Aller à: contenu | haut | bas | recherche
 
 

Langues slaves

In memoriam Michel Aucouturier

Photo_Aucouturier-Siniavski.jpgLe monde des études russes est en deuil, bouleversé par le départ de l'un de ses représentants les plus formidables: Michel Aucouturier est décédé à Paris le 20 décembre 2017. Fils du célèbre traducteur Gustave Aucouturier et lui-même traducteur sans pareil de la poésie russe, il a excellé dans toutes les activités scientifiques et académiques, de la recherche et l'enseignement à l'écriture et à l'administration. Il appartenait à cette génération de slavistes qui sont partis, vers la fin des années 1950, à la rencontre du monde soviétique post-stalinien et qui l'ont fait découvrir en Occident. Il était parmi ceux qui accompagnaient dans son combat le mouvement non-conformiste (dans les années soixante et soixante-dix, on disait «dissident») et lui permettaient d'être reconnu et soutenu par la communauté internationale. Soljénitsyne, Siniavski et bien d'autres étaient de ses amis. La notoriété et l'autorité de Michel Aucouturier s'étendaient sur de multiples domaines; il avait cependant trois centres d'intérêt principaux: la théorie littéraire avec une prédilection pour les formalistes, Boris Pasternak et Léon Tolstoï. Malgré une série d'épreuves tragiques dans les dernières années, il n'a rien perdu de sa capacité de travail. Son livre sur Pasternak, publié en 2015, semble avoir été écrit par un jeune homme, émerveillé à la fois par son sujet et par le monde de la poésie.

La section des langues slaves perd un ami: Michel Aucouturier est plusieurs fois venu à Lausanne pour participer à divers colloques. Nous avons eu le bonheur de le côtoyer et d'admirer son savoir, son professionnalisme enthousiaste et sa vivacité d'esprit.

Pour lui rendre hommage, nous publions, avec l'accord de l'Institut d'études slaves de Paris, quelques pages signées de son ami Jean Bonamour, un autre éminent slavisant, ainsi que l'interview accordée à Catherine Depretto et qui, sous le titre «Autoportrait d'un slaviste» a servi d'introduction au volume de mélanges qui lui ont été offerts en 2005.

 

Sur la photo: Michel Aucouturier (à gauche) avec André Siniavski, lors d'un colloque "La culture et le pouvoir communiste", Paris, 1979

Recherche:
 Go
 
rss/atom
Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 28 96  -  Fax +41 21 692 30 45
Swiss University