A la pêche au bison et au mammouth

Exposition permanente: "Fossiles, archives de la vie", salle de la Harpe

Qui imaginerait l'actuelle mer du Nord comme un vaste gisement de mammouths? Pourtant les chalutiers britanniques et hollandais ont déjà ramené des centaines de milliers d'ossements fossiles dans leur filets aux côtés de soles, de turbots, d'oursins et d'étoiles de mer. On trouve aussi dans les chaluts des restes de rennes, d'élans, de chevaux, de cerfs mais aussi d'animaux aujourd'hui disparus comme le rhinocéros laineux, le lion des cavernes ou le bison des steppes.

La mer du Nord était au cours de la dernière glaciation (-100'000 à -15'000 ans) une grande steppe fertile, le niveau de la mer s'étant en effet abaissé de 130 mètres en raison des quantités d'eau figée sous forme de glace.

Notre musée possède un robuste fémur de bison des steppes (Bison priscus), que le visiteur peut toucher et même y découvrir à la loupe des encroûtements de bryozoaires. Ces derniers sont des organismes marins coloniaux vivant dans de très petites loges et ils témoignent ici du séjour marin de cet ossement.

Bison priscus, l'ancêtre du bison américain, était bien plus grand que le bison européen puisqu'il atteignait 1.95 mètres au garrot et une largeur de corne de 1.20 mètres. Il était également présent dans nos régions puisqu'un magnifique crâne à été trouvé à St-Prex.

Bison_Priscus.jpg
Fémur de bison des steppes (Bison priscus; MGL 79764). Une pièce de 5 Fr. donne l'échelle

Bryozoaires_Bison.jpg
Colonies de bryozoiares observables à la loupe sur le fémur de bison des steppes

Partagez:
UNIL - Anthropole - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 44 70
Fax +41 21 692 44 75
universite_de_lausanne-logo.svg