Modules de recherche

Sexe, classe, race et caste : intersectionnalité des rapports sociaux | Mobilité et genre: représentations, pratiques et transformation des rapports de genre
 

Sexe, classe, race et caste : intersectionnalité des rapports sociaux

Requérante responsable : Prof. Patricia Roux, Centre en Etudes Genre LIEGE, Université de Lausanne

Co-requérantes : Dre Sabine Masson, UNIL, Dre Christine Verschuur, Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement (IHEID), Genève

Le module est financé par le programme ProDoc du FNS (projet PDFMP1-125305/1).

Durée du projet : 1er avril 2009 au 31 mars 2012. Subside accordé : CHF 349'064.-

Le module de recherche « Sexe, classe, race et caste : intersectionnalité des rapports  sociaux » met en perspective les projets de thèse de deux doctorantes de l'Ecole doctorale romande en Etudes Genre 2008-2011. Il propose d'analyser la manière dont le genre se conjugue aux autres axes de catégorisation sociale, notamment la classe et la race. Le module de recherche vise à montrer à la fois les effets sur les femmes de leur position à l'intersection de plusieurs systèmes de hiérarchisation et leurs capacités de résistance et d'action face aux rapports sociaux qui les contraignent.

Deux doctorantes de l'Ecole sont rattachées à ce module de recherche :

Kaveri Ishwar Haritas : « L'engagement politique des femmes en Inde : les nouveaux paradoxes postcoloniaux de l'égalité des sexes face à la classe et à la caste », Centre en Etudes Genre LIEGE, Université de Lausanne

Rose-Myrlie Joseph : « Imbrication des rapports sociaux de sexe, classe et race dans la migration et le travail des femmes haïtiennes, en Haïti et en France », Centre en Etudes Genre LIEGE, Université de Lausanne. Résumé français et anglais
 

pdf   Texte_de_presentation_du_module_de_recherche.pdf  (119 Kb)

TOP ^

Mobilité et genre: représentations, pratiques et transformation des rapports de genre

Requérante responsable : Prof. Janine Dahinden, Maison d'analyse des processus sociaux (MAPS), Université de Neuchâtel

Co-requérant : Prof. Etienne Piguet, Institut de Géographie, Université de Neuchâtel

Le module est financé par le programme ProDoc du FNS (projet PDFM1-119463/1).

Durée du projet: 1er octobre 2008 au 30 septembre 2011. Subside accordé : CHF 268'513.-

Le module de recherche « Mobilité et genre : représentations, pratiques et transformations des rapports de genre » propose d'analyser les aspects genrés de divers types de mobilités : migrations permanentes, circulaires, internes et internationales. L'objectif général est de dégager le rôle joué par le genre dans la détermination des types de mobilités auxquelles les individus prennent part, mais également d'identifier les effets de la mobilité sur les rapports de genre.

Deux doctorant·e·s de l'Ecole sont rattaché·e·s à ce module : 

Joëlle Moret : « Réseaux transnationaux, stratégies de mobilité et genre parmi les migrant·e·s somaliens », Maison d'analyse des processus sociaux (MAPS), Université de Neuchâtel. Résumé français et anglais

Romaric Thiévent : « Migrations circulantes : le cas des danseuses de cabaret », Institut de Géographie, Université de Neuchâtel

TOP ^


Recherche:
 dans ce site:
   
   
   
 Rechercher
Annuaires      Site map

Géopolis - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 32 24