Vous êtes ici: UNIL > Centre des sciences historiques de la culture > Evénements SHC > Année académique 2011-2012

Année académique 2011-2012

Journée d'étude SHC "Le spectacle de l'industrie. Culture de masse et culture visuelle dans les expositions industrielles aux 19e et 20e siècles" | VIIe Colloque SHC "Le théâtre des nerfs : cultures neurologiques, psychologiques et spectaculaires autour de 1900"
 

Journée d'étude SHC "Le spectacle de l'industrie. Culture de masse et culture visuelle dans les expositions industrielles aux 19e et 20e siècles"

Vendredi 1er juin 2012, UNIL


L’historiographie des expositions nationales, internationales et universelles connaît depuis une vingtaine d’années un renouveau manifeste au sein des exhibition studies. Champ multidisciplinaire, les exhibition studies regroupent des études issues de recherches en histoire de l’art et de l’architecture, en histoire culturelle et des médias, tout comme des travaux s’inscrivant dans le sillage des gender et des post-colonial studies ou de l’anthropologie. La fonction identitaire des expositions et leur contribution à la consolidation des Etats-nations, l’importance des ces grands spectacles pour l’affirmation des différences sociales et culturelles (différences raciales, de genre, de classe) ou encore pour le capitalisme organisé ont également été soulignées à maintes reprises.
Contrairement aux World’s Fairs ou aux expositions nationales, les expositions industrielles organisées autour d’une activité prioritairement commerciale demeurent cependant peu étudiées. Ordinairement périodiques, elles se déroulent aussi bien en province que dans les centres urbains et sont généralement dédiées à un ou plusieurs secteurs de l’industrie. Elles renvoient, en termes de représentation et de discours, aux enjeux des grandes expositions, témoignant ainsi de l’existence d’un réseau dense d’événements de masse à vocations politique, économique et culturelle. A l’instar des grands magasins ou de la publicité, les expositions industrielles contribuent par ailleurs à la médiatisation des biens industriels et participent à l’« invention du consommateur » telle que l’historiographie récente s’est attachée à la définir dans le champ des études culturelles.
Cette journée d’étude propose de replacer les expositions industrielles dans le contexte d’émergence d’une culture visuelle et médiatique propre à la culture de masse et de consommation telle qu’elle se développe en Europe et aux Etats-Unis au tournant du siècle. Une attention particulière sera portée aux phénomènes de circulation, de négociation et d’appropriation à l’origine de tels événements, permettant d’aborder ces objets dans une perspective transnationale et pluridisciplinaire. Au-delà du cas paradigmatique de la Great Exhibition de 1851 et des manifestations organisées dans son sillage, l’étude des « spectacles de l’industrie » ouvre de nouveaux champs de recherche pour l’histoire visuelle de la culture industrielle aux 19e et 20e siècles. Cette journée d’étude s’arrêtera sur plusieurs de ses aspects.

Les conférences auront lieu en français et en anglais.

La journée d’étude est organisée par Claire-Lise Debluë et Anne-Katrin Weber, section d’histoire et esthétique du cinéma, Faculté des Lettres, Université de Lausanne. Elle est soutenue par le Centre des sciences historiques de la Culture (SHC), Université de Lausanne (UNIL).

Pour de plus amples informations : www.exhibitingindustry.wordpress.com

pdf   Spectacle de l'Industrie Programme.pdf  (274 Kb)

TOP ^

VIIe Colloque SHC "Le théâtre des nerfs : cultures neurologiques, psychologiques et spectaculaires autour de 1900"

Jeudi 24 au samedi 26 novembre 2011, UNIL

Organisateurs: Vincent Barras (Institut universitaire d’histoire de la médecine et de la santé publique, CHUV/Faculté de biologie et de médecine, UNIL) - Mireille Berton (Section d’histoire et esthétique du cinéma, Faculté de Lettres, UNIL) - Céline Eidenbenz (Section d’histoire de l’art, Faculté de Lettres, UNIL).

« Le théâtre des nerfs » se propose d’examiner une thématique située au croisement de trois champs : l’histoire des sciences et de la médecine, l’histoire des arts visuels, l’histoire des cultures corporelles et du spectacle. Le tournant des XIXe et XXe siècles offre un terrain d’exploration extrêmement fécond qui permet de mobiliser un faisceau de savoirs appliqués à l’étude d’objets-carrefour aux frontières de la littérature, du cinéma, de la photographie, de la médecine, de la psychopathologie, des technologies, sans oublier les sciences occultes ni la tradition du café-concert, du cabaret et de la danse. Récemment, différentes études emblématiques ont attiré l’attention sur ces interactions (J. Carroy, D. Gamboni, R.B. Gordon, J-C. Valtat et d’autres).

Placé sous les auspices du Centre des sciences historiques de la culture, ce colloque vise à présenter les travaux de ces chercheurs-euses confirmé-e-s et de jeunes chercheurs-euses partageant intérêts et méthodologies connexes, afin d’enrichir l’état présent de la recherche. Il convie également des artistes contemporain-e-s dont les démarches font écho à ces thématiques. Il s’inscrit ainsi dans le développement d’approches historiques soucieuses d’épistémologie et guidées par une vision à la fois intermédiatique et interdisciplinaire, conjuguant analyses des discours, des représentations, des pratiques et des objets.

Les organisateurs souhaitent que ce colloque contribue à rassembler et à mieux faire connaître des travaux originaux et dispersés, tout en dynamisant le débat autour des questions complexes et plurielles qu’il soulèvera.
 

Interview de Mireille Berton : http://www.unil.ch/actu

pdf   Affiche_colloque_SHC_24.11.11.pdf  (409 Kb)

pdf   Brochure_Colloque_SHC_web.pdf  (711 Kb)

TOP ^


Recherche:
 dans ce site:
   
   
   
 Rechercher
Annuaires      Site map

Internef - bureau 276.5 - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 38 34  -  Fax  +41 21 692 38 35