Vous êtes iciUNIL > Centre en études genre LIEGE > Recherche > Recherches terminées > REUNIL > Colloque REUNIL 2007

Colloque REUNIL

Colloque Plafond de verre

8 octobre 2007 à l’Université de Lausanne

Colloque organisé par REUNIL (groupe de travail du LIEGE – Laboratoire interuniversitaire en Etudes Genre),

Problématique

A l’Université, comme dans les entreprises privées ou dans d’autres domaines du service public, les femmes sont proportionnellement plus nombreuses dans les postes les moins élevés des hiérarchies. Les statistiques actuelles montrent que les femmes se heurtent, dans l’université comme ailleurs, à un plafond invisible qui les empêche de mener des carrières similaires à celles des hommes.

Nous aimerions à l’occasion de cette journée réfléchir collectivement à la complexité du phénomène appelé « plafond de verre » et en décliner les diverses facettes dans le monde de l’université. Les efforts faits en matière d’égalité et la sensibilité nouvelle aux rapports sociaux de sexe ont eu pour effet de transformer en problème social une réalité acceptée jusqu’ici, et ont permis qu’un plus grand nombre de femmes puissent poursuivre des études au-delà du second cycle universitaire.

Les femmes restant très peu nombreuses à accéder aux fonctions les plus élevées de la hiérarchie universitaire, nous faisons l’hypothèse que les moments de sélection se sont déplacés et qu’ils s’articulent de plus en plus nettement avec des justifications explicitées en termes d’excellence scientifique.

Ce sont ces exigences (par exemple nombre et « qualité » des publications, rythme de la carrière, volume et type de travail imposé, type de relations professionnelles et extra-professionnelles, etc.) que nous aimerions analyser pendant ce colloque, en les abordant comme des demandes émanant d’un rapport de force dans lequel les hommes sont pour l’instant dominants. Nous aimerions, par ailleurs, mettre à profit cette journée pour réfléchir aux moyens et aux contextes spécifiques dans lesquels les acteur·e·s sociaux/les peuvent mettre en cause de tels modèles normatifs et agir à leur transformation équitable.


Ce colloque bénéficie du soutien de la Faculté des sciences sociales et politique ainsi que de l’Institut d’anthropologie et de sociologie de l’Université de Lausanne


Programme

Message de bienvenue de Bernard Voutat, doyen de la Faculté des Sciences sociales et politiques

Introduction par l’équipe REUNIL - Farinaz Fassa (Professeure, ITB, SSP, UNIL), Sabine Kradolfer (Professeure remplaçante, IAS, SSP, UNIL), Sophie Paroz (collaboratrice scientifique, SSP, UNIL): Plafond de verre et université: une interrogation centrale pour la question des carrières féminines

Edmée Ollagnier (MER, Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation, UNIGE): Conciliation travail-famille dans le monde universitaire

Catherine Marry (directrice de recherche au CNRS, Centre Maurice Halbwachs/Equipe PRO, Paris): Chercheuses en biologie en France: bébés ou éprouvettes, un choix conflictuel

Emmanuelle Latour (secrétaire générale de l’Observatoire de la parité entre les femmes et les hommes, Paris): Le genre des compétences universitaires, entre évaluations et projections

Anne Dafflon Novelle (Dre en psychologie, UNIGE): Représentations de la carrière académique et encouragements différenciés des hommes et des femmes

Equipe REUNIL: Parcours académiques à l’Université de Lausanne: obstacles et facilitations

Margarita Sanchez-Mazas (Professeure, Faculté des Sciences Sociales, Politiques et Economiques, Uni. Libre de Bruxelles): Une approche psychosociale du plafond de verre.

Guite Theurillat (déléguée du Bureau de l’Egalité des Chances, UNIL); Magdalena Rosende (Maître assistante, ISCM, UNIL): Table ronde. Plafond de verre et université : réflexions théoriques et actions pratiques

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
Géopolis - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69232 24
Swiss University