Vous êtes iciUNIL > Centre en études genre LIEGE > Enseignement

Enseignement en Etudes Genre

Etudes Genre : de quoi s'agit-il ?

Vers la fin des années '60 aux Etats-Unis, puis au début des années '70 en Europe, les préoccupations des mouvements féministes sont entrées dans les universités puis sont devenues des objets d'analyse théorique concentrés dans ce qui a été initialement appelé les Women's studies. Ces études se sont développées en réaction aux théories scientifiques traditionnelles qui se voulaient universelles mais qui, de fait, étaient le plus souvent fondées sur la vision d'un être humain particulier : l'homme, blanc, occidental et hétérosexuel. Leur premier objectif a été de visibiliser les femmes, de les considérer comme sujets de leur histoire, ainsi que de décrire, expliquer et dénoncer les conditions de vie imposées aux femmes, leur statut et leur position de dominées dans la société. Néanmoins le risque était à terme d'ériger les femmes en « question sociale » plutôt que de problématiser la construction des rapports sociaux de sexe, marqués par la domination masculine. Le pas suivant a alors consisté à comprendre comment se construit et se transforment les relations entre femmes et hommes, comment sont instituées, transmises et modifiées les normes qui guident leurs comportements (ce que les unes et les autres doivent faire et être), comment les significations socio-culturelles attribuées au sexe, ou plutôt à la différence des sexes, contribuent à forger des identités genrées, à légitimer le patriarcat et des principes de division sociale arbitraires : privé / public, travail domestique-reproductif-gratuit / professionnel-productif-rémunéré, féminin / masculin, hétérosexuel / homosexuel, etc. Cette transformation du champ d'études se reflète dans leur dénomination : Gender Studies, lesquelles ont pour objet d'analyse les processus sexués qui structurent l'ensemble de l'organisation sociale. 

Le genre est un concept qui a été élaboré pour remettre en question ces principes de division du monde et leur légitimité à gouverner un ordre des choses conçu comme évident et naturel, fondé sur des différences biologiques. […] 
(
Patricia Roux et Gaël Pannatier)

Le développement des Etudes Genre a été accompagné par celui des études sur la sexualité et des études gaies et lesbiennes à partir des années 80’ aux Etats-Unis et en Angleterre et dans les années 90’ dans l’espace francophone.

Fortes de cet héritage, les Etudes Genre constituent aujourd’hui, en Suisse, un champ interdisciplinaire (sociologie, histoire, philosophie, littérature, science politique…) et pluraliste au niveau des approches théoriques. Cette richesse se reflète dans les enseignements dispensés par les membres du CEG et les membres associé·e·s qui adoptent des points de vue variés sur cet objet protéiforme.

Recherche:
 Go
 
rss/atom

Répertoire des enseignements

Géopolis - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 32 24
Swiss University