Résumé de la thèse

Français | English
 

Français

Le placement des enfants en Ukraine post-soviétique, enquête auprès des mères.

Depuis 1995, le nombre d'enfants privés de famille ne cesse pas de croître en Ukraine (comme dans d'autres pays de l'ex-URSS) et a atteint quelque 102,000 enfants. La plupart d'eux vivent dans des orphelinats. Ouvert aux adoptions internationales, le gouvernement de l'Ukraine initie la politique pro-nataliste pour encourager les naissances et renverser la crise démographique. En résultat, le taux de naissances augmente, mais certaines mères continuent à délaisser leurs enfants.

Une étude combinant l'analyse statistique et le terrain (une recherche qualitative dans la région de Transcarpatie) a permis de ressortir les différentes causes de l'institutionnalisation des enfants. La pauvreté, l'exclusion sociale et familiale, la migration pour le travail, la discrimination liée au genre et la pression institutionnelle sur les mères en difficulté continue à produire de plus en plus des « orphelins sociaux ».

TOP ^

English

"Not like other mothers. Social exclusion, marginalisation and child institutionnalisation in Transcarpatia (Ukraine)"

My PhD research approaches the abandon/adoption problem from the perspective of biological mothers, indirectly represented in more scientific studies. Based on the qualitative fieldwork (2006), the research provides a global perception of mother’s decisional process, theirs strategies and different pull factors which interfere in their choice. Data collected directly from mothers give a possibility to explore (at different analytical level) theirs capabilities to act in front of different social situations, to analyse actual institutional offer and the impact of social and demographic policy in Ukraine on the continuity of child institutionalisation.
 

 

TOP ^


Recherche:
 dans ce site:
   
   
   
 Rechercher
Annuaires      Site map

Géopolis - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 32 24