Vous êtes ici: UNIL > Recherche > Prix et distinctions > Prix Nobel > Corneille Heymans
Français

Corneille Jean François Heymans

Prix Nobel de médecine en 1938

Corneille Jean François Heymans est né le 28 mars 1892 à Ghent, en Belgique.

Son père, JF. Heymans, est professeur de pharmacologie et recteur de l'Université de Ghent, dans laquelle il organise un Institut de pharmacologie et thérapie.

Corneille Jean François Heymans étudie la médecine à Ghent, où il obtient le grade de docteur en 1920. Il travaille ensuite au Collège de France à Paris, à l'Université de Lausanne, à l'Université de Vienne, à l'University College de Londres et à la Western Reserve Medical School.

En 1922, il devient maître assistant en pharmacodynamie de l'Université de Ghent. Huit ans plus tard, il succède à son père en tant que professeur de pharmacologie. Il est nommé directeur du Département de pharmacologie, pharmacodynamie et toxicologie.

Ses recherches scientifiques sont menées principalement au sein de l'Institut Heymans, qu'il dirige également. Elles portent sur la physiologie, la pharmacologie de la respiration, la circulation sanguine, le métabolisme et diverses autres questions pharmacologiques.

Ses études conduisent en particulier à la découverte des chimiorécepteurs situés dans la zone cardio-aortique et dans celle des sinus carotidiens, ainsi qu'à des contributions sur la régulation proprioceptive, la pression artérielle et l'hypertension. Ce sont ses découvertes relatives à la respiration qui valent à Heymans l'attribution du Prix Nobel en 1938.

Une autre série de recherches sont consacrées à la physiologie de la circulation cérébrale et à la physiopathologie de l'hypertension artérielle. Il étudie également la circulation sanguine durant l'effort musculaire, la physiologe et la pharmacologie d'animaux sympathectomisés, la survie des centres nerveux après un arrêt de circulation sanguine, etc.

Auteur prolifique, Heymans rédige durant sa carrière plus de 800 articles, édités dans différentes revues.

Elu président de l'International Union of Physiological Sciences et de l'International Council of Pharmacologists, il est également membre d'un nombre impressionant de Sociétés scientifiques à travers le monde. Savant réputé, il est nommé docteur honoris causa des Universités d'Utrecht, Louvain, Montpellier, Turin, Santiago du Chili, Lima, Bogota, Rio de Janeiro, Algers, Paris, Münster, Bordeaux, Toulouse, Georgetown et Washington.

Corneille Jean François Heymans meurt en 1968.


Recherche:
 dans ce site:
   
   
   
 Rechercher
Annuaires      Site map

Corneille Jean François Heymans

Corneille Heymans travailla à l'Université de Lausanne sous la direction du Professeur Arthus.


Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15