Analyse spatiale et systèmes complexes

La spécialisation « Analyse spatiale et systèmes complexes » s'appuie dur les théories, modèles et outils permettant de décrire, traiter, analyser et visualiser les géo-données. Elle donne une large place aux méthodes informatiques et quantitatives, notamment à l'analyse des réseaux pour diagnostiquer des processus territoriaux et conduire des prospectives selon des scénarios réalistes. Elle vise à former des chercheurs et professionels équipés d'un solide bagage théorique et pratique à l'interface entre l'aménagement du territoire, l'informatique et les statistiques, pour étudier et élaborer des méthodes et des approches innovantes particulièrement dans des perspectives d'aide à la décision. Le 4e semestre est essentielement dédié à la rédaction du mémoire dans le cadre de l'orientation choisie. Les deux derniers semestres peuvent s'ouvrir sur une formation plus spécifique dans le cadre d'un stage professionel ou d'une attestation de parcours international (formation pratique).

Compétences développées et perspectives professionnelles

La formation permet d’acquérir des compétences de :

  • Construction et organisation de bases de données massives (Big Data) ;
  • Mise en place et développement de diagnostics territoriaux et de simulations spatiales ;
  • Coordination d’équipes pluridisciplinaires en vue de développer des outils d’analyses et de prospectives territoriales ;
  • Utilisation, intégration et développement d’outils d’aides à la décision dans des démarches de projets de différentes échelles géographiques ;
  • Communication de recherches en analyse spatiale et systèmes complexes.

En plus du tronc commun du master de géographie (20 crédits), et du mémoire (40 crédits), l'orientation est constituée de trois modules :

Module 2.IV.1 : Bases de données – Traitement et visualisation de l’information – 28 ECTS

Ce module permet d’acquérir les bases de la programmation, de la constitution et la manipulation de bases de données, de consolider les compétences en Géovisualisation et SIG :

- Introduction à la programmation Python

- Remote sensing of Earth systems

- Modèles informatiques

- Géovisualisation dynamique et traitement de données

- Visualisation de données

- Projet en informatique ou Méthodes Mathématiques - pré-projet A

Module 2.IV.2 : Modélisation spatiale et des réseaux – 27 ECTS

Ce module permet de consolider les compétences en statistiques spatiales, en géostatistique et SIG et de donner les bases nécessaires à l’approche des réseaux sociaux économiques

- Statistique spatiale

- Géostatistique et SIG

- Analyse, visualisation et simulation des réseaux géographiques

- Social and Economic Networks, (cours en anglais – Master HEC)

- Atelier européen : Workshop and Moocs Geographical Modelling - MGM - cours en anglais. Il a lieu en 2017 à Manchester pendant 2 semaines

Module 2.IV.3 : Enseignements à choix et/ou stage – 10 ECTS

Ce module vise à compléter la formation des étudiants par des cours thématiques ou par des formations méthodologiques complémentaires. Il peut également comprendre un stage comptant au maximum pour 10 crédits.

Site de l'orientation de master :

https://wp.unil.ch/analyse-spatiale

Partagez: