Go to: content | top | bottom | search
 
 
You are hereUNIL > Department of Physiology > News and events

News and events


©Fotolia

Publié le  28.06.17
Par  Pavel Spiridonov (UNIL-FBM-DP)

L’éveil riche en ondes theta promeut le sommeil.

Nouvel article de Anne Vassalli (Département de physiologie) et Paul Franken (Centre intégratif de génomique) publiée dans les Proceedings of the National Academy of Science, USA (Early Edition, 19 June 2017).

Utilisant l’electroencéphalographie (mesure des champs électriques à la surface du crâne) chez la souris, et des modèles de simulations mathématiques, des chercheurs de l’UNIL montrent que tout éveil n’est pas égal, mais que certaines formes d’éveil, en particulier celles qui sont riches on ondes theta et gamma, par exemple lorsque l’animal explore son environnement à la recherche de nourriture, ou développe une activité physique soutenue vers un but, promeut particulièrement bien, le moment venu, un sommeil profond. Les auteurs montrent qu’une hormone cérébrale, l’hypocrétine (aussi appelée l’orexine) est essentielle à ces processus.​


Les liens:

Lien permanent vers cette actualité
Partager: facebooktweetlinkedin
Search:
 Go
 
rss/atom
twitter linkedin youtube 
Rue du Bugnon 7 - CH-1005 Lausanne  - Switzerland  -  Tel. +41 21 692 55 00  -  Fax +41 21 692 55 05
Swiss University