each "man" and "woman" entity is analyzed with regard to its semantic representation, its hierarchies of meaning, and its most frequent "attributes". The authors' proposed changes are aimed at encouraging multilingual databases to take into account academic research on sexism in language.

Pierrette Vachon-L'heureux. Au Québec, la rédaction épicène devient une politique officielle
L'Office québécois de la langue française a jalonné l'évolution de la représentation des femmes dans le français au Québec de ses avis de recommandation (1979, 1981, 1982, 1984), de son essai d'orientation (1986) et de son guide Au féminin (1991). Avoir bon genre, le nouveau guide de l'Office, recommande la pratique de la rédaction épicène et invite les Québécois et les Québécoises à poursuivre leur effort pour refléter adéquatement la présence des femmes dans la langue et le discours.

In Quebec, non-sexist writing is becoming official policy
The Office québécois de la langue française has played a significant role in the evolution of representations concerning women in Canadian French through various recommendations (1979, 1981, 1982, 1984), guidelines (1986), and a guidebook entitled Au féminin (1991). Its newly elaborate guide, Avoir bon genre, recommends non-sexist writing and invites the people of Quebec to pursue their efforts toward an adequate representation of women in language and discourse.

Catherine Delcroix. Entre volonté de s'en sortir et discrimination, une trajectoire éclairante
L'article présente l'étude d'un parcours de vie, celui de Leïla, une jeune femme née en France de parents marocains et membre d'une fratrie de huit enfants. Les péripéties de sa traversée des institutions scolaires, puis de sa quête d'un premier emploi fonctionnent comme analyseurs des institutions françaises et des pratiques de leurs agents, des règles écrites et non-écrites de la concurrence sur les marchés du travail, et de leurs effets sur la capacité d'action des jeunes confronté·e·s aux discriminations racistes. L'intérêt du cas de Leïla provient de la tension entre sa détermination à réussir professionnellement et les difficultés auxquelles, comme tant d'autres jeunes issus de l'immigration, elle a été et est toujours confrontée. Il montre également le très fort décalage entre le cursus de Leïla et le résultat qu'elle obtient en terme d'emploi après trois années de recherche ininterrompue. Le parcours de Leïla est analysé en mobilisant notamment les concepts d'action située, de cours d'action et d' « agir en situation de discrédit ».

Between determination and discrimination : the revealing case of Leïla's life struggle
This article takes as a case study the life of Leïla, a young woman born, along with her seven siblings, to Moroccan immigrants in France,. Leïla's venture through the school system, up to university, and her subsequent search for a first job reveal the inner workings and practices of French institutions, and reflect the written and unwritten rules of competition inherent in the labour market and the impact of such codes on the achievements and actions of young people confronted with racial discrimination. The relevance of this case arises from the tension between Leïla's determination to succeed professionally and the difficulty she has continually faced in the process - like countless other children of immigrants. It also reveals the gap between her high qualifications and the scarce opportunities she actually had, despite three years of constant searching. The analysis of Leïla's life struggle calls upon concepts such as 'situated action', 'course of action', and 'action in a situation of "discredit"'.

TOP ^

Communiqué de presse

Parité linguistique

La place des femmes dans la langue a depuis longtemps été un objet de débat, y compris parmi les féministes. Le dossier de ce dernier numéro de l'année 2007 est consacré aux enjeux de la parité linguistique. Il présente un état des lieux de l'usage de la féminisation dans la langue française et des obstacles rencontrés en France, en Suisse et au Québec. Plusieurs membres du réseau international de féminisation proposent ici leurs analyses, issues du 4e Congrès international des recherches féministes dans la francophonie plurielle (Ottawa, 2005). Cette série d'articles fait le point sur l'évolution de la prise en compte des femmes dans le vocabulaire, la grammaire et les banques de données internationales.

Le symbolisme social étant véhiculé et structuré par le langage, c'est toute une conception du monde qui est impliquée dans cette question. L'utilisation du masculin dit « générique » n'est pas remise en question alors qu'elle biaise systématiquement la représentation sociale des femmes. Ainsi la parité linguistique, la construction de systèmes de savoirs non discriminatoires, l'utilisation du féminin et du masculin pour toutes les dénominations humaines, la reconnaissance effective des femmes dans le discours social, sont des instruments indispensables dans la conquête d'une réelle égalité.

En plus du Grand angle, complété par l'entretien avec Marina Yaguello sur « le sexe des mots », deux contributions hors thème sont à relever. L'article du Champ libre de Catherine Delcroix présente l'étude approfondie du parcours de vie de Leïla, une jeune femme née en France de parents marocains et membre d'une fratrie de huit enfants. L'autrice montre la tension entre sa détermination à réussir professionnellement et les difficultés auxquelles elle a été et est toujours confrontée.

La seconde contribution analyse la situation actuelle des mouvements sociaux et du processus révolutionnaire en Bolivie. Sabine Masson nous offre ici un Parcours passionnant avec Julieta Paredes. Cette féministe est membre du groupe « Mujeres Creando-Asamblea Feminista » à la Paz, collectif qui agit dans l'espace public à travers l'action directe et l'intervention artistique pour placer au coeur de la société bolivienne des thématiques comme celles du racisme, du patriarcat, de la norme hétérosexuelle, ou encore du néolibéralisme.

Le communiqué est aussi disponible en format pdf.

Contact pour le dossier de ce numéro : Thérèse Moreau : therese.moreau(at)bluewin.ch

Contact pour la revue : nqf(at)unil.ch

TOP ^

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
Géopolis - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69232 24
Swiss University