Vous êtes ici: UNIL > Centre en études genre LIEGE > Revue NQF > Parutions depuis 2002 > 2008 > Volume 27 No 3

volume 27 No 3

| Sommaire | Résumés / Abstracts | Communiqué de presse
 

Féminismes autour de la Méditerranée

Volume 27 No 3 2008

Coordination

Séverine Rey, Hélène Martin, Elisabeth Bäschlin, Ghaïss Jasser

Sommaire

Edito

Séverine Rey, Hélène Martin et Elisabeth Bäschlin

edito.pdf  (127 Ko)


Grand angle

Feriel Lalami : L'enjeu du statut des femmes durant la période coloniale en Algérie

Nouria Ouali : Les réformes au Maroc: enjeux et stratégies du mouvement des femmes

Diana Sarkis Fernández : Le devenir controversé des femmes syriennes. Regards croisés sur le travail, le mariage et la domesticité

Katerina Seraïdari : Du mouvement féministe au mouvement pacifiste. Winpeace, une organisation de militantes grecques, chypriotes et turques

Fabienne H. Baider et Maria Hadjipavlou : Stéréotypes dans des communautés divisées: sources de conflits et d'unité à Chypre

Champ libre
Hélène Palma; Clasches-Collectif de lutte anti-sexiste contre le harcèlement sexuel à l'université; Anne Verjus; Samuel Morin; Patricia Roux et Christine Delphy; Nicole Mosconi; Xavier Dunezat; Anne-Marie Devreux
In Memoriam. Quelques mots pour Léo, sur Léo, de Léo Thiers-Vidal, l'ami et le militant que nous avons aimé

Parcous
Ghaïss Jasser : Parcours d'une militante franco-syrienne. Entretien avec Ayssar Midani
Hélène Martin et Séverine Rey : Creuser des évidences toutes naturalisées. Entretien avec Paola Tabet

Comptes rendus

Ana Soler. Maïssa Bey: Bleu blanc vert
Ngoc May Du. Abdelmalek Sayad: L'immigration ou les paradoxes de l'altérité. 2. Les enfants illégitimes
Gaël Pannatier et Anne-Françoise Praz : Transmettre les savoirs féministes

Collectifs
Hoda Elsadda : Le Forum Femmes et Mémoire (Women and Memory Forum)

TOP ^

Résumés / Abstracts

Feriel Lalami. L'enjeu du statut des femmes durant la période coloniale en Algérie
Le statut des femmes en Algérie a constitué un enjeu tant pour le régime colonial français que pour les nationalistes algériens. Pour l'Etat français, il permet d'affirmer la supériorité de ses valeurs et d'affermir sa domination ; pour la société algérienne, menacée par la colonisation, il devient une partie du socle identitaire. Mais l'irruption des femmes algériennes dans la sphère politique, et notamment par l'action armée, va changer le discours sur leur rôle. Prises dans ces contraintes, les Algériennes, malgré leur engagement dans les luttes pour l'indépendance du pays, n'ont pu, durant cette période, revendiquer un changement de leur situation.

The question of women's status under French colonization of Algeria
Women's status was a highly charged question, both during colonial rule of Algeria and for Algerian nationalists. For the French state, women's assumedly low status in traditional Algerian society worked to reinforce belief in the superiority of French values and thus in the legitimacy of colonial domination. For Algerian nationalists shaken by the colonial experience, women's status came to be seen as a foundation of Algerian social identity. However, the sudden emergence of Algerian women in the political sphere, and particularly in armed conflict, changed dominant discourse about their role. Caught up within the constraints of nationalism, Algerian women were not able to fight for a change in their status, despite their active participation in the struggle for independence.



Nouria Ouali. Les réformes au Maroc : enjeux et stratégies du mouvement des femmes
En mars 1999, le Gouvernement marocain présentait un Plan d'action pour l'intégration des femmes au développement visant à mettre fin aux multiples inégalités faites aux femmes marocaines. Ce plan suscita un rejet violent des conservateurs et des islamistes qui refusèrent que l'on touche aux fondements de la famille et aux valeurs culturelles marocaines. Depuis, l'espace public est le lieu d'affrontement de deux visions des femmes et de la famille. D'un côté, les conservateurs et conservatrices attaché·e·s au référentiel islamique et, de l'autre côté, les réformistes qui cherchent à réaliser une vision de la famille correspondant aux conventions internationales, tout en respectant les « préceptes immuables » de la religion islamique. L'article propose l'analyse des enjeux et des stratégies que le mouvement féministe marocain a développés dans ce contexte pour obtenir l'égalité des droits.

Challenges to and Strategies of the Moroccan Women's Movement under Reforms
In March of 1999, the Moroccan Government launched a National Action Plan for the Integration of Women in Development, aimed at putting an end to the many forms of inequality experienced by Moroccan women. This plan has met with fierce opposition from conservative and Islamist groups who refuse to reform what they take to be the traditional family structure and Muslim Moroccan culture. Thus, two visions of the family and of women's status clash in the public sphere. Conservatives attached to the Islamic system of reference denounce the Western feminist vision of the world built on what they see as a conflictual and competitive relationship between men and women inspiring the Action Plan. Reformists try to modify family structures so as to bring them into line with international conventions, while nonetheless respecting the « fundamental precepts » of Islam. This article analyses the challenges and strategies that the Moroccan women's movement has developed in this setting to achieve equal rights.



Diana Sarkis Fernández. Le devenir controversé des femmes syriennes. Regards croisés sur le travail, le mariage et la domesticité
A l'encontre des approches anhistoriques et non imbriquées des rapports sociaux de sexe, j'interrogerai le discours d'« émancipation par le travail » tenu par l'Etat syrien à partir des expériences sociales de trois générations de femmes d'un village de la côte syrienne (El Ayun). Cette perspective historique me conduira à mettre en question l'existence d'une exclusion « traditionnelle » des femmes du travail. Par ailleurs, j'analyserai les conditions de possibilité du processus de spécialisation dans le travail domestique qui transforme aujourd'hui la vie des femmes du village. Finalement, les témoignages de jeunes filles permettront de saisir leurs réticences par rapport au féminisme étatique et de nous éloigner d'une lecture en termes de repli sur les traditions.

The Controversial Futures of the Syrian Women: a Comparative Look at Work, Marriage and Domesticity
Using an historical and contextualized approach to gender relations, this article analyzes Syrian state discourse on « women's emancipation through work ». The analysis is based on the social experiences of three generations of women who live in a Syrian coastal village (El Ayun). This historical perspective will allow me to question the notion of « traditional » women's exclusion from work. Moreover, I analyze the conditions leading to current processes of women's specialization in housework. Finally, testimoy from girls will allow us to understand their resistance to state feminism, while undermining a reading in terms of the perpetuation of tradition.



Katerina Seraïdari. Du mouvement féministe au mouvement pacifiste. Winpeace, une organisation de militantes grecques, chypriotes et turques
Winpeace (Women's Initiative for Peace) est un mouvement féministe qui oeuvre pour la paix entre la Grèce, la Turquie et Chypre ; une partie de ses projets concerne les femmes rurales grecques et turques. Dans son optique, les femmes peuvent devenir les messagères universelles de la paix et contribuer au renforcement de la société civile dans leurs pays respectifs. A travers l'analyse de ses activités, l'article a comme objectif de questionner non seulement la notion de supériorité morale que ce mouvement attribue aux femmes de manière générale, mais aussi l'idée d'une nature féminine innée et essentialisée, laquelle est souvent présente dans l'articulation actuelle entre féminisme et mouvement pacifiste.

From Feminist to Pacifist Movements: Winpeace, an Organisation of Greek, Cypriot and Turkish Activists
Winpeace (Women's Initiative for Peace) is a feminist movement that works for peace in Greece, Turkey and Cyprus ; its projects concern also Greek and Turkish rural women. In its perspective, women can become the universal messengers of peace and thereby contribute to reinforcing civil society in their respective countries. Through the analysis of its activities, the article seeks to question not only the notion of moral superiority that this movement attributes to women in a general way, but also the idea of a feminine essence, an innate temperament, often present in current articulations between feminism and pacifism.



Fabienne H. Baider et Maria Hadjipavlou. Stéréotypes dans des communautés divisées: sources de conflits et d'unité à Chypre
Dans les sociétés en conflit telles que la société chypriote, le discours dominant nationaliste a tendance à homogénéiser les communautés en présence et par conséquent à promouvoir des rapports ethniques et des rapports sociaux de sexe stéréotypiques. Cet article présente et analyse les données provenant d'organisations féministes non gouvernementales qui ont, pendant cette dernière décennie, organisé des contacts inter-ethniques, des projets communs et des ateliers de résolution de conflit à Chypre. Ces organisations ont permis d'une part de mettre au jour pour les participantes l'essentialisme et les relations de pouvoir qui caractérisent les rapports sociaux de sexe actuels, et d'autre part de mettre en avant des éléments communs et des différences intra- et inter-communautaires, mettant en place les conditions pour une compréhension genrée du conflit et l'inclusion des femmes dans les négociations à venir pour la paix.

Stereotypes in Divided Societies: Conflict and Unity in Cyprus
In societies in conflict such as Cypriot society, the dominant nationalist political discourse tends to homogenize both sides to the conflict, thus giving rise to ethnic stereotypes and misperceptions. This paper examines and analyzes data from feminist non-governmental organizations who promote inter-ethnic contact, and organize joint projects and conflict resolution workshops. These organizations help parties to overcome the bipolarity of essentialism, of « us » and « them », and the power structures that construct gender relationships in contemporary Cyprus. These efforts gradually construct a shared narrative going beyond divisions, challenge the dominant discourses across the divide, highlight commonalities and differences both intra- and inter-communally and work toward a gendered understanding of the conflict and inclusion of women in the peace-building process.

TOP ^

Communiqué de presse

Féminismes autour de la Méditerranée

Don Juan et Shéhérazade. La Méditerranée (la Mare Nostrum) n'est-elle que cela ? Y aurait-il un Machisme Nostrum ? Loin des clichés fondés sur le rejet ou la fascination de l'Autre, ce numéro de Nouvelles Questions féministes part de l'idée que ce qui unit les sociétés de la Méditerranée est avant tout le fait de se distinguer de l'autre : chaque société se définit par rapport aux autres par un jeu de miroir, soulignant tantôt des ressemblances, tantôt des différences. Dans ce jeu de distinction, la comparaison entre les femmes d'« ici » et de « là-bas » est prétexte à dénigrer l'autre.
Qu'en est-il concrètement des voix des femmes ? Quelles sont leurs modalités d'organisation dans des mouvements féministes ? Quels sont leurs combats et leurs priorités ?
Les articles que nous avons rassemblés traitent de nombreux pays (Algérie, Maroc, Syrie, Grèce et Turquie, Chypre, Égypte) et de différentes situations conflictuelles : guerre de libération, opposition à un ennemi externe, définition d'une identité nationale. Les femmes participent-elles à ces luttes ? Peuvent-elles se battre pour elles-mêmes et leur émancipation, ou bien cette dernière s'efface-t-elle au profit de causes considérées comme plus générales, plus importantes ou plus urgentes ? Quelle hiérarchie les femmes établissent-elles, le cas échéant, entre les différents combats dans lesquels elles s'engagent ? La possibilité de choisir leur est-elle d'ailleurs laissée? De telles interrogations traversent les articles de ce numéro.
Cette livraison de Nouvelles Questions féministes présente également un entretien avec l'anthropologue Paola Tabet. En racontant son parcours, elle revient sur les thématiques qu'elle a étudiées, la naturalisation de l'oppression des femmes dans la division sexuelle du travail, la reproduction et les échanges « économico-sexuels ».

Contacts pour ce numéro :
Séverine Rey Severine.Rey(at)unil.ch
Hélène Martin hmartin(at)eesp.ch

TOP ^

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
Géopolis - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69232 24
Swiss University