Vous êtes ici: UNIL > Centre des sciences historiques de la culture > Présentation

Présentation du centre SHC

Le centre des Sciences historiques de la culture (SHC) est issu de l'ancienne structure IRIS4: ses partenaires privilégiés sont les sections d'histoire, de français, d'histoire de l'art et d'histoire et esthétique du cinéma. Pôle de compétences interdisciplinaire rattaché à la Faculté des Lettres, le Centre propose un ensemble d'enseignements et de recherches dans les domaines de l'histoire culturelle et de l'intermédialité. Il réunit plusieurs projets de recherche en lien avec des institutions partenaires en Suisse comme à l'étranger.
 

Missions et organisation

Le centre SHC forme un pôle de compétences chargé de créer des conditions favorables à l'enseignement et à la recherche interdisciplinaires dans les domaines de l'histoire sociale et culturelle, de la littérature moderne et contemporaine, de l'étude des images fixes et des images mobiles (histoire de l'art, de la photographie et du cinéma).

Les membres du centre SHC sont les délégués des sections partenaires (trois par section au maximum), les assistants engagés pour le centre et le/la secrétaire du centre. Les membres du Centre se réunissent au moins une fois par année en assemblée générale. Celle-ci discute des orientations générales et évalue les projets conformément à la mission du centre et selon le budget à disposition. Elle avalise le budget de l'exercice à venir et le rapport bisannuel.

L'Assemblée générale désigne les membres du bureau, composé de quatre membres, et chargé de l'organisation et de la coordination des projets de recherche et de l'enseignement.

Sur le plan de ses missions, l’une des plus importantes en matière d’enseignement est la mise sur pied d’un programme de spécialisation de 30 crédits: celui-ci s’adresse à des étudiants qui briguent le titre de Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation à 120 crédits ECTS; il est aussi ouvert à des licenciés ès Lettres ou des titulaires de Maîtrise d’autres universités qui souhaiteraient privilégier une spécialisation interdisciplinaire dans les domaines susmentionnés.
 

Axes de recherche

Sur le plan de la recherche, un programme de travail sur le long terme a été élaboré qui recouvre trois grands axes. Le grand intérêt de ces orientations est de rompre avec la logique disciplinaire traditionnelle (ou la logique des sections sur le plan organisationnel) pour proposer des thématiques susceptibles d'être abordées par des spécialistes aux compétences différenciées mais convergentes.

1) Le premier axe a pour thème «Circulation des savoirs, transferts culturels et réseaux sociaux en Suisse et en Europe». Privilégiant une perspective de longue durée, cette orientation veut proposer une réflexion sur la production de différents types de savoirs (connaissances scientifiques, constructions symboliques, savoirs pratiques), en mettant tout spécialement l'accent sur les vecteurs de transmission et sur les modes d'appropriation. Le projet «L'Europe en province: la réception des Lumières en pays de Vaud» constitue le principal chantier en cours.

2) Le deuxième axe s'intitule «Arts du langage et arts de l'image: histoire, théories, pratiques» et propose un ensemble d'activités de recherche portant sur les échanges et les interrelations entre les arts langagiers et visuels. Il abrite les recherches sur l'histoire et la théorie du paysage, menées depuis plusieurs années dans le cadre d'IRIS 4 et du FNS, et représentées par les projets - achevés - VIATICALPES et «Anti-Lessing : poésie et arts visuels à l'âge contemporain». D'autres projets portant sur les correspondances entre art et littérature lui sont associés comme «Les usages de Jésus au XXe siècle», «L'image dans les périodiques européens». Un nouveau projet, Matériau Pathos, vient d'être lancé et contribuera au développement d'un pôle lié à l'art dramaturgique.

3) Le dernier axe étudie l'histoire des techniques audiovisuelles aux XIXe et XXe siècles dans une perspective d'histoire culturelle. Il examine l'imaginaire des technologies de perception, d'enregistrement, de retransmission et de communication à travers l'analyse des usages, des discours et des représentations. Parmi les projets menés à bien, on peut mentionner une «Histoire de la radio-télévision en Suisse», la valorisation - en partenariat avec le Musée de l'Elysée - du fonds du photo-reporter suisse Hans Steiner et une série de recherches sur l’«Histoire de la vision mobile au XXe siècle». Un faisceau de recherches est actuellement en cours autour de la question de l’exposition des médias.

 

Rapports d'activité

pdf   Rapport d'activité de SHC 2008-2010.pdf  (238 Kb)

pdf   Rapport d'activité SHC 2010-2012.pdf  (346 Kb)

TOP ^


Recherche:
 dans ce site:
   
   
   
 Rechercher
Annuaires      Site map
Internef - bureau 276.5 - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 38 34  -  Fax  +41 21 692 38 35