<a name="ancre_10"></a>Criminaliste

Florence Stumpe-Wehrli, Office fédéral de la police

Florence Stumpe-Wehrli est diplômée en 1998 de l'Institut de police scientifique avec comme sujet de prédilection les empreintes digitales. Parallèlement à ses études, elle effectue des stages dans des domaines comme la sûreté et la santé. Après sa licence, elle est engagée à l'Office fédéral de la Police à Berne en qualité d'analyste stratégique dans le domaine des stupéfiants, plus précisément en tant que spécialiste en drogues synthétiques.

Deux ans plus tard, premier grand tournant : elle décide de recommencer à zéro, en changeant de secteur. Elle postule dans une grande fiduciaire, pour un poste d'auditrice bancaire. Elle propose à l'employeur d'apporter ses compétences en échange de formation interne sur la finance, ce qu'il accepte. Elle devient par la suite spécialiste en lutte contre le blanchiment d'argent, toujours auprès de la même entreprise. En 2004, suite à un mandat pour une banque, elle se voit offrir un poste de Compliance Officer qui consiste à vérifier que certains clients à risques sont en adéquation avec la loi suisse. Florence Stumpe-Wehrli entreprend également une formation en emploi avec un Master en lutte contre la criminalité économique à la HEG de Neuchâtel. Toutes ces expériences dans le monde de la finance sont marquées par beaucoup d'apprentissage et d'humilité.

En 2006, grâce à un contact dans son réseau, elle décide de reprendre un poste dans le secteur public, à l'Office fédéral de la Police à Lausanne, ce qui lui permet de se rapprocher de sa famille qui s'agrandit. Cette fois, elle se retrouve de l'autre côté de la barrière, puisqu'elle devient analyste opérationnelle spécialisée dans les enquêtes financières.

Quelques tuyaux

La difficulté principale est de convaincre de son aptitude à assumer un poste et de la plus-value que l'on peut apporter tout en ayant fait des études spécialisées. Ses conseils : faire des stages durant les études afin de définir son projet professionnel, optimiser et cibler son dossier de candidature, se renseigner sur l'entreprise et le poste visé, ainsi que maintenir le contact avec les professeurs, assistants et alumni.

Enfin, une fois dans le poste, il s'agit d'être capable de transférer ses compétences et savoir s'adapter, se débrouiller dans de nouveaux environnements de travail.

Outre la police et la recherche, des emplois sont envisageables dans le secteur privé, dans la prévention des fraudes par exemple (assurances, banques, etc.).

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
youtube  facebook  twitter  instagram  linkedin 

Liens

Office fédéral de la police

www.fedpol.admin.ch

Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 69221 30  -  Fax +41 21 69221 35
Swiss University