Recherche

Vieillissement de la population, accroissement des maladies chroniques et des comorbidités, pénurie annoncée de personnel soignant, attentes croissantes de la population en matière de qualité des soins et d’accompagnement, pression sur les coûts de la santé... Ces évolutions posent des défis majeurs aux systèmes de santé.

Pour y faire face, il s’agit d’évoluer vers des modèles de soins plus intégrés et coordonnés («Smarter Healthcare»), qui soient centrés sur les personnes et leurs proches et qui prennent mieux en compte la prévention et la promotion de la santé.

Depuis sa création à Lausanne en 2007, l’IUFRS participe au développement de la recherche en sciences infirmières et sciences de la santé, l’une de ses missions fondamentales.

Objectifs de la recherche 

Son programme interprofessionnel de recherche clinique met la focale sur les «Soins centrés sur la personne et la famille» (SCPF). Pour développer la qualité des SCPF, ce programme s’articule autour de trois principaux axes :

  • Comprendre les besoins et les préférences des personnes et des familles.
  • Identifier les facteurs de risque et les facteurs protecteurs avec les personnes, les familles et le système de santé.
  • Développer, tester et implémenter des interventions pour améliorer la qualité des soins.

Pour ce faire, chaque académique peut compter sur un partenariat académique-clinique avec un service ou un département du Centre hospitalier universitaire vaudois – CHUV.

Equipe académique

Professeur ordinaire Phil Larkin

Le professeur ordinaire Phil Larkin est directeur académique de l’IUFRS et titulaire de la Chaire Kristian Gerhard Jebsen de soins palliatifs infirmiers (CHUV). Il a également été le premier infirmier à se distinguer en qualité de président de l’Association européenne de soins palliatifs (EAPC).
Son programme de recherche met l’accent sur l’accès des populations vulnérables aux soins palliatifs. Il s’intéresse également à la place accordée à la compassion dans les soins palliatifs.

Professeure ordinaire Anne-Sylvie Ramelet

La professeure ordinaire Anne-Sylvie Ramelet est au bénéfice d’une expérience clinique de plus de 15 ans comme infirmière aux soins intensifs.
Affilié au Département Femme-Mère-Enfant (DFME) du CHUV et disposant d’un réseau national, européen et international, son programme de recherche s’articule autour de deux axes centrés sur les patient·e·s hospitalisé·e·s dans des unités de soins critiques ou aigus et leurs familles :

  • L’évaluation de la douleur
  • Le soutien aux familles.

Professeure associée Manuela Eicher

La professeure associée Manuela Eicher collabore étroitement avec le Département d’Oncologie (DO) du CHUV ainsi qu’avec d’autres centres d’oncologie en Suisse et au niveau international. Avec son équipe de recherche, elle vise prioritairement à développer et implanter des interventions pour améliorer l’autogestion des symptômes et les soins de support pour des personnes atteintes d’une maladie cancéreuse. De plus, elle porte un intérêt particulier aux rôles des infirmières spécialisées et de pratique infirmière avancée en oncologie.

Professeure assistante Antje Horsch

La professeure assistante Antje Horsch, psychologue clinicienne de formation, est affiliée au Département Femme-Mère-Enfant (DFME) du CHUV. Le programme de recherche de son équipe, le Lausanne Perinatal Research Group, porte sur trois axes :

  • Améliorer la compréhension des mécanismes en jeu dans le stress et le traumatisme périnatal, ainsi que leurs effets sur la santé mentale.
  • Comprendre la transmission intergénérationnelle du stress et traumatisme durant la période périnatale.
  • Développer des interventions précoces dites evidence-based afin de prévenir les problèmes de santé mentale chez des parents et leurs enfants.

Maître d'enseignement et de recherche 1 Cédric Mabire

Le Dr Cédric Mabire, maître d’enseignement et de recherche (MER I), a développé une riche expérience en tant qu’infirmier et cadre. Affiliée à la Direction des soins (DSO) du CHUV, son équipe de recherche travaille sur trois axes :

  • La transition des soins des personnes âgées de l’hôpital vers la communauté
  • L’adaptation de l’hôpital aux aîné·e·s
  • Le développement des indicateurs de performance des soins infirmiers.

 

 

Research (english version)

The ageing of the population, the increase in chronic diseases and co-morbidities, the shortage of healthcare personnel, the growing expectations of the population in terms of quality of care and support, pressure on health costs... These developments pose major challenges for health systems. To meet these challenges, it is necessary to move towards integrated and coordinated models of care («Smarter Healthcare»), which are centered on individuals and their families and which take better into account, prevention and health promotion.

 

Since its creation in Lausanne in 2007, the IUFRS has fostered the development of research in nursing and health sciences, as one of its fundamental missions.

Focus of the research

The focus of the IUFRS interprofessional clinical research programme is Person-and-family-centered-care (PFCC). To develop the quality of PFCC, this programme focuses on three main areas :

  • Understanding the needs and preferences of the person and family.
  • Identifying risk factors and protective resources within the person, family and health system. 
  • Developing, testing and implementing interventions to improve quality of care.

To do this, each academic have an academic-clinical partnership with a service or department of Lausanne University Hospital - CHUV.

Partagez:
IUFRS - Biopôle 2 - Route de la Corniche 10 - CH-1010 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 314 58 15
chuv-logo.svg