EN    FR  
You are hereUNIL > Comparative European Literatures and Languages > Courses > Courses 2002-2010 > 2009/2010 > Printemps 2010

Printemps 2010

 

Lundi 10h – 12h (UNIL, Anthropole, salle 3128 )
 

La figure de la lesbienne et la déstabilisation des normes dans le roman du XXe siècle / The Lesbian as Character and the Undoing of Norms in Twentieth-Century Fiction
 

Prof. Valérie COSSY


MA - licence – spécialisation

Loin de créer du sens de manière univoque, « lesbienne » a toujours généré des sémies divergentes voire contradictoires et questionné ainsi la pertinence des dichotomies. A travers Le Rempart des Béguines de Françoise Mallet-Joris et Written on the Body de Jeannette Winterson, nous nous proposons d'analyser la figure de la lesbienne en tant que discours qui donne lieu à un questionnement des normes, tant sur le plan littéraire que social, en nous inspirant de la théorie de Judith Butler sur les lois rituelles et le performance déconstructive du genre et, d'autre part, du travail de Simone de Beauvoir sur les mythes et les normes de « devenir femme ».
Far from creating unequivocal meaning the word "lesbian" has always generated widely diverging if not contradictory meanings. Relying on Françoise Mallet-Joris' Le Rempart des Béguines and on Jeannette Winterson's Written on the Body, this class will focus on the character of the lesbian as discourse, as a trope enabling the challenge of norms. In our analysis we shall use Judith Butler's theory on the rituals and performative quality of gender and on Simone de Beauvoir's investigation of the myths and norms involved in "becoming a woman".

- Françoise Mallet-Joris, Le Rempart des Béguines
Jeannette Winterson, Written on the Body
Lectures secondaires
- Simone de Beauvoir, Le Deuxième sexe (extraits)
- Judith Butler, Trouble dans le genre (extraits)
- Michel Foucault, « Des espaces autres »
- Teresa de Lauretis, Théorie queer et culture populaire (extraits)
- Eve Sedgwick, L'épistémologie du placard (extraits)
- Monique Wittig, La Pensée Straight (extraits)

 

TOP ^

 

Mardi 10h – 12h (UNIL, Anthropole, salle 5125)
 

Contemporary Holocaust Literature and the Fairy Tale
 

Martine Hennard Dutheil de la Rochère


MA - spécialisation


In this seminar we will read two contemporary novels of the Holocaust, Jane Yolen's Briar Rose and Louise Murphy's The True Story of Hansel and Gretel, in the light of their main intertexts, namely Perrault's 'La Belle au bois dormant' and Grimm's 'Dornröschen' and 'Hänsel und Gretel'. We will examine how and to what effect these novels resort to, but also radically rework, fairy tale plots, motifs, language and themes to address the historical trauma of the Holocaust, and explore some of its implications. Topics for discussion include the thought-provoking juxtaposition of fantasy and historical fact, the transformative effects of rewriting, strategies of indirection and metaphorization, the inevitable and yet problematic fictionalization/narrativisation of history, the limits (and ethics) of representation, and the transmission of cultural memory. The aim of the seminar is also to rediscover fairy tales from an unusual perspective and to challenge some commonplaces about the genre, and to reflect on recent reconceptualizations of the nature, role and cultural significance of the fairy tale in the late 20th and early 21st century.

TOP ^

 

Mardi 10h – 12h (UNIL, Biophore, AMPHI )
 

Theories of Subjectivity: An Introduction / Introduction aux théories de la subjectivité
 

Nidesh Lawtoo


MA - spécialisation


What does it mean to be a subject? And why does subjectivity continue to remain at the center of contemporary theoretical discussions despite the proclamation of the so-called "death of the subject"? This class offers an introduction to figures that have been most influential in the way we write and think about the notion of the subject today. We will adopt a comparative, interdisciplinary approach which consider the continuities and discontinuities between perspectives as diverse as psychoanalysis (Freud, Lacan), gender studies (Irigaray), mimetic theory (Girard), post-structuralism (Foucault), and queer studies (Butler). In the process, we shall see that the notion of "subject" is inevitably intertwined with larger questions of desire, identification, ideology and power.
Qu'est-ce qu'un « sujet » ? Comment comprendre que la subjectivité continue à rester au centre des débats théoriques actuels, malgré la « mort du sujet » si souvent proclamée ? Ce cours propose une introduction à des théoriciens qui ont profondément influencé la façon dont nous pensons la subjectivité aujourd'hui. Nous allons aborder cette question à partir d'un approche comparatiste et interdisciplinaire qui considère les continuités et discontinuités entre différentes perspectives, telles que la psychanalyse (Freud, Lacan), le féminisme (Irigaray), la théorie mimétique (Girard), le poststructuralisme (Foucault), et les queer studies (Butler). Tout au long de ce parcours, nous verrons que la notion de « sujet » ouvre sur les problématiques plus larges du désir, de l'identification, de l'idéologie et du pouvoir.

TOP ^

 

Mardi 15h – 17h (UNIL, Anthropole, salle 3032 )
 

Introduction à l’étude comparative des littératures européennes
__

Introduction to comparative literature : methods and perspectives
 

Prof. Ute Heidmann & Martine Hennard Dutheil de la Rochère (MER)


BA - MA - licence – spécialisation

Ce cours introduit à l’étude d’œuvres littéraires appartenant à des langues et des cultures différentes. Par le biais d’une méthode comparative apte à saisir les ressemblances autant que les différences, il a pour objectif de créer une perspective nouvelle sur les littératures traditionnellement étudiées dans leurs contextes nationaux. Appliquée plus spécifiquement aux littératures qui s’expriment dans les langues européennes, l’approche comparative invite à explorer les dialogues très complexes, constitutifs des cultures européennes depuis l’Antiquité gréco-romaine.
Le cours analyse dans une perspective européenne et comparative des corpus de textes à partir de leurs langues d’origine. Il les aborde par rapport aux problématiques liées aux domaines de recherche privilégiés du Centre de recherche en Langues et littératures européennes comparées (CLE), à savoir: épistémologie d’une comparaison « différentielle », dialogues intertextuels européens, (r)écritures des mythes grecs et des contes européens, poétiques comparées du traduire, approche comparative des littératures pour enfants et des littératures postcoloniales.
 

This course introduces students to the study of literary works that belong to different linguistic and cultural areas. Students will learn to apply a comparative method that enables them to identify similarities as well as differences, and to assess their significance. This approach seeks to develop a new and broader perspective on literary texts that are usually examined in their national context. The work of comparison will notably reveal that the cultures and literatures of Europe, from Antiquity to the present day, have developed as a result of complex exchanges and dialogues.
We will study and compare texts in their original language (French, English, German, Italian) from a European perspective. The main issues will be related to the areas of research developed by the Centre de recherche en Langues et littératures européennes comparées (CLE), namely: epistemology of differential comparison, European intertextual dialogues, rewriting of Greek myths and tales, comparative poetics and translation studies, comparative approach to children’s literature and postcolonial literatures.
 

 

Mardi 17h – 19h (UNIL, Anthropole, salle 3032)
 

Approche interdisciplinaire des textes littéraires
 

Prof. Ute Heidmann et Prof. Jean-Michel Adam


BA

L’objectif de ce cours est de travailler sur les présupposés et les grandes orientations exposés dans Le texte littéraire. Pour une approche littéraire. À commencer par les raisons et les exigences d’une démarche interdisciplinaire qui associe une approche littéraire comparative et une approche linguistique du discours littéraire. Le cours abordera systématiquement les trois entrées théoriques qui le traversent : les genres de discours, la co-textualité du recueil (de poèmes ou de contes) et l’intertextualité ainsi que les trois orientations méthodologiques sur lesquelles il prend appui : l’analyse textuelle, la méthodologie de l’analyse comparative et l’approche discursive de la traduction.
En fonction de leurs compétences linguistiques, les étudiants pourront choisir de travailler sur des textes liés aux études de ce livre (Fleurs du Mal de Baudelaire, nouvelles tragiques de Jean-Pierre Camus, Contes d’Andersen et des frères Grimm, aphorismes et courtes proses de Franz Kafka), ainsi que sur leurs traductions françaises, espagnoles, anglaises, allemandes, italiennes.

OUVRAGE DE BASE DU COURS:
Jean-Michel ADAM & Ute HEIDMANN, Le texte littéraire. Pour une approche interdisciplinaire, Louvain-la-Neuve, Academia-Bruylant, coll. « Au cœur des textes », 2009. (Disponible chez Basta ou directement aux éditions Academia-Bruylant)

 

Mercredi 10-12h, salle 3068

 

Le poème comme texte

Prof. Jean-Michel Adam

Spécialisation 

«Il y a trop de poésie, pas assez de poème». Soutenant cette mise en garde d'Henri Meschonnic, ce cours, qui sera donné au semestre de printemps, n'aura pas « la poésie » ou « la langue poétique » pour objets, mais le poème comme texte en vers ou en prose, isolé et en recueil. Son objectif principal étant de lier théorie du langage et théorie littéraire.

Les linguistes se sont souvent « intéressés » à la poésie : de Roman Jakobson à Nicolas Ruwet, en passant par Georges Mounin ou Jean-Claude Milner et Joëlle Tamine. Ils ont beaucoup étudié le vers (Saussure a lui-même régulièrement donné un cours de versification à côté de ses enseignements de linguistique générale et il a même plongé dans la folie anagrammatique du vers saturnien bas-latin). Mais, comme le dit Henri Meschonnic, les linguistes se sont intéressés au vers comme structure formelle et non pas comme énonciation, au vers en lieu et place du poème. Ils ont plus parlé de la grammaire de la poésie que du texte du poème et du recueil.

Contre toutes les formes de vénération et de célébration de la poésie, contre le langage extatique d'adoration qui tient encore trop souvent lieu de pensée, les 10 premières séances seront consacrées à diverses entrées dans le poème et à des lectures d'articles constituant un corpus d'exemples d'analyse. Ces entrées permettront de questionner ce qu'il advient du langage, des langues et des discours dans l'espace du poème et dans l'espace du recueil. Non pas l'espace du mot dit « poétique » ou de la phrase, mais celui du poème et du recueil comme textes, comme historicité du langage et faits de discours.

Les quatre dernières séances seront consacrées aux pré-validations prises en charge par les étudiant-e-s. Le corpus de base du cours étant constitué de :
- Baudelaire : "Fleurs du Mal" et "Petits poèmes en prose"
- Rimbaud : "Saison en enfer" et "Illuminations"
- Ponge : "Parti pris des choses" et "Comment une figue de parole et pourquoi'"
- Desnos : "Langage cuit" (Corps et biens)

 

 

Mercredi 10h – 12h (UNIL, Anthropole, salle 5071 )
 

Charles d'Orléans, le prisonnier d'Azincourt: poète français, poète anglais
 

Prof. Jean-Claude Mühlethaler & Denis Renevy


Spécialisation


Charles d'Orléans, prince de la maison de France, est fait prisonnier à Azincourt en 1415. Il passera 25 ans en exil en Angleterre, période pendant laquelle il écrit une des œuvres lyriques majeures du XVe siècle aussi bien en français qu'en anglais. Le but du séminaire est de comparer à quel point les pièces dans les deux langues se correspondent, dans quelle mesure surtout la "translation" implique une "réécriture", voire un changement de poétique.

Texte de référence: Charles d'Orléans, Ballades et rondeaux, éd. et trad. par J.-C. Mühlethaler, Paris, Le Livre de Poche (Lettres Gothiques), 1992.

 

 Mercredi 17h15 – 19h (UNIL, Anthropole, salle 3120 )
 

Littératures et cultures italiennes en dialogue : Boccaccio, Basile, Perrault /

Letteratura e cultura francese in dialogo: Boccaccio, Basile e Perrault.
 

Prof. Ute Heidmann & Gabriele Bucchi


MA - licence – spécialisation

Ce séminaire bilingue (italien-français) est destiné aux étudiants de Master, de la spécialisation en Langues et littératures européennes comparées (LLEUC) et aux doctorants en Littérature comparée. Il se propose d'explorer le dialogue interculturel et intertextuel entre les ouvrages de Giovanni Boccaccio, de Giambattista Basile et de Charles Perrault, dialogue constitutif pour l'évolution des genres de la nouvelle et du conte au XVIIe siècle français. En prêtant une attention particulière aux questions méthodologiques, nous allons comparer la centième novella du Decameron de Boccaccio avec Griselidis, nouvelle de Charles Perrault, ainsi que plusieurs cunti de Basile aux Histoires ou contes du temps passé. Aves des Moralitéz dont notamment La belle au bois dormant et Cendrillon ou la petite pantoufle de verre. Des bonnes connaissances d'italien sont indispensables pour valider ce séminaire. Nous prions les étudiants intéressés de s'annoncer dès que possible par mail aux deux enseignants: Gabriele.Bucchi@unil.ch et Ute.Heidmann@unil.ch Nous recommandons aux étudiants d'acquérir, avant le début du séminaire les livres suivants: Perrault, Contes, dans l'édition Folio de Jean-Pierre Collinet ainsi qu'une édition des Cunto de li cunti de Basile (idéalement celle, bilingue napolitain-italien de Michele Rak, Garzanti, 1999. 

Il seminario bilingue (italiano-francese) è destinato agli studenti di Master, specializzazione in Langues et littératures européennes comparées (LLEUC) e ai dottorandi in Littérature comparée. Si propone di esplorare il dialogo interculturale e intertestuale tra le oper di Giovanni Boccaccio, Giambattista Basile e Charles Perrault, dialogo decisivo per l’evoluzione dei generi della novella e del conte nel XVII secolo in Francia. Nel prestare un’attenzione particolare ai problemi metodologici, si metteranno a confronto la centesima novella del Decamerone con Griselidis di Charles Perrault; inoltre alcuni cunti di Basile con le Histoires ou contes du temps passé. Aves des Moralitéz tra cui La belle au bois dormant e Cendrillon ou la petite pantoufle de verre.E’ richiesta una buona conoscenza dell’italiano. Preghiamo gli studenti interessati di annunciarsi non appena possibile con un messaggio di posta elettronica agli insegnanti: Gabriele.Bucchi@unil.ch et Ute.Heidmann@unil.ch. Si consiglia vivamente l’acquisto prima dell’inizio del seminario dellle seguenti edizioni: Perrault, Contes, (Folio Gallimard a cura di Jean-Pierre Collinet) e se possibile il Cunto de li cunti di Basile (edizione bilingue napoletano/italiano a curea di Michele Rak, Garzanti, 1999).

 

 

Jeudi 15h – 17h (UNIL, Anthropole, salle 3028 )
 

(Ré)configurer les mythes grecs. De l'hymne homérique au livre pour jeunes lecteurs.
 

Ute Heidmann & Maria Vamvouri Ruffy


MA - licence – spécialisation

Ce séminaire destiné aux étudiants de Master, de la spécialisation en LLEUC et aux doctorants en Littérature comparée se propose d’analyser le processus complexe par lequel les rhapsodes, écrivains et poètes (re)configurent les mythes grecs depuis l’Antiquité pour les couler dans des genres et formes textuelles différents, propres à leurs langues et cultures respectives. En partant des Hymnes homériques à Hermès et à Déméter, deux textes fondateurs qui comptent parmi les plus anciens des littératures européennes, nous allons travailler sur des œuvres écrites en latin, français, anglais, allemand, italien et en grec moderne qui s’y réfèrent et reconfigurent les histoires mouvementées de trois divinités : Déméter, sa fille Perséphone et Hermès (qui deviendront Cérès, Proserpine et Mercure dans la culture latine).

Parmi les très nombreux ouvrages des littératures européennes susceptibles de figurer dans ce corpus, nous allons, lors de la première séance, opérer un choix en fonction des compétences linguistiques et disciplinaires des participants du séminaire En fonction des deux nouveaux domaines de recherche et d’enseignement développés au Centre CLE, nous prêterons une attention particulière aux écrivains de la Grèce moderne (dont Ritsos et Cavafy traduit par Yourcenar) qui se réfèrent aux textes anciens et aux mythes de leur propre culture pour en tirer des modèles de fragilité humaine. La comparaison de leurs textes avec les (r)écritures issues d’autres langues et cultures européennes nous permettra d’explorer cet aspect fascinant du dialogue intertextuel et interculturel européen. Le colloque international organisé par le CLE le 29 et le 30 avril 2010 (Mythes, littératures, cultures. Quelles méthodes pour comparer les (re)configurations des mythes gréco-romains ?) qui fera partie intégrante du séminaire permettra de débattre de ces questions avec des spécialistes de renom international.
Dans le cadre des recherches sur les littératures pour jeunes lecteurs actuellement menées au CLE, nous nous intéresserons aussi aux (r)écritures des mythes de Déméter, Perséphone et d’Hermès proposées aux jeunes lecteurs dans des albums et recueils qui paraissent de plus en plus inventifs et imaginatifs. La comparaison précise de ces ouvrages avec les Hymnes homériques et les (r)écritures destinées aux lecteurs adultes nous permettra de conceptualiser l’importance qui revient aux destinataires, aux dispositifs énonciatifs et génériques aussi bien qu’aux illustrations dans la constitution de nouvelles significations attribuées aux mythes grecs. Nous avons retenu pour l’instant deux ouvrages : 1- Chiara Lossani et Octavia Monaco, La nascita delle satagioni. Il mito di Demeter et Perse Ed. Arka, Collana Perle d’arte, 2006, édité en français par Grasset Jeunesse en 2007 sous le titre La naissance des saisons. Le mythe de Déméter et de Perséphone. Grasset Jeunesse 2007, 2- Le feuilleton d’Hermès. La mythologie grecque en cent épisodes, écrit par Murielle Szac, illustré par Jean-Manuel Duvivier, éd. Bayard Jeunesse 2006.

La première séance de ce séminaire hebdomadaire aura lieu le jeudi 25 février 2010. Nous prions les étudiants de se procurer avant le début du séminaire et de prendre avec eux pour la première séance un exemplaire des :
Hymnes homériques. Edition bilingue. Traduction par Renée Jaquin, texte grec mis au point par J.V.Vernhes. Ed. Orphys, 1997. Certains textes difficiles à trouver seront mis à disposition des étudiants régulièrement inscrits au séminaire par les soins du CLE.

 

Jeudi 15h – 17h (UNIL, Anthropole, salle 5071)


Traductologie : Quelques poèmes de Goethe dans diverses traductions françaises

Etienne Barilier

Spécialisation

Goethe fut un grand traducteur et un grand théoricien de la traduction. Il aimait lire ses propres œuvres en traduction française. Mais comment a-t-il été traduit, du XIXe siècle à nos jours ? Dans ce séminaire, nous comparerons les différentes traductions de quelques poèmes célèbres, et aborderons concrètement quelques-uns des problèmes qui se posent aux traducteurs.

La bibliographie sera distribuée pendant le séminaire.

 

Search:
 inside this site:
   
   
 Go
 
rss/atom
Anthropole - bureau 3026 - CH-1015 Lausanne  - Switzerland  -  Tel. +41 21 69229 10  -  Fax +41 21 69229 15
Swiss University