EN    FR  

TRACES (Transition to Adulthood and Collective Experiences Survey)

Projet de recherche interdisciplinaire et internationale sur les conséquences psychosociales de la guerre en ex-Yougoslavie

Durant la dernière décennie du XXème siècle, la population de l’ex-Yougoslavie a traversé une période de changements dramatiques. Les traces de la guerre et de la violence politique demeurent tangibles vingt ans après ces événements tragiques. Le projet TRACES (Transition to Adulthood and Collective Experiences Survey) enquête depuis 2004 sur la manière dont les individus et les communautés affrontent l’après-guerre en redéfinissant leurs pratiques sociales et leurs visions partagées du monde. TRACES propose des analyses innovantes en sciences sociales pour reconstituer les expériences collectives en ex-Yougoslavie et pour surpasser les limitations théoriques et méthodologiques sur la violence interethnique en proposant de nouvelles données collectées en 2006 grâce à des financements du Fonds National Suisse pour la Recherche Scientifique. Ces données ont deux composantes principales: premièrement, des données biographiques rétrospectives d’un échantillon représentatif de la population en ex-Yougoslavie (N = 3’975) et, deuxièmement, des données multiples sur les attitudes politiques et les représentations sociales de la société de membres de la cohorte de naissance 1968-1974 (N= 2’254), qui est entrée dans la vie adulte durant les conflits. L’équipe TRACES continue à analyser ces données très riches, de stimuler des analyses secondaires et, plus généralement, d’étendre l’analyse des identités collectives, et des visions du monde partagées en relation avec la victimisation et les divisions ethniques aujourd’hui en vigueur dans différentes régions.
 

Recherche:
 Go
 
rss/atom
Géopolis - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 38 40  -  Fax +41 21 692 38 45
Swiss University