<a name="ancre_10"></a>L'édition au service de l'orientation professionnelle

Véronique Antille, responsable de la production documentaire, CSFO

Véronique Antille effectue des études de lettres ; elle étudie l’histoire, le russe et les sciences des religions. Elle aurait souhaité prolonger son mémoire par la rédaction d’une thèse, mais y renonce rapidement pour des raisons de financement. Elle commence à chercher un emploi. C’est pour elle une période relativement difficile, une transition brutale après le stress et l’euphorie de la fin des études. Sans projet professionnel précis, elle s’inscrit au chômage et suit les ateliers Emploi proposés par le SOC. Elle décroche plusieurs entretiens qui n’aboutissent pas. Finalement, elle postule pour un stage dans le domaine de la communication-rédaction offert dans le cadre du programme Unistages et décroche la place, au sein de l’unité information-documentation de l’OCOSP (Orientation scolaire et professionnelle du Canton de Vaud). Ce stage s’avère très formateur, l’équipe dynamique et les activités intéressantes. Il est malheureusement extrêmement mal rémunéré.

Le départ d’un collaborateur lui permet d’être engagée au terme du stage. A la même époque se met en place une nouvelle structure nationale dans le domaine de la formation et de l’orientation professionnelle: le CSFO. Véronique Antille travaille à l’OCOSP une année, avant de postuler au CSFO, qui met au concours un poste de responsable de la production documentaire pour la Suisse romande. Le défi est certain, mais elle tente le coup, et est engagée ! Selon elle, les aspects qui ont joué en sa faveur sont les connaissances acquises en matière d’orientation et de formation grâce à son expérience à l’OCOSP, ses capacités rédactionnelles éprouvées et sa formation universitaire. Le fait d’être plutôt jeune pour occuper ce poste à responsabilité aurait pu être un obstacle, mais en l’occurrence il a peut-être constitué un atout : dans cette institution nouvelle, encore en construction, le poste comprenait une bonne part de flexibilité, il fallait se montrer capable d’ouverture par rapport à d’autres pratiques et dans les contacts avec la Suisse alémanique et italienne. Véronique Antille occupe ce poste depuis trois ans et demi.

Fonction

Le CSFO est une jeune institution créée en 2007 ; il compte une cinquantaine de collaborateurs. Il appartient à la Conférence des directeurs de l’instruction publique (CDIP) et offre des prestations au niveau national et cantonal dans les domaines de la formation professionnelle, et de l’orientation professionnelle, universitaire et de carrière. Le CSFO comprend quatre unités : Information et éditions, médias en ligne (ex : www.orientation.ch), procédures de qualification (ex : examens de fins d’apprentissages) et formation continue. Véronique Antille travaille à l’unité information et édition où elle occupe le poste de responsable de la production documentaire. Avec son collègue responsable pour la production en allemand, elle gère une équipe de 7 personnes, ainsi qu’une quinzaine de rédacteurs externes.

En termes de volume de travail, Véronique Antille gère une trentaine de projets par an. Ses activités englobent l’établissement et la planification du programme d’édition, la responsabilité éditoriale, et le suivi des projets. Il y a également des tâches administratives, par exemple l’établissement des contrats. Les compétences clés pour ce poste sont la rédaction, l’organisation et la coordination ; certaines compétences plus techniques sont aussi nécessaires, mais elle les a acquises sur le tas. Cette fonction demande aussi un esprit de compromis et la capacité à prendre des décisions et à les assumer. De la conceptualisation à la réalisation, les projets peuvent parfois durer longtemps, une bonne dose de persévérance n’est donc pas inutile non plus !

Pour Véronique, travailler dans une institution récente est un plus : tout est à mettre en place, c’est intéressant, dynamique et motivant. Le milieu est germanophone : c’est parfois difficile, mais ça lui permet d’améliorer ses connaissances de l’allemand. Produire de l’information pour l’orientation signifie découvrir des horizons professionnels extrêmement variés et cela est aussi un aspect intéressant de sa fonction. Parmi les côtés moins agréables, le fait de représenter une minorité francophone dans un contexte de travail national.

Quelques tuyaux

La recherche d’emploi peut être une période traumatisante : on ressent un grand vide après les études, il y a beaucoup de doutes, d’incertitudes, de remises en question. Il faut éviter ce choc en préparant son passage à l’emploi à l’avance. Effectuer un stage peut se révéler très positif car il permet d’acquérir de la confiance en soi sans trop de pression, et d’élargir son réseau. Une part de chance intervient aussi, l’essentiel est d’être à l’affût pour saisir les occasions qui se présentent ! Etre jeune et peu expérimenté n’est pas forcément un désavantage : la capacité d’ouverture, la flexibilité, l’humilité et la capacité d’apprendre peuvent être fortement appréciés. Enfin, lorsque l’on est engagé, montrer que l’on est sérieux et efficace.

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
youtube  facebook  twitter  instagram  linkedin 

Liens

CSFO

Centre suisse de services. Formation professionnelle, orientation professionnelle, universitaire et de carrière.

www.csfo.ch

Orientation.ch

www.orientation.ch

Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 69221 30  -  Fax +41 21 69221 35
Swiss University