Vous êtes iciUNIL > Recherche > Présentation générale > Archives > Sciences, Vie, Société (2001-2004) > Sciences de la vie > Génomique fonctionnelle

Génomique fonctionnelle

Un axe prioritaire | La mise en réseau d'équipes interdisciplinaires | Le Centre intégratif de génomique
 

Un axe prioritaire

Haute technologie en plein essor, la génomique est déjà présente dans le tissu académique et industriel de la Suisse occidentale. Mais étudier à grande échelle les composants de nos chromosomes, les fonctions des gènes et des groupes de gènes, ainsi que les interactions complexes entre les produits de ces gènes, nécessite de la part des acteurs académiques des moyens importants et une stratégie à long terme. Il s'agit en effet de faire face à la vive compétition internationale qui se joue dans ce domaine.

Pour ne pas rater le train de l'un des enjeux scientifiques et économiques déterminants du XXIe siècle, pour intensifier les transferts de connaissances et de technologies vers les entreprises impliquées, les trois institutions lémaniques réunissent leurs forces et leurs compétences.

La mise en réseau d'équipes interdisciplinaires

Pour suivre le génome du noyau cellulaire "mis à nu" au cœur des laboratoires jusqu'à ses interactions avec l'environnement et les interpellations qu'il suscite dans la société, la recherche ne peut évoluer que de manière transversale. Cette mise en réseau d'équipes s'étend donc sur un champ de connaissances très vaste touchant la médecine, la biologie, l'environnement, la chimie, les mathématiques, la physique, l'informatique, les matériaux, les systèmes de communication et les sciences humaines. Afin d'assurer sa cohérence à ce vaste programme, les trois Hautes Ecoles s'appuyent aussi sur d'autres compétences, notamment celles des Hospices cantonaux vaudois et des Hôpitaux universitaires de Genève.

Illustrant parfaitement l'approche globale privilégiée par les institutions lémaniques, la thématique se déploye sur cinq niveaux:

  • la structure moléculaire du matériel génétique et la régulation de son expression;
  • le rôle des gènes dans la régulation du comportement cellulaire et ses dysfonctionnements lors de phénomènes pathologiques tels que cancers, maladies métaboliques, maladies dégénératives;
  • les relations entre les cellules et leur organisation architecturale en cours de développement;
  • les marqueurs génétiques liés à la biodiversité des espèces et à la génétique médicale;
  • l'étude des problèmes éthiques et sociologiques posés par la biologie et la médecine moderne.

TOP ^

Le Centre intégratif de génomique

Point de rencontre de l'académique, de l'économique et de l'industriel

Le Centre intégratif de génomique (CIG) se focalise sur une thématique centrale et prioritaire, orientée vers des résultats. Y travaillent des équipes de recherche en sciences du vivant issues des milieux académiques, économiques et industriels, ainsi que des chercheurs en sciences humaines. Véritable "laboratoire" d'une nouvelle approche du système universitaire, le CIG a pour vocation de faire travailler ensemble et sous le même toit des équipes provenant d'univers, de cultures et d'héritages intellectuels différents. Le Centre incarne pleinement une volonté qui sous-tend toute la réflexion engagée par l'Arc lémanique, à savoir la nécessité de casser cette barrière historique entre sciences "pures" et sciences humaines, à l'heure où les sciences n'ont jamais eu un tel besoin les unes des autres pour assurer le développement harmonieux d'une société humaine qui avance moins vite que les progrès technologiques fulgurants qu'elle engendre.

Le Centre intégratif de génomique (CIG) a vu en septembre 2003 le démarrage du premier groupe de recherche en génomique évolutive humaine. L'installation de cinq nouveaux groupes en automne 2004 permet au CIG de couvrir un vaste domaine de recherche en génomique. Cette recherche se concentrera sur les domaines suivants:

  • génomique fondamentale: structure, fonctions, polymorphisme, évolution et co-évolution des gènes;
  • régulation génomique: signalisation moléculaire, régulation intracellulaire, différentiation des cellules et des tissus;
  • caractères et traits complexes: développement embryonaire, organogénèse, réseaux et modéllisation;
  • génétique comportementale: comportement social, contrôle génétique du comportement et des fonctions cognitives.

Les plate-formes associées au CIG dans les domaines de l'analyse de l'expression des gènes (DNA array facility, DAF), de l'analyse des protéines (Proteome analysis facility, PAF) et de la bioinformatique (projet Vital-IT) sont opérationnelles.

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
twitter  youtube  linkedin  itunes 

Archives 2001-2004

Les archives du site de la Recherche à l'UNIL
© fotokalle - Fotolia.com

Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax +41 21 692 26 15
Swiss University