Les crinoïdes, des animaux en forme de plante

Exposition permanente: "Fossiles, archives de la vie", salle de la Harpe

Les crinoïdes sont de proches cousins des étoiles de mer et des oursins, mais leur apparence suggère bien d'avantage une délicate fleur exotique sous-marine. En effet, ces organismes se fixent généralement sur le fond marin par un système de racines, surmonté d'une tige se terminant par un calice bordé par une couronne de bras flexibles. Cette apparence florale leur vaut aussi l'appellation de lys de mer.

Actuellement devenus rares sur les fonds marins, les crinoïdes étaient par contre abondants dans les mers des ères primaires et secondaires. Ils formaient souvent de véritables prairies sous-marines, dont les restes fossiles, dispersés par les courants, sont à l'origine d'épaisses couches de sédiments. De nombreuses strates du Jura ou des Préalpes sont ainsi presque entièrement constituées de débris de crinoïdes.

Une des acquisitions récentes de l'association des amis du musée de géologie, grâce au soutien de la Loterie romande, est une grande et magnifique dalle (100 x 140 cm) de calcaire rouge tapissée de dizaines de crinoïdes entiers, couchés et alignés par les courants marins. Ces crinoïdes de l'espèce Scyphocrinites elegans proviennent du Sahara marocain, non loin de la ville d'Erfoud. Ils datent du Dévonien inférieur, soit de 400 millions d'années.

Scyphocrinites_Calice.jpg
Le calice d'un crinoïde se détache sur la matrice rouge

Scyphocrinites_Zoom.jpg
La qualité exceptionnelle de préservation de ces fossiles permet d'y distinguer d'infimes détails.

Crino_Erfoud_RM.jpg
Site d'extraction de crinoïdes près d'Erfoud, Maroc.

Partagez:
UNIL - Anthropole - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 44 70
Fax +41 21 692 44 75
universite_de_lausanne-logo.svg