EN    FR  

L'impact de fermeture d'entreprises industrielles sur la trajectoire des travailleurs licenciés

Durée du projet : 01.10.2010 - 31.09.2014
Equipe de recherche : Daniel Oesch (Unil), Isabel Baumann (Unil)
Source de financement : Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO)

Ce projet étudie les conséquences sociales et économiques de la fermeture de cinq grandes entreprises industrielles en Suisse sur la vie des travailleurs concernés. La question posée est de connaître l’impact sur les trajectoires professionnelles. L’analyse empirique porte sur un échantillon de 1000 travailleurs qui remplissent un questionnaire deux ans après la fermeture de leur entreprise. Le premier but est de savoir si – et où – les travailleurs licenciés retrouvent un emploi. Le deuxième but consiste à voir si le licenciement de masse a entraîné une mobilité sociale descendante au niveau de la profession et du salaire : les travailleurs licenciés, ont-ils pu maintenir leur niveau de vie ou la fermeture d’entreprise a-t-elle laissé une stigmate durable ? Enfin, le projet vise à identifier d’une part les catégories de travailleurs qui ont réussi à faire la transition vers un emploi équivalent et d’autre part les catégories restés sur le carreau.

 

 

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
Géopolis - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69238 40  -  Fax +41 21 69238 45
Swiss University