Vous êtes ici: UNIL > Centre en études genre LIEGE > Enseignement > Archives > Carnet de route 2009-2010 > Nouvelles Questions Féministes

Nouvelles Questions féministes

Revue scientifique internationale | Thèmes des derniers numéros publiés et des prochaines parutions
 

Revue scientifique internationale

Nouvelles Questions féministes est une revue francophone de portée internationale créée en 1981. Elle fait suite à Questions Féministes que Simone de Beauvoir, Christine Delphy, Colette Capitan-Peter, Emmanuèle de Lesseps, Nicole-Claude Mathieu et Monique Plaza avaient fondée en 1977.

NQF constitue une ressource importante pour la réflexion des militantes, des chercheuses et des enseignantes féministes. Elle se consacre au développement et à la diffusion de réflexions théoriques et politiques ancrées dans les mouvements et les actions féministes. Elle se donne également pour objectif de renforcer la légitimité scientifique des Etudes Genre dans le monde académique et de contribuer à leur reconnaissance.

Les analyses de NQF d’hier et d’aujourd’hui se fondent sur le refus d’expliquer la subordination des femmes aux hommes et leur discrimination par la nature et la biologie. Les «femmes» et les «hommes» sont des catégories sociales produites par et dans des rapports de pouvoir organisés en système, le système de genre. Malgré tous les discours actuels sur l’égalité entre les sexes, les positions sociales des femmes et des hommes continuent à être hiérarchisées et contraignent les premières à entretenir une relation de dépendance matérielle et symbolique avec les seconds.

NQF continue à déconstruire la division arbitraire et essentialiste qui structure l’ensemble de l’organisation sociale et légitime l’ordre patriarcal, partout dans le monde et sous des formes diverses. A ce titre, la revue diffuse des articles et des témoignages provenant des sociétés occidentales, mais accorde également un large espace aux articles qui décrivent et analysent la construction du genre et sa production d’inégalités dans d’autres régions et sociétés. Les oppressions vécues par les femmes étant multiples, elle s’intéresse aussi à toute étude où le genre s’articule avec d’autres systèmes de catégorisation, de hiérarchisation et de pouvoir qui organisent les rapports sociaux – la classe, la race ou la nationalité, et la sexualité.

Lieu de débat autour des enjeux scientifiques et politiques de la recherche féministe, plate-forme d’échange entre femmes (et hommes) souvent reléguées aux marges des institutions, forum de discussions critiques provenant du monde entier, la revue s’inscrit dans le mouvement qui, aujourd’hui, rassemble de nouvelles forces militantes et intellectuelles investies dans un projet de transformation des rapports sociaux de sexe.

Nouvelles Questions féministes s’est dotée en 2002 d’un comité de rédaction franco-suisse, sous la responsabilité de Christine Delphy (CNRS, France) et Patricia Roux (Université de Lausanne, Suisse). Incluant plus de quarante femmes, celui-ci veut être le carrefour d’expériences multiples : par les ancrages disciplinaires de ses membres (sociologie, littérature, science politique, histoire, anthropologie, philosophie, droit), par sa composante intergénérationnelle, et par la diversité des formes d’engagement dans lesquelles les membres sont investies. La revue demeure fidèle à son rôle politique et scientifique critique, tout en profitant du renforcement de l’équipe pour redéfinir sa structure et sa gestion. Il faut par ailleurs signaler que la revue a eu l’honneur de se voir attribuer le FemPrix 2007 de l’Association Femmes Féminisme Recherche (www.femwiss.ch) pour la qualité de ses activités et de sa diffusion des travaux féministes.

Dans les activités de 2008 qu'a menées la revue, la sortie du volume 27 n° 1 sur le thème "À qui appartiennent nos corps? Féminisme et luttes intersexes" mérite d'être relevée. Il s'agissait en effet de la première publication francophone sur le thème de l'intersexualité. Ce numéro a notamment donné lieu à une soirée débat passionnante au sein de l'Université de Lausanne. Le volume 27 n° 2 sur l'ambivalence du travail est aussi passionnant, élaboré en hommage à Françoise Messant, professeure de sociologie du travail à l'Université de Lausanne. Le comité de Nouvelles Questions féministes lui souhaite une heureuse retraite et compte sur elle pour son précieux soutien à la revue.

Vous trouverez plus d'informations sur le site de la revue : www.unil.ch/liege/nqf

TOP ^

Thèmes des derniers numéros publiés et des prochaines parutions

Les sommaires et résumés sont disponibles sur le site de NQF 


2006 Volume 25   

n° 1 : Sexisme et racisme : le cas français.
n° 2 : Santé !
n° 3 : Sexisme, racisme, et postcolonialisme.

2007 Volume 26   

n° 1 : Genre et frontières - frontières de genre.
n° 2 : Perspectives féministes en sciences économiques.
n° 3 : Parité linguistique.

2008 Volume 27   

n° 1 : À qui appartiennent nos corps? Féminisme et luttes intersexes
n° 2 : L'ambivalence du travail : entre exploitation et émancipation
n° 3 : Féminismes autour de la Méditerranée

2009 Volume 28   

n° 1 : Comment penser les figures du féminin dans les industries culturelles contemporaines
n° 2 : Le droit à l'épreuve du genre : les lois du genre (I)
n° 3 : Théories anglophones du genre

2010 Volume 29

n° 1 : Les mobilisations féministes face au droit : les lois du genre (II)
n° 2 : Nouvelles perspectives de la recherche féministe en éducation
n° 3 : Entre plaisir et contrainte : nouvelles questions sur la sexualité des femmes

TOP ^

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
Géopolis - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69232 24
Swiss University