Le mystérieux hippopotame de la Morges

En 1897, une dent d'hippopotame fut découverte par un gymnasien dans les alluvions près de l'embouchure de la Morges. A l'époque, le savant F.-A. Forel suggéra qu'il s'agissait d'une espèce actuelle et que la dent avait appartenu à un individu voyageant avec une ménagerie! Offerte au Musée cantonal de géologie, elle fut initialement identifiée comme une molaire de Mastodon, soit un éléphant primitif!

Cependant en 1907, le paléontologue Stehlin, spécialiste des vertébrés fossiles, détermina avec certitude qu'elle provenait d'une espèce fossile, Hippopotamus pentlandi, connue en Sicile et qui date du Pléistocène, soit de moins de 1.8 millions d'années.

L'origine de cette dent devenait encore plus mystérieuse, car aucun autre reste d'hippopotame de l'ère glaciaire n'avait encore été découvert dans nos régions. S'agissait-il d'un témoin unique d'un gisement interglaciaire qui aurait été érodé et entraîné avec les alluvions de la Morges? Ce n'est pas impossible puisque de nombreux hippopotames fossiles ont été trouvés en Angleterre dans des couches interglaciaires. Une autre possibilité évoquée était le débarras d'une collection paléontologique directement dans la rivière!

Au cours du XXe siècle, plusieurs autres trouvailles semblables eurent lieu en divers endroits de Suisse et l'énigme de l'hippopotame de la Morges fut enfin résolue: il provenait effectivement de Sicile, de couches très riches en ossements de mammifères fossiles. Celles-ci furent exploitées il y a plus d'un siècle pour produire par concassage un engrais phosphaté qui était exporté jusque dans nos contrées!

Hippo_Morges.jpg
L'énigmatique molaire d'hippopotame de la Morges. Taille: 4 cm.

Hippo_GB.jpg
Des hippopotames primitifs en Angleterre

Partagez:
UNIL - Anthropole - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 44 70
Fax +41 21 692 44 75
universite_de_lausanne-logo.svg