Vous êtes ici: UNIL > Les littératures suisses: enseignements et projets > Archives > Programmes 2007-2013 > Programme 2010-2011 *fr*

Programme de l'année académique 2010-2011

Arriver et revenir au pays : la Suisse dans le regard étranger

Les littératures de la Suisse se nourrissent de phénomènes de migration. D’une part, au cours du dernier demi-siècle, des écrivains issus de cultures et de pays étrangers ont relaté les impressions et les expériences qu’ils ont vécues lors de leur arrivée. Leur regard extérieur met la Suisse à distance, révélant et bousculant parfois ce qui, pour elle, semble aller de soi, et ouvrant du même coup le pays à d’autres langues et cultures. D’autre part, les littératures de la Suisse ont elles-mêmes aussi, et depuis longtemps, développé en leur sein un regard étranger: le regard de l’expatrié qui, mi-étonné mi-effrayé, ne reconnaît plus tout à fait le lieu dans lequel il revient. Il n’est guère étonnant que quelques-uns des chefs-d’œuvre de la littérature alémanique, notamment, fassent du retour au pays leur épisode central. Car le regard perplexe du « revenant » renvoie à ce que signifie écrire en Suisse et sur la Suisse, c’est-à-dire à une position toujours partagée entre l’appartenance identitaire et le rapport avec des cultures de référence dont les pôles se situent hors des frontières politiques helvétiques. C’est cette expérience culturelle que ramènent, avec leur bagage et dans leur regard, les expatriés qui reviennent.
Comment le regard des nouveaux venus et des « revenants » passe-t-il dans la littérature? Quels sont les langages et les expressions de cette expérience du franchissement des frontières? Que voient les héros des romans, que disent les narrateurs? Sur quelles références culturelles de leurs lecteurs tablent-ils? En va-t-il de même dans toutes les régions linguistiques suisses? Le constat de l’« étrangéité » se fait-il aussi dans des cas de migrations d’une partie à l’autre du pays?

C’est autour de ces questions que dix séminaires se tiendront, dans différentes langues, pendant l’année académique 2010-2011. Ces enseignements seront complétés et approfondis lors de rencontres communes, dont l’organisation est un gage supplémentaire de l’esprit d’échange qui préside à la mise sur pied du programme.

 

Séminaires proposés pour l'année académique 2010-2011

Automne

Sylviane Dupuis, Unige : Littérature de Suisse romande : C. F. Ramuz, La Beauté sur la terre et R. Pinget, Malicotte-la-Frontière : l’art – la frontière – l’exil. Séminaire, automne, MA2+3 jeudi 16-18h.

Peter Gasser, UniNe: Ankommen und Heimkehren: der fremde Blick auf die Schweiz. Séminaire, automne, mardi 14-16h, B. 2.79.

Daniel Maggetti, Unil: Arriver / revenir en Suisse. Séminaire, automne, lundi 10-12h.

Dominik Müller, Unige: Max Frischs Stiller und andere Rückkehrer in der Literatur aus der Schweiz. Cours/séminaire, automne, mercredi 14-16h.

Peter Utz, Unil: Hauptseminar: Ankommen und Heimkehren: der fremde Blick auf die Schweiz. Séminaire, automne, mardi 10-12h, aud. 5060.

Irene Weber Henking / Anne-Laure Pella, Unil: Ramuz und Gotthelf : Die Rezeption der literarischen Polyphonie. Séminaire, automne, jeudi, 10–12h.


Printemps

Marco Schnyder, Histoire, Unige: La Suisse vue d’ailleurs. Séminaire, printemps, mercredi 10-12h A 113.

Reto Sorg, Unil: Vom Poproman zur Parahistorie: Christian Krachts Romanwerk. Séminaire, printemps, mardi 15-17h.

 



 

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
Anthropole 5057 - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69229 79  -  Fax +41 21 69229 35
Swiss University